Libreville a accueilli le 16 mai 2017 la 2e Réunion du Conseil du PFBC

 

Bien vouloir télécharger le Compte Rendu de la deuxième Réunion du Conseil du PFBC, tenue à Libreville le 16 mai 2017 (La version française sera disponible sous peu)

 

La gouvernance axée sur les résultats du PFBC en marche : La 2e Réunion du Conseil du PFBC consolide les acquis, crédibilise la réforme de la gouvernance et prépare activement la 17e Réunion des Parties du PFBC

 

 

Libreville (Gabon), 16 mai 2017 -  S’est tenue la deuxième Réunion du Conseil du PFBC. Y ont pris part activement les représentants des sept collèges qui constituent le PFBC à savoir : 

 

  • Collège régional du PFBC : CEEAC, COMIFAC et le Gabon
  • Collège de la société civile du PFBC : REFADD et Community Rights Network (CRN)
  • Collège des ONG internationales du PFBC : AWF et WWF
  • Collège du secteur privé du PFBC : ATIBT
  • Collège des bailleurs de fonds du PFBC : UE et US
  • Collège scientifique et académique du PFBC : CIRAD 
  • Collège des acteurs multilatéraux du PFBC : FAO et GVTC

 

 

Ces représentants des collèges étaient pour certains accompagnés de conseillers.  La réunion a rassemblé une quarantaine de participants avec une spécificité remarquée la participation du collège régional du PFBC.

 

 

La Réunion du Conseil du PFBC a été présidée par M. Anders Henriksson, Facilitateur de l’Union européenne du PFBC et rehaussée par la présence effective de Son Excellence Madame Estelle Ondo, Ministre de l'Économie forestière, de la Pêche et de l'Environnement chargé de la Protection et de la Gestion Durable des Ressources Forestières du Gabon.

 

Prenant la parole à l’ouverture, M. Henrikson a souhaité la bienvenue aux participants et remercié le Gabon de l’accueil chaleureux des participants. Il a ensuite introduit Mme le Ministre pour prononcer son allocution de circonstance. Dans son mot, elle a souhaité aux participants la bienvenue en terre Gabonaise au nom du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Emmanuel Issoze Ngondet. Poursuivant son propos, Mme le Ministre, s’est félicitée de l’engouement et la disponibilité des partenaires de tout horizon pour la préservation du massif forestier qui contribue à maintenir l’équilibre climatique mondial. Elle a salué une fois de plus la mise en place du PFBC et confirmé la disponibilité du Gabon a contribué à toute démarche visant à l’améliorer. Soulignant la pertinence de l’architecture institutionnelle sous régional, le Ministre a relevé les problématiques que connaissent les États du Bassin du Congo face aux nouveaux défis de ces institutions. Sur ce pas, elle souligna que chaque partie prenante à la gestion durable des ressources forestières doit être suffisamment robuste pour que l’effort commun soit significatif et apporte des changements réels.

 

  1. Henriksson a présenté un point de suivi sur les activités de la Facilitation UE du PFBC avec une emphase sur l’état de mise en œuvre de la réforme de la gouvernance du PFBC, ainsi que les perspectives qu’elle propose en référence aux recommandations formulées après la 16e Réunion des Parties de Kigali au Rwanda. Il a souligné la pertinence pour le PFBC de se doter d’une liste de priorités moyen termes dont il en fait l’économie de son contenu résultant de la proposition de document consolidée par la Facilitation UE du PFBC à la suite des commentaires reçus des collèges du PFBC sur ledit document des priorités.

 

 

À l’issue des travaux intenses, les participants se sont accordés d’une part sur le contenu des priorités moyens termes du PFBC (2018-2022) aussi bien que sur le cadrage, le principe des priorités annuelles y découlant, d’autre part ils ont convenu de l’architecture, la structure et le contenu de la Réunion des Parties 17 du PFBC avec une emphase sur la réduction du nombre de Stream qui passerait de 5 à 3 et le nombre de jours de la Réunion des Parties du PFBC qui passerait de 5 à 4.

 

 

À cet effet, il y'a lieu de conclure sans risque de se tromper que la création de nouvelles structures informelles au sein du PFBC : collèges et conseil et RdP contribuent à promouvoir un dialogue et des échanges utiles entre les partenaires du PFBC dans leurs efforts pour relever les défis croissants auxquels les forêts du Bassin du Congo sont confrontées. C’est-à-dire, qu’elles améliorent sensiblement la concertation entre partenaires, tout en renforçant les possibilités d’expression pour tous les types de partenaires, dans toute leur diversité. En effet, ces structures facilitent l'émergence des points de vue convergents sur les principales questions liées à la protection et à la gestion durable de ces forêts, tout en réduisant la charge de travail de la Facilitation.   Le document des priorités moyens termes du PFBC en fait la démonstration aussi bien que celui sur les orientations pour l’organisation de la RdP 17 du PFBC.

 

 

Bien vouloir consulter les photos de la 2e Réunion du Conseil du PFBC

 

À Relire:

 

 

 

 

Un rappel :

 

Quel est le rôle du Conseil du PFBC ?

 

Le Conseil du PFBC est un forum pour la promotion d’une concertation efficace entre les partenaires. En réunissant les représentants des collèges (à raison de deux représentants pour chacun des sept collèges) ce Conseil permet de mettre en œuvre une expression et une prise en compte plus efficace des points de vue des différents types de partenaires qui composent le PFBC. Il a pour objectif de permettre l’émergence de points de vue convergents sur les principales questions liées à la protection et à la gestion durable de ces forêts, y compris les problèmes les plus importants, les priorités et les efforts de promouvoir des actions concertées. Il permettra par ailleurs un suivi plus régulier des questions clés débattues par l’ensemble des partenaires.

 

 

Le Conseil se réunira deux fois par an (une fois lors des Réunions annuelles des Parties et une fois entre celles-ci). Il appuiera la Facilitation pour la préparation et le suivi des Réunions annuelles des Parties du PFBC.

 

Le Conseil fonctionnera de manière transparente et tous les partenaires du PFBC seront informés des résultats de toutes ses réunions.

 

Vivez la 2e réunion du Conseil du PFBC!

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

afriquenvironnementplus: l’Hydrométéorologique bientôt au cœur d’un forum sous-régional

La ville de Libreville, au Gabon, va abriter du 14 au 16 novembre 2018, le 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale, sous l’égide de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

En savoir plus...

Burkinademain : La gestion des catastrophes naturelles traitée à Libreville

À l’initiative de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD), les experts et… vont se retrouver à Libreville, du 14 au 16 novembre 2018, au 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale.

En savoir plus...

CEEAC-BAD : signature de l’aide-mémoire sur la préparation du Programme PACEBco2

Libreville(Rép. Gabonaise), le 25 septembre 2018- Le Secrétaire général adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’honorable Tabu Abdallah Manirakiza et le chef de la mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) M.  DIOP Amadou Bamba, Environnementaliste à la BAD, ont procédé à la signature ce matin de l’aide-mémoire pour la préparation du Programme d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes et à la Résilience aux changements climatiques en Afrique Centrale (PACEBCo2).

En savoir plus...

CHARTE SUR LES MANGROVES DU GABON

La Charte pour la conservation des mangroves du Gabon a été validée par les parties prenantes le 29 Juin 2018. Cette charte, résultant d'un processus participatif réussi, constitue une base de plaidoyer pour l'engagement de toutes les parties prenantes dans la gestion durable de ce précieux écosystème naturel.

En savoir plus...

OSFACO Lettre d'information Septembre/Octobre 2018

Le projet OSFACO "Observation Spatiale des Forêts d'Afrique Centrale et de l'Ouest" vise à améliorer la connaissance des dynamiques passées et actuelles en matière d’occupation des terres et de changement d’usage des sols dans plusieurs pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, grâce aux outils d’observation spatiale. Le projet vise à mettre à disposition des images satellitaires et promouvoir leur utilisation à travers des projets de recherche et des appuis aux pays.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus : Son Excellence François-Xavier de DONNEA, Facilitateur Belge pour la PFBC

Brazzaville a accueilli le 1er juin la 4e réunion des collèges du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, PFBC. A cet occasion, AEP  a échangé avec  le Facilitateur Belge à la tête  de ce Partenariat, Son Excellence François-Xavier de DONNEA qui nous livre dans cette entretien sa vision globale sur le fonctionnement de cette institution et nous donne une idée de la feuille de route de la nouvelle sa Facilitation.

En savoir plus...

Biopama: Le programme BIOPAMA lancé en Afrique Centrale

26 septembre 2018, Douala, Cameoun. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN),  le Centre Commun de recherche de la Commission européenne (CCR) et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) organisent conjointement l’atelier régional de lancement, pour l’Afrique Centrale, de la seconde phase du Programme pour la gestion des aires protégées et la biodiversité (BIOPAMA) du 26 au 28 septembre 2018 à Douala, en République du Cameroun.

En savoir plus...

Unenvironment : Mettre le commerce au service de l'environnement, de la prospérité et de la résilience

Selon la Commission du Commerce et du Développement durable, les nouvelles opportunités d’affaires découlant d’une économie mondiale plus durable pourraient représenter une valeur estimée à 12 milliards USD par année d’ici à 2030.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018