Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

 

 

Washington, D.C. (27 novembre 2019) — Le Fonds pour l'adaptation a amélioré sa gamme de produits de savoir en lançant un nouvel outil d'apprentissage interactif destiné à aider les organisations des pays en développement à améliorer l'accès au financement de l'adaptation.

 

 

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain. Il met particulièrement l'accent sur la transmission d'une connaissance conviviale des exigences du Fonds en matière d'accréditation, ainsi que sur la compréhension et l'application des considérations environnementales, sociales et sexo-spécifiques lors de la formulation et de la mise en œuvre de projets durables d'adaptation au changement climatique.

 

 

Il est organisé en deux modules et utilise des études de cas pour guider les utilisateurs à travers toutes les étapes clés. Il contient également des jeux-questionnaires pour tester les connaissances des participants en cours de route. Il se déroule à son propre rythme, mais les utilisateurs peuvent généralement le compléter en trois heures environ en une seule fois, et recevront un certificat une fois terminé.

 

 

Le nouveau cours est disponible en ligne et sera officiellement lancé lors d'un événement parallèle qui aura lieu le 5 décembre à 15h dans la Salle 2 de la conférence sur le climat COP 25 des Nations Unies à Madrid, en Espagne.

Le cours est en grande partie conçu pour aider les organismes nationaux d'exécution potentiels à obtenir l'accréditation et à élaborer des projets dans le cadre de la modalité novatrice d’accès direct du Fonds - qui permet aux pays de prendre en charge l'adaptation. Le cours vise à aider les entités chargées de la mise en œuvre à obtenir l'accréditation et à les aider à élaborer des propositions de qualité.

 

 

« Le cours d'apprentissage en ligne est un outil de connaissance important pour le renforcement des capacités aux niveaux national et infranational car il aborde les défis et opportunités spécifiques associés à la modalité d'accès direct et en particulier les lacunes des capacités en matière de gestion financière et de normes fiduciaires, environnementales, sociales et de genre, ainsi que leurs facteurs d'atténuation », a déclaré Mme Cristina Dengel, Responsable de la gestion des connaissances du Fonds pour l'adaptation. « Le cours est un outil hautement interactif qui propose diverses méthodes d'apprentissage, y compris des études de cas et des jeux-questionnaires, ainsi que toutes les leçons permettant de tester les connaissances des participants. Il comprend également des ressources et des documents d'orientation supplémentaires et est adapté à votre rythme, ce qui permet aux utilisateurs de le prendre à leur convenance. »

 

 

Le cours d'apprentissage en ligne, qui a été produit par le Fonds pour l'adaptation avec l'Open Learning Campus (OLC) du Groupe de la Banque mondiale et est organisé par l'OLC, est gratuit et ouvert à toute personne intéressée à le suivre. Il s'adresse en particulier aux autorités désignées du Fonds au sein des gouvernements des pays en développement, ainsi qu'aux entités nationales de mise en œuvre (ENM) accréditées qui utilisent l'accès direct, aux ENM potentielles, aux autres partenaires du Fonds et au secteur privé.

 

 

L'outil de connaissance soutient en outre le nouveau pilier « Apprentissage et partage » de la Stratégie à moyen terme quinquennale du Fonds, lancée l'année dernière, qui vise à améliorer la qualité des actions d'adaptation, les pratiques novatrices et l'apprentissage dans le domaine de l'adaptation afin de mieux soutenir les objectifs de l'Accord de Paris et les objectifs de développement durable des Nations Unies.

 

 

«  s'agit d'un excellent exemple de la façon dont le Fonds d'adaptation met en pratique ses leçons et ses expériences grâce à d'importants outils d'apprentissage pour multiplier les effets de son travail »  a déclaré M. Mikko Ollikainen, Gestionnaire du Fonds pour l'adaptation. « Le Fonds est dans une position unique, ayant accumulé 12 ans de résilience aux changements climatiques, développant les connaissances grâce à son travail concret d'adaptation sur le terrain et renforçant les capacités des pays grâce à l'accès direct. Il continue de créer des connaissances et des modèles précieux qui peuvent améliorer les pratiques d'adaptation sur le terrain et contribuer à faire face à l'urgence du changement climatique. Nous considérons qu'il est de notre devoir de mettre ces leçons apprises à la disposition de toutes les parties prenantes, afin de les aider à concevoir et à mettre en œuvre des mesures d'adaptation de manière plus efficiente et plus efficace ».

 

 

Le Fonds a également publié récemment d'autres outils de connaissance, tels qu'un rapport intitulé Bridging the Gaps in Accreditation and Reaccreditation’, et une brochure sur les leçons tirées d'un récent échange national sur l'adaptation au Chili, qui viennent compléter les études de cas du cours de formation en ligne. « Le rapport d'accréditation contient de nombreux exemples de cas de différents types d'entités nationales et régionales de mise en œuvre et de processus d'accréditation, et est conçu pour aider les entités à réduire le temps nécessaire pour être accréditées ou ré-accréditées auprès du Fonds, »  a déclaré Mme Silvia Mancini, Agent d'accréditation du Fonds pour l'adaptation. »

L'événement parallèle du 5 décembre à la COP25, , Résorber les écarts entre l’accès à la finance climatique et développer la résilience sur le terrain - Finance climatique et montage de projets, au cours duquel le Fonds lancera officiellement et démontrera le cours d'apprentissage en ligne, comprendra des discours des dirigeants du Fonds d'adaptation, du président du Conseil et des représentants des entités nationales d'exécution du Fonds au Chili, Costa Rica et au Sénégal qui parleront de l'importance de nouveaux outils du savoir en ce domaine dans l'accès et la mise en œuvre effective du financement climatique. Veuillez consulter la liste des activités du Fonds à la COP25 ici.

 

 

A PROPOS DU FONDS D’ADAPTATION

Depuis 2010, le Fonds d'adaptation a engagé environ 720 millions de dollars USD pour des projets et programmes d'adaptation aux changements climatiques et de résilience, dont 100 projets d’adaptation localisés et concret au sein des communautés les plus vulnérables des pays en développement du monde entier, avec plus de 6 millions de bénéficiaires directs. Il a également fait œuvre de pionnier en matière d'accès direct, en donnant aux pays les moyens d'accéder au financement et d'élaborer des projets directement par l'intermédiaire d'entités nationales d'exécution accréditées.

 

Communications : Matthew Pueschel, mpueschel@adaptation-fund.org ou +1-202-473-6743

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

thegef-Évaluer les avantages du développement d'une économie de la faune

Les communautés locales devraient être enrôlées comme « première ligne de défense » contre le commerce illégal d'animaux et de plantes sauvages, qui est beaucoup plus répandu et complexe qu'on ne le croit généralement, a déclaré le Directeur exécutif de TRAFFIC, Steve Broad, aux participants des réunions de consultation de la société civile du FEM qui se sont tenues à Washington cette semaine.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC