Récentes évolutions de la situation et de la dynamique des concessions forestières en Afrique centrale

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

IFR Concessions Afrrica karsenty_and_ferron.pdf (745.8 KiB)

 

 

Les concessions forestières en Afrique centrale sont sujettes à un ensemble de pressions simultanées découlant du développement de l’agrobusiness, de la croissance de la population et l’informalisation croissante de l’exploitation du bois d’œuvre pour alimenter les marchés locaux. Les concessions forestières sont à la croisée des chemins. Malgré REDD+, le secteur forestier n’est pas une priorité politique pour les gouvernements de la région, lesquels visent « l’émergence » rapide de leurs économies.

 

 

Cet article fait le point sur l’état actuel des concessions et les règles de gestion forestières en Afrique centrale, la difficile progression de la certification et les difficultés rencontrées par les processus FLEGT et les Accords de Partenariat Volontaires avec l’UE. Il propose également une première analyse des impacts de la mesure d’interdiction d’exporter des grumes prise par le Gabon. La montée en puissance des compagnies asiatiques et la tendance à la concentration des intérêts commerciaux est mise en évidence. Pour surmonter les défis croissants, le régime concessionnaire doit évoluer pour prendre en compte les droits et usages multiples des ressources et du foncier au sein et hors des concessions. La légitimité des concessions dépend de leur transparence, de leur strict respect des règles légales, et des garanties qu’elles peuvent fournir du point de vue de leur impact écologique et social.

 

 

La certification a constitué un levier pour l’amélioration des pratiques et l’autorégulation des entreprises certifiées. La reconnaissance de la certification comme instrument d’intérêt public pourrait légitimer la mise en place d’incitations, financières ou non, pour que les concessions se certifient, et des transferts internationaux compensatoires pourraient contribuer à cela. Nous proposons ainsi une diminution des redevances annuelles de superficie pour les concessions certifiées (FSC ou équivalent) de 0,63 €/ha, coût spécifique moyen de la certification d’après une récente étude, accompagnée d’un programme international compensant intégralement la baisse des recettes fiscales des États.

 

Karsenty & C. Ferron

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FAO-Nature+: Consultation pour l’enrichissement de la feuille de route sur l’efficacité de la foresterie participative en Afrique centrale

Afin d’enrichir cette feuille de route, une consultation publique est organisée en janvier et en février 2018 conjointement par la FAO et Nature+.  Si vous souhaitez participer à cette consultation, veuillez contacter Barbara Haurez, chargée de la coordination de la consultation, à l’adresse b.haurez@natureplus.be

En savoir plus...

UICN: PPI : 14 nouveaux projets de conservation de la biodiversité en Afrique

Le Comité de Sélection du Programme de Petites Initiatives (PPI) s’est réuni au siège du Comité français de l’UICN afin d’étudier les dossiers de candidature à l’appel à projets « petites subventions » lancé en mars 2017. Cet appel à projets s’adressait à des Organisations de la Société Civile (OSC) africaines n’ayant jamais bénéficié d’un financement PPI dans 12 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Décembre 2017

Veuillez trouver  la dernière édition du bulletin mensuel du Parc National Nouabalé-Ndoki pour l'année 2017. Cela a été une année très productive pour l'Unité de Gestion du Parc avec son lot de grands succès, dont nous sommes extrêmement fiers, et quelques petites déceptions desquelles notre équipe a pu tirer des leçons.

En savoir plus...

Ramsar: Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2018

Le Comité permanent de la Convention de Ramsar sur les zones humides a choisi les zones humides pour un avenir urbain durable comme thème pour la journée mondiale des zones humides en 2018.

En savoir plus...

belgium.be : Le lien entre smartphones et gorilles

La vidéo d’animation fait le lien entre la fabrication de smartphones nécessitant de grandes quantités de minerais et la destruction des habitats naturels par les exploitations minières, dont les gorilles sont les principales victimes.

En savoir plus...

climat.be : Contributions déterminées au niveau national et cycles d'évaluation

Un autre point important est que l'Accord est devenu contraignant : chaque Partie a l'obligation de préparer, de communiquer et de respecter des contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions - NDCs) et de s'efforcer de prendre des mesures à l'échelle nationale en vue d'atteindre les objectifs qui y sont fixés.

En savoir plus...

Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En Afrique, des drones intelligents chassent les braconniers pour que les éléphants vivent en paix. Au Kenya, 28 braconniers arrêtés de nuit grâce à des caméras. Chypre - Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018