Conclusions du Conseil des Ministres COMIFAC (9-11 septembre 2008 à Bangui)


Plus que jamais, la 5ième session ordinaire du Conseil des Ministres de la COMIFAC, c'est-à-dire la réunion des ministres en charge des forêts des 10 pays membres de la COMIFAC, avait suscité l'intérêt des partenaires au développement dans la région : l'ordre du jour portait sur de nombreux dossiers qui avaient bien été préparés pendant les deux années précédentes, où la présidence fut exercée par la Guinée Equatoriale, mais sur lesquels le Conseil n'avait pas encore délibérés des décisions finales. L'importance capitale attribuée à cette rencontre se traduisait aussi par le nombre de pays représentés: huit sur dix ministres s'étaient déplacés à la capitale centrafricaine, malgré des difficultés de transport qui étaient d'ailleurs à la cause du retard, et dans le cas du Cameroun même de l'empêchement, de plusieurs responsables.

L'acceuil reservé aux délégations par le hôte, la République Centrafricaine, fut chaleureux, et le Facilitateur du PFBC ne manquait pas dans son discours à rendre hommage au dynamisme de Madame la Ministre, Yvonne MBOISSONA, qui s'apprête à prendre le relais de la présidence COMIFAC.

Trouver une position commune pour des négociations post-Kyoto

Afin de profiter pleinement de cette réunion intergouvernementale, les ministres en charge des forêts se sont également échangés avec leurs pairs, les ministres responsables pour l'environnement par rapport à une position commune des pays d'Afrique Centrale en vue des négociations pour un nouveau régime climat post-Kyoto. La Déclaration de Bangui reprend les points les plus pertinents retenu lors de cette discussion. Les résolutions du Conseil des Ministres en tant que tel, induisant un impact direct sur l'avenir de la COMIFAC, ont été délibérees en huit clos et sur la base des résultats d'une réunion d'experts le 9 et 10 septembre. 

Rapport général de la réunion des experts
Communiqué final avec les résolutions du Conseil des Ministres

A lire sur Congo-Site Portail : Une autre synthèse des décisions sur congo-site.biz

Plusieurs résolutions mais aussi des décisions reportées au Conseil extraordinaire

Des décisions tranchantes ont été trouvées par rapport à certains dossiers lourds, tel que le budget et la future structure du Secrétariat Exécutif, la relation entre la COMIFAC et la CEEAC et les activités opérationnelles de la mise en oeuvre du Plan de Convergence. D'autres dossiers seront reéxaminés lors d'une session extraordinaire du Conseil des Ministres le 26 octobre à Brazzaville, la veille au lendemain du Forum Mondial sur le Développement Durable (27-30 octobre 2008). Parmi ces dossiers là nous trouverons notamment le projet concernant les directives sur les produits forestiers non-ligneux (PFNL), le processus de mise en cohérence des politiques forestières, et la contribution des redevances forestières au développement socio-économique.

Photo: Les ministres en charges des forêts des pays d'Afrique Centrale membres de la COMIFAC
Photo de famille Conseil des Ministres COMIFAC


Photo: Yvonne MBOISSONA, Ministre en charge des forêts en RCA, est saluée par le SE COMIFAC

 

Les décisions les plus importantes

1) Les ministres se sont mis d'accord sur un nouvel organigramme pour le Secrétariat Exécutif (sous réserve d'un financement suffisant) et ont reporté toute autre décision au Conseil extraordinaire. Le Secrétariat en place est prié de réviser le bilan 2007-2008 en tenant compte du programme adopté par le Conseil, et de préparer un budget prévisionnel 2009-2010, conformément au format de la CEEAC, qui intègre déjà les activités des institutions partenaires. Les ministres ont mis fin au mandat du Secrétariat Exécutif actuel (Secrétaire Exécutif, Adjoint SE, Directeur Administratif/Financier), les cadres statuaires seront libérés de leurs fonctions après le Conseil extraordinaire en octobre. Ce sera précisement à l'occasion de cette nouvelle réunion que les ministres s'accorderont sur les nouveaux titulaires, sur la base de trois dossiers de candidature maximum, présentés par chaque pays membre.

2) Quant aux mécanismes pour un financement autonome de la COMIFAC, les ministres ont mandaté la Présidente en exercice de se concerter avec les autorités de la CEEAC afin de mettre en place un mode opératoire sécurisé relatif à la mise à disposition et la gestion des ressources affectées à la COMIFAC.

3) Bien que des résolutions concernant la réforme de la CEFDHAC et le Programme d'actions sous-régional dans le cadre de la CDD (PASR-LCD) aient été adoptées, la question concernant la localité du siège CEFDHAC est restée ouverte. 

4) Ils ont approuvé l'organisation d'un 3ème sommet des Chefs d'Etat des pays membres du Bassin du Congo, célébrant le 10ème anniversaire de la déclaration de Yaoundé (Cameroun). La République démocratique du Congo (RDC) qui assure actuellement la présidence de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), abritera ce sommet.

La prochaine session ordinaire du Conseil se tiendra en 2010 en RDC.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) NEWS N°003

Comme vous le lirez ou découvrirez dans cette lettre d’information, l’UNESCO a organisé, en décembre 2018, un atelier pour le lancement de « Patrimonito au Cameroun : le tourisme durable dans la Réserve de Faune du Dja » pour les jeunes et les enfants des écoles dans la localité riveraine du site, dont les détails sont ci-dessous. Ce lancement fut un succès et nous espérons renouveler l’expérience, qui est une première dans la région, dans le courant de l’année…

En savoir plus...

unenvironmen-La Chine accueillera la Journée mondiale de l'environnement 2019 qui aura pour thème la pollution de l'air

Chaque année, environ 7 millions de personnes dans le monde meurent prématurément des causes la pollution atmosphérique, dont environ 4 millions en Asie-Pacifique. La Journée mondiale de l'environnement 2019 exhortera les gouvernements, l'industrie, les communautés et les individus à se réunir pour explorer les possibilités existantes en termes d'énergies renouvelables et de technologies vertes et à améliorer la qualité de l'air dans les villes et les régions du monde.

En savoir plus...

Forêt : En RDC, l’exploitation du bois d’Afrormosia prend des allures inquiétantes

Très prisé dans l’industrie du bois d’œuvre, Afrormosia de son scientifique (Pericopsis elata) attire l’attention des scientifiques au regard de menaces de disparition auxquelles cette espèces est actuellement confrontée en République démocratique du Congo.  Cette espèce qui a déjà disparu dans plusieurs pays du bassin du Congo risque de disparaître également en RDC à cause d’une demande de plus en plus croissante sur le marché national et international.

En savoir plus...

Environews-Forêt : Les scientifiques volent au secours de l’Afrormosia dans la Tshopo

C’est une expérience inédite que les scientifiques du projet FORETS (Formation, Recherche, et Environnement dans la Tshopo) mènent depuis 1 an et demie à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo. Ils sont motivés par le souci de trouver une solution durable à la disparition de cette espèce qui manifeste de sérieux problèmes de régénération. Ces experts forestiers voient en la disparition de l’Afrormosia (Pericopsis elata), une perte économique énorme pour la République démocratique du Congo dont le secteur de l’exploitation du bois d’œuvre repose notamment sur cette espèce très prisée dans l’industrie, à cause de la très haute qualité de son bois.

En savoir plus...

14e session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF-14) : l’Afrique Centrale se prépare

Douala- Cameroun –29 et 30 avril 2019. La réunion sous-régionale préparatoire des pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) à la 14ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF) s’est tenue à l’Hôtel la Falaise Akwa, en vue de formuler une position commune consensuelle sous régionale sur les thématiques inscrites à l’ordre du jour de la session du FNUF prévue du 6 au 10 mai 2018 au siège des Nations Unies à New York.

En savoir plus...

Les Populations Autochtones se mobilisent pour une gestion durable des forêts d’Afrique Centrale

Brazzaville- République du Congo- 23 au 24 avril 2019. Il s’est tenu dans la salle de conférence du Ministère de l’Économie Forestière, l’atelier de lancement du plan opérationnel du cadre stratégique du REPALEAC pour le développement des populations autochtones et communautés locales de la République du Congo.

En savoir plus...

Gestion des aires protégées en Guinée Equatoriale : de nouvelles compétences disponibles

Altos de Nsork, République de Guinée Equatoriale, 15-17 avril 2019- Un atelier de formation pour renforcer les compétences des conservateurs et administrateurs sur la gestion des aires protégées à travers l’utilisation de l’outil d’évaluation de l’efficacité de gestion des aires protégées et d’aide à la décision, dénommé IMET (Integrated Management Effectiveness Tool) a été organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l'appui technique et financier du Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne (CCR-CE).

En savoir plus...

République de Guinée Equatoriale: les acteurs du groupe national mieux outillés pour la collecte des données des indicateurs COMIFAC

Malabo, Guinée Equatoriale,10 au 12 Avril 2019 : l’atelier national de formation des acteurs du groupe national et de lancement de la campagne de collecte des données des indicateurs COMIFAC dont les principaux objectifs étaient de renforcer les capacités du groupe national sur le processus harmonisé et l’utilisation des outils de collecte et d’encodage des données des indicateurs COMIFAC d’une part...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019