ADIAC-CONGO: Protection de l’environnement : les jeunes dans une nouvelle dynamique

 

Le constat a été fait lors de la conférence organisée par l’association « Green team CALI », le 19 août, dans l’enceinte du Congo american language institute (CALI). 

La conférence était axeé sur le thème « Youth Leadership to sustain the environnement of central Africa » et a été organisée en partenariat avec le Congo basin forest partnership (Partenariat pour les forêts du bassin du Congo). Plusieurs associations des jeunes motivés par la protection de l’environnement à Kinshasa ont pris part à cet évènement. Parmi celles-ci figurent l’association des jeunes conscients pour l’environnement dont la présidente et fondatrice, Clareine Nzeza, a fait une intervention remarquée. Pascal Kabitshwa, project officer au sein de « Gream team CALI » a, avant toute chose, rappelé les objectifs de cette association basé sur l’éducation de la jeunesse aux questions environnementales et sur la mise en place d’un réseau de jeunes pour de bonnes orientations et de bonnes pratiques dans la gestion de l’environnement.  

 

La jeunesse, un partenaire-clé

De son côté, Matthew Cassetta, facilitateur du PFBC et Dany Pokem chargé de communication dans la même structure ont notamment circonscrit le cadre de la création du PFCB qui vise à faciliter l’appropriation du processus par les pays de l’Afrique centrale. Le facilitateur du PFCB a également fait remarquer à l’assistance que lors du sommet USA-Afrique, tenu récemment à Washington, les différents chefs d’États ont mis en exergue l’importance de la jeunesse pour l’Afrique dans différents domaines en général et dans celui de l’environnement en particulier. « La jeunesse est un partenaire-clé. Les ressources forestières sont entre les mains de la nouvelle génération », a déclaré Matthew Cassetta. Pour ce dernier, la créativité, l’innovation et l’utilisation des réseaux sociaux notamment sont les qualités dont fait preuve la jeunesse et qui peuvent être utiles dans la protection du riche patrimoine forestier du bassin du Congo.  

La RDC un acteur important dans le bassin du Congo

Pour sa part, Godefroid Ndaukila, coordonnateur national de la Commission des forêts d’Afrique centrale au ministère de l’Environnement a rappelé que la RDC détient 60% des forêts d’Afrique centrale et constitue donc un acteur important dans le bassin du Congo. Pour ce faire, il a invité les jeunes à s’armer de courage et de détermination ainsi qu’à faire preuve de dynamisme dans la protection de l’environnement. Il a tenu à souligner que le ministère est ouvert à toute initiative en provenance des jeunes qui sont l’avenir du pays. Il a également souligné l’importance de la vulgarisation de l’information liée à l’actualité environnementale en RDC. La même préoccupation a été partagée par Bienvenue Ngoy Isikimo, président du forum national de la Conférence sur les écosystèmes des forêts denses et humides d’Afrique centrale, pour qui la question de la gestion des forêts doit être popularisée. Les associations des jeunes ont également formulées plusieurs propositions pertinentes,  notamment celle de l’éducation à l’environnement. 

 

Pour en savoir plus, bien vouloir consulter le site web officiel de l'ADIAC-CONGO:  Protection de l’environnement : les jeunes dans une nouvelle dynamique                      

Auteur: Dani Ndungidi

 

Légendes et crédits photo :  

Une vue de l'assistance pendant la conférence

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COVID 19 – Corona Virus - Prenez toutes les mesures nécessaires afin de protéger votre santé et celles et ceux qui vous sont chers

Cher(e) Partenaire, j’espère sincèrement que vous vous portez bien, ainsi que vos proches en ces temps difficiles de Pandémie du Covid-19. Cette crise globale qui affecte nos pays, nos communautés, nos familles a de même un impact sur l’ensemble des partenaires du PFBC dans leurs interventions...

En savoir plus...

L’irruption du Covid-19 pourrait occulter et aggraver une crise alimentaire et nutritionnelle majeure. De dizaines de millions de personnes sont menacées. La stabilité́ de la région pourrait être en jeu - CSAO/RPCA

Relève de conclusions - Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) - 2 avril 2020 ... Les membres du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) appellent à agir dès maintenant pour venir en aide aux 17 millions de personnes en crise alimentaire et nutritionnelle et aux 50 millions de personnes actuellement sous pression qui risquent de basculer en phase de crise d’ici juin-aout 2020. Il est urgent de mobiliser les énergies pour soutenir les pays dans la mise en œuvre de leurs plans nationaux de réponse.

En savoir plus...

L’empreinte de la Chine sur les forêts : il est temps d’agir - FERN

Christian Mounzéo et Essylot C. Lubala se penchent sur les nouvelles dispositions de la loi forestière chinoise et leur impact dans les pays forestiers comme ceux du bassin du Congo.

En savoir plus...

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020