Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

 

 

Washington, D.C. (27 novembre 2019) — Le Fonds pour l'adaptation a amélioré sa gamme de produits de savoir en lançant un nouvel outil d'apprentissage interactif destiné à aider les organisations des pays en développement à améliorer l'accès au financement de l'adaptation.

 

 

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain. Il met particulièrement l'accent sur la transmission d'une connaissance conviviale des exigences du Fonds en matière d'accréditation, ainsi que sur la compréhension et l'application des considérations environnementales, sociales et sexo-spécifiques lors de la formulation et de la mise en œuvre de projets durables d'adaptation au changement climatique.

 

 

Il est organisé en deux modules et utilise des études de cas pour guider les utilisateurs à travers toutes les étapes clés. Il contient également des jeux-questionnaires pour tester les connaissances des participants en cours de route. Il se déroule à son propre rythme, mais les utilisateurs peuvent généralement le compléter en trois heures environ en une seule fois, et recevront un certificat une fois terminé.

 

 

Le nouveau cours est disponible en ligne et sera officiellement lancé lors d'un événement parallèle qui aura lieu le 5 décembre à 15h dans la Salle 2 de la conférence sur le climat COP 25 des Nations Unies à Madrid, en Espagne.

Le cours est en grande partie conçu pour aider les organismes nationaux d'exécution potentiels à obtenir l'accréditation et à élaborer des projets dans le cadre de la modalité novatrice d’accès direct du Fonds - qui permet aux pays de prendre en charge l'adaptation. Le cours vise à aider les entités chargées de la mise en œuvre à obtenir l'accréditation et à les aider à élaborer des propositions de qualité.

 

 

« Le cours d'apprentissage en ligne est un outil de connaissance important pour le renforcement des capacités aux niveaux national et infranational car il aborde les défis et opportunités spécifiques associés à la modalité d'accès direct et en particulier les lacunes des capacités en matière de gestion financière et de normes fiduciaires, environnementales, sociales et de genre, ainsi que leurs facteurs d'atténuation », a déclaré Mme Cristina Dengel, Responsable de la gestion des connaissances du Fonds pour l'adaptation. « Le cours est un outil hautement interactif qui propose diverses méthodes d'apprentissage, y compris des études de cas et des jeux-questionnaires, ainsi que toutes les leçons permettant de tester les connaissances des participants. Il comprend également des ressources et des documents d'orientation supplémentaires et est adapté à votre rythme, ce qui permet aux utilisateurs de le prendre à leur convenance. »

 

 

Le cours d'apprentissage en ligne, qui a été produit par le Fonds pour l'adaptation avec l'Open Learning Campus (OLC) du Groupe de la Banque mondiale et est organisé par l'OLC, est gratuit et ouvert à toute personne intéressée à le suivre. Il s'adresse en particulier aux autorités désignées du Fonds au sein des gouvernements des pays en développement, ainsi qu'aux entités nationales de mise en œuvre (ENM) accréditées qui utilisent l'accès direct, aux ENM potentielles, aux autres partenaires du Fonds et au secteur privé.

 

 

L'outil de connaissance soutient en outre le nouveau pilier « Apprentissage et partage » de la Stratégie à moyen terme quinquennale du Fonds, lancée l'année dernière, qui vise à améliorer la qualité des actions d'adaptation, les pratiques novatrices et l'apprentissage dans le domaine de l'adaptation afin de mieux soutenir les objectifs de l'Accord de Paris et les objectifs de développement durable des Nations Unies.

 

 

«  s'agit d'un excellent exemple de la façon dont le Fonds d'adaptation met en pratique ses leçons et ses expériences grâce à d'importants outils d'apprentissage pour multiplier les effets de son travail »  a déclaré M. Mikko Ollikainen, Gestionnaire du Fonds pour l'adaptation. « Le Fonds est dans une position unique, ayant accumulé 12 ans de résilience aux changements climatiques, développant les connaissances grâce à son travail concret d'adaptation sur le terrain et renforçant les capacités des pays grâce à l'accès direct. Il continue de créer des connaissances et des modèles précieux qui peuvent améliorer les pratiques d'adaptation sur le terrain et contribuer à faire face à l'urgence du changement climatique. Nous considérons qu'il est de notre devoir de mettre ces leçons apprises à la disposition de toutes les parties prenantes, afin de les aider à concevoir et à mettre en œuvre des mesures d'adaptation de manière plus efficiente et plus efficace ».

 

 

Le Fonds a également publié récemment d'autres outils de connaissance, tels qu'un rapport intitulé Bridging the Gaps in Accreditation and Reaccreditation’, et une brochure sur les leçons tirées d'un récent échange national sur l'adaptation au Chili, qui viennent compléter les études de cas du cours de formation en ligne. « Le rapport d'accréditation contient de nombreux exemples de cas de différents types d'entités nationales et régionales de mise en œuvre et de processus d'accréditation, et est conçu pour aider les entités à réduire le temps nécessaire pour être accréditées ou ré-accréditées auprès du Fonds, »  a déclaré Mme Silvia Mancini, Agent d'accréditation du Fonds pour l'adaptation. »

L'événement parallèle du 5 décembre à la COP25, , Résorber les écarts entre l’accès à la finance climatique et développer la résilience sur le terrain - Finance climatique et montage de projets, au cours duquel le Fonds lancera officiellement et démontrera le cours d'apprentissage en ligne, comprendra des discours des dirigeants du Fonds d'adaptation, du président du Conseil et des représentants des entités nationales d'exécution du Fonds au Chili, Costa Rica et au Sénégal qui parleront de l'importance de nouveaux outils du savoir en ce domaine dans l'accès et la mise en œuvre effective du financement climatique. Veuillez consulter la liste des activités du Fonds à la COP25 ici.

 

 

A PROPOS DU FONDS D’ADAPTATION

Depuis 2010, le Fonds d'adaptation a engagé environ 720 millions de dollars USD pour des projets et programmes d'adaptation aux changements climatiques et de résilience, dont 100 projets d’adaptation localisés et concret au sein des communautés les plus vulnérables des pays en développement du monde entier, avec plus de 6 millions de bénéficiaires directs. Il a également fait œuvre de pionnier en matière d'accès direct, en donnant aux pays les moyens d'accéder au financement et d'élaborer des projets directement par l'intermédiaire d'entités nationales d'exécution accréditées.

 

Communications : Matthew Pueschel, mpueschel@adaptation-fund.org ou +1-202-473-6743

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Commodafrica-Evolution différenciée du commerce du bois tropical en 2019

Premier bilan de l’année 2019 sur les importations de bois tropical au Vietnam, en Chine et dans l’Union européenne. Si les importations de grumes diminuent en Chine, celles des sciages de l’Union européenne progressent pour la deuxième année consécutive. Du côté du Vietnam, l’Afrique est l'un des premiers fournisseurs du pays avec une forte présence du Cameroun, souligne l'Organisation internationale des bois tropicaux (ITTO).

En savoir plus...

Atibt-Filière bois de la RDC : Etude sur l’état des lieux des acteurs

Dans le cadre de la mise en œuvre des projets FLEGT-REDD CERTIFICATION mis en œuvre par l’ATIBT et financés par l’Union Européenne, le FFEM et la KfW, la Fédération des Industriels du Bois, en sigle FIB, a mené une étude portant sur l’état des lieux des acteurs de la filière forêts-bois de la RDC.

En savoir plus...

Analyse du traitement de l'infraction forestière par le judiciaire au Cameroun

Cette analyse ressort des maux de l’exploitation forestière qui restent d’actualité aujourd’hui et met en lumière le rôle que joue l’appareil judiciaire dans la lutte contre la mauvaise gouvernance dans la gestion des ressources naturelles au Cameroun. Le document a été rédigé grâce à la participation financière de l’Union européenne dans le cadre du projet « Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo ». Les opinions qui y sont exprimées ne peuvent en aucun cas être considérées comme reflétant la position officielle de l’Union européenne.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020