Les femmes du REFADD renforcent leurs capacités sur l’accès et le partage des avantages (APA)

 

Les femmes du Réseau des Femmes Africaines sur le Développement Durable (REFADD) renforcent leurs capacités sur l’APA

 

Brazzaville (République du Congo), 21 au 22 février 2013– S’est tenu un atelier de renforcement de capacités des membres du Réseau des Femmes Africaines sur le Développement Durable (REFADD) sur le thème : « Femmes et processus APA en Afrique centrale : comment influencer la mise en œuvre au niveau national ? ». Cet atelier, présidé par Madame Eulalie BASHIGE, Présidente Régionale du REFADD et modéré par le formateur M. Chouaibou NCHOUTPOUEN, Expert Biodiversité et Désertification de la COMIFAC, a réuni outre les membres du Bureau régional du REFADD, les représentantes de huit pays: Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Rwanda et Tchad,  et les personnes ressources.

Organisé grâce à l’appui financier et technique de l’UICN et de la GIZ, cet atelier avait pour objectif global de sensibiliser et de renforcer les capacités des membres du REFADD sur l’APA et de leur permettre ainsi de pouvoir s’engager dans les processus y relatifs  au niveau national.

En effet, 193 pays y compris les pays de l’espace COMIFAC ont ratifié la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) qui est un instrument juridique international contraignant adoptée en juin 1992 pour mettre un terme à l’érosion de la biodiversité. Les Parties à cette Convention s’engagent à atteindre trois objectifs : la conservation de la diversité biologique ; l’utilisation durable de ses éléments ; et le partage juste et équitable des avantages découlant de l’exploitation des ressources génétiques, notamment grâce à un accès satisfaisant aux ressources génétiques et un transfert approprié des techniques pertinentes, compte tenu de tous les droits sur ces ressources et aux techniques, et grâce à un financement adéquat ».

Ce troisième objectif, sur l’accès et le partage des avantages (APA) revêt une importance particulière pour les pays en développement, qui sont dépositaires de la plus grande diversité biologique au monde, et souhaitent qu’un système de compensation pour l’accès à leurs ressources génétiques et connaissances traditionnelles associées soit établit.

Parmi les acteurs susceptibles d’influencer la mise en œuvre du processus APA dans les pays de l’espace COMIFAC, figurent en bonne place les réseaux spécialisés de la CEFDHAC parmi lesquels le REFADD dont les capacités en matière d’APA nécessitent d’être renforcées afin qu’il fasse un plaidoyer en vue de la ratification du Protocole de Nagoya et de la mise en œuvre effective de l’APA dans les pays de l’espace COMIFAC.

A l’issue de la formation, les Rôles des femmes en matière d’APA, les stratégies à mettre en place pour qu’elles jouent pleinement leurs rôles, ainsi que les besoins en renforcement des capacités sur la base des enjeux et les défis liés à la mise en œuvre du Processus APA dans les pays de l’espace COMIFAC, ont été identifiés. Les bases d’une stratégie de communication, éducation et sensibilisation des femmes en matière d’APA ont été lancées, des plans d’action ont été élaborés par chaque point focal et le bureau régional.

Plusieurs recommandations ont été faites par les participants entre autres :

a)     A la COMIFAC

De sensibiliser les Points Focaux CDB/APA à travers le GTBAC de la nécessité d’impliquer les femmes dans la mise en œuvre du processus APA au niveau national ;

b)     Au Bureau Régional du REFADD

De faire le suivi de la mise en œuvre des activités que les Points Focaux se sont engagés à mener cette année afin de contribuer à la mise en œuvre du processus APA dans leurs pays respectifs ;

c)     Aux Points Focaux REFADD

D’initier une rencontre avec le Point Focal CDB et ou APA selon le cas afin de définir les axes de collaboration pour la mise en œuvre du processus APA.

d)     Aux partenaires au développement (UICN, GIZ)

 

D’explorer la possibilité d’appuyer l’organisation d’un atelier de renforcement des capacités des membres du REFADD sur les techniques de mobilisation des ressources financières pour la conservation, la gestion et l’utilisation durable de la biodiversité.

 

Bien vouloir télécharger:

 

Rapport final de l'atelier 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Worldmigratorybirdday-10 Mai 2017 : Journée mondiale des oiseaux migrateurs. Thème 2017 : Leur avenir est notre avenir

La JMOM 2017 mettra en évidence l'interdépendance des peuples et de la nature, et plus particulièrement les personnes et les animaux migrateurs - en particulier les oiseaux, car ils partagent la même planète et donc les mêmes ressources limitées. La campagne 2017 vise à sensibiliser le public sur la nécessité d'une gestion durable de nos ressources naturelles, ce qui démontre que la conservation des oiseaux est également cruciale pour l'avenir de l’humanité.

En savoir plus...

Worldmigratorybirdday: Quelle est la Journée mondiale des oiseaux migrateurs?

Chaque année, les gens du monde entier prennent des mesures et organiser des événements publics tels que les festivals d'oiseaux, des programmes d'éducation, des expositions et des excursions d'observation d'oiseaux pour célébrer la JMOM.

En savoir plus...

RECEIAC: Des journalistes et communicateurs se dotent des outils de vulgarisation sur les changements climatiques et la REDD+

Douala (Cameroun), 5 au 7 avril 2017 - S’est tenu un atelier du réseau des communicateurs pour l’environnement et l’information en Afrique centrale (RECEIAC). Les travaux de cet atelier sous régional portaient sur le renforcement des capacités des journalistes et communicateurs en matière de Changements Climatiques et REDD+ pour la Gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo.

En savoir plus...

Les pays membres de la COMIFAC se préparent pour la 12ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF)

Les 10 et 11 avril 2017, s’est tenue à Douala (Cameroun) à l’hôtel La FALAISE, un atelier préparatoire des pays membres de la COMIFAC à la 12ème session du Forum des   Nations Unies sur les Forêts (FNUF).

En savoir plus...

CIFOR : Les approches intégrées du paysage ont-elles réconcilié les problèmes sociétaux et environnementaux dans les tropiques ?

Les approches paysagères de la gestion intégrée des terres ont récemment attiré beaucoup d'attention dans la littérature scientifique et les forums internationaux. Cette approche est de plus en plus préconisée au niveau gouvernemental et intergouvernemental, et est également adoptée par un grand nombre d'organismes internationaux de recherche et de développement.

En savoir plus...

Daily Nation : Laisser les forêts subsister pour en profiter davantage

En résumé : En aidant à réguler les précipitations et à maintenir la qualité du sol, les forêts nous fournissent des terres agricoles productives ; en dégradant les forêts dans les châteaux d'eau, les collectionneurs de bois perdent des revenus d'environ 1,1 milliard de dollars par an.

En savoir plus...

Page : Les dirigeants de l'économie verte mondiale cherchent des moyens de lancer une nouvelle révolution verte - et s'inscrire dans l'agenda 2030

27 mars 2017, Berlin, Allemagne - Une vingtaine de ministres, des PDG, des représentants de haut niveau des agences des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et des syndicats, ainsi que plus de 300 experts en développement durable se réunissent ce jour à Berlin pour le deuxième forum mondial sur l'économie verte. Ils sont rejoints par des économistes de renom, dont Jeffrey Sachs et PavanSukhdev, pour explorer les moyens de lutter contre les inégalités et la dégradation de l'environnement, en fonction des objectifs et cibles de transformation de l'Agenda pour le développement durable de 2030.

En savoir plus...

IISD : 3ième Forum sur l'énergie durable pour tous (SEforAll) - Aller plus loin, plus vite - Ensemble

Le troisième et dernier jour du Forum, la sonnette d'alarme quotidienne a contraint les pénalistes à considérer l'accès universel à l'énergie dans le contexte de la durabilité, suggérant que la réalisation des ODD imposera des compensations sur une base inégale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030