La Chine sur les traces de l’APV-FLEGT

 

Du 30 au 31 Octobre 2013, la ville de Beijing-chine a abrité l’atelier international pour la promotion des APV-FLET. la tenue de cette importante rencontre n’a été possible que grâce à l’action conjointe de : EU FLEGT Facility, Center for International Forest Products Trade, State Forestry Administration of China and Research Institute of Forestry Policy & Information, Chinese Academy of Forestry.

 

En organisant cet atelier, les organisateurs visaient les objectifs suivants :

 

♦ partager les expériences sur les négociations et la mise en œuvre de l'APV, et d'accroître la satisfaction de la Chine et de l'APV FLEGT dans chacun des pays signataires de l'APV,

♦  fournir une plate-forme pour renforcer la coopération Afrique-Chine-Europe sur le commerce de bois légal en favorisant le dialogue entre les fournisseurs africains de bois et les commerçants avec les entreprises forestières chinoises et leurs associations de transformation du bois liés au marché européen.

 

Vu le caractère stratégique de cette rencontre, ont répondu présents, les représentants des pays signataires de l’APV-Flegt à savoir : le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, le Ghana, le Libéria et l’Indonésie. Etait aussi présents les représentants des organisations sous-régionale comme la COMIFAC, la CEEAC et des organisations internationales d’Appui comme la GIZ. C’est sous un climat convivial que l’atelier s’est déroulé à travers les présentations suivi des débats autour de cinq sessions thématiques, dont :

 

♦  FLEGT de l'UE plan d'action et les politiques commerciales des forêts de la Chine

♦  Partager l'information des APV FLEGT pays signataires ;

♦  Diner d’affaire ;

♦  Discussion sur l'APV FLEGT UE ;

♦  Développer la coopération régionale.

 

Au terme de ce atelier international riche d’enseignement il ressort que :

 

♦  Les pays APV ont partagés sur des informations relatives aux efforts déployés dans la conception et la mise en œuvre des systèmes de garantie de la légalité des activités du secteur forestier ;

♦  les décideurs chinois ont été encouragés par  les efforts considérables ( y compris la réforme de la loi et des changements institutionnels ) des cinq africaine et le pays d'Asie à mettre fin au commerce illégal du bois et ses produits dérivés, afin d’encourager la gestion durable des forêts dans leurs pays respectifs ;

♦  la Chine a montré son intention de vendre des produits du bois qui sont légales conformément à la législation du pays producteurs ;

♦  la Chine est favorable à l’APV-FLEGT et a exprimé sa reconnaissance pour les efforts des pays de l'APV ;

♦  Les pays participants ont reconnu le soutien et les contributions financières de l'Union européenne dans la mise en œuvre du Plan d'action APV-FLEGT de l'UE pour lutter contre l'exploitation forestière illégale ;

♦  Le gouvernement chinois est prêt a partagé les informations sur ses efforts visant à promouvoir la gestion responsable des forêts à travers les entreprises chinoises à l'étranger et le développement d'un nouveau guide sur “Sustainable Overseas Forest Trade & Investment by Chinese Enterprises” ;

♦  Les industries chinoises s’engagent à répondre aux exigences internationales en matière de bois récolté légalement en adoptant la certification du bois et de subir des vérifications annuelles de vérification.

 

Cette rencontre à permis aux différents acteurs présents, de jeter un regard prospective sur la gestion des ressources forestières. Il s’agit pour eux de :

♦  Encourager davantage les décideurs chinois de reconnaître spécifiquement les efforts des pays engagé dans l’APV-Flegt, et de signer avec eux des accords bilatéraux pour l’application de la réglementation en matière de la gestion forestière,

♦  Encourager l'approche business-to –business qui consiste à mettre en association, les acheteurs et les fournisseurs de réseau avec un support de communication active sur l'importance de l'approvisionnement légal. Pour ce faire,  Il ya un besoin urgent d'améliorer la compréhension des parties prenantes chinoises sur l'évolution APV FLEGT UE, et autres exigences du marché en mettant à leur disposition des informations et des documents;

♦  Encourager les entreprises chinoises à exploiter sur leur pouvoir d'achat à renforcer l'application de FLEGT ;

♦  encourager le  gouvernement chinois à piloter dans les pays où il ya de l'APV,  investissements chinois dominant (RCA, Cameroun, Congo, Libéria) ;

♦  encourager le gouvernement chinois à consulter l’expertise des pays signataires de l'APV, lors de l'élaboration du nouveau guide “ Sustainable Overseas Forest Trade & Investment by Chinese Enterprises”

♦  Encourager le gouvernement chinois à mettre en place la politique chinoise sur les marchés publics favorisant la commercialisation du bois légal,

 

Les actes de cet atelier peuvent être consultés ici

 

 

Disponible en téléchargement :

 

 

Back-to-Office Report: China-Africa workshop in Beijing - Small group photo after opening on 30th October 2013

 

RESTITUTION DE LA REUNION DU MECANISME BILATERAL DE COORDINATION ENTRE LA CHINE ET L’UNION EUROPEENNE - Sur le thème : Promouvoir la compréhension des APV FLEGT Par: NYENGUE BAHANAK Isaac Yves

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FERN-Nos forêts, nos vies : Récits d’espoir et de résilience recueillis auprès de communautés forestières à travers le monde

Les récits portent la voix de femmes libériennes qui luttent pour le droit de posséder et de gérer des terres qui leur reviennent de droit, des populations autochtones guyaniennes qui résistent à des entreprises tentant de saisir leurs forêts, des communautés rurales laotiennes qui s’adaptent aux transformations profondes de leur mode de vie ancestral, ou encore des Ghanéens obtenant enfin justice face aux exploitants forestiers.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019