La Chine sur les traces de l’APV-FLEGT

 

Du 30 au 31 Octobre 2013, la ville de Beijing-chine a abrité l’atelier international pour la promotion des APV-FLET. la tenue de cette importante rencontre n’a été possible que grâce à l’action conjointe de : EU FLEGT Facility, Center for International Forest Products Trade, State Forestry Administration of China and Research Institute of Forestry Policy & Information, Chinese Academy of Forestry.

 

En organisant cet atelier, les organisateurs visaient les objectifs suivants :

 

♦ partager les expériences sur les négociations et la mise en œuvre de l'APV, et d'accroître la satisfaction de la Chine et de l'APV FLEGT dans chacun des pays signataires de l'APV,

♦  fournir une plate-forme pour renforcer la coopération Afrique-Chine-Europe sur le commerce de bois légal en favorisant le dialogue entre les fournisseurs africains de bois et les commerçants avec les entreprises forestières chinoises et leurs associations de transformation du bois liés au marché européen.

 

Vu le caractère stratégique de cette rencontre, ont répondu présents, les représentants des pays signataires de l’APV-Flegt à savoir : le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, le Ghana, le Libéria et l’Indonésie. Etait aussi présents les représentants des organisations sous-régionale comme la COMIFAC, la CEEAC et des organisations internationales d’Appui comme la GIZ. C’est sous un climat convivial que l’atelier s’est déroulé à travers les présentations suivi des débats autour de cinq sessions thématiques, dont :

 

♦  FLEGT de l'UE plan d'action et les politiques commerciales des forêts de la Chine

♦  Partager l'information des APV FLEGT pays signataires ;

♦  Diner d’affaire ;

♦  Discussion sur l'APV FLEGT UE ;

♦  Développer la coopération régionale.

 

Au terme de ce atelier international riche d’enseignement il ressort que :

 

♦  Les pays APV ont partagés sur des informations relatives aux efforts déployés dans la conception et la mise en œuvre des systèmes de garantie de la légalité des activités du secteur forestier ;

♦  les décideurs chinois ont été encouragés par  les efforts considérables ( y compris la réforme de la loi et des changements institutionnels ) des cinq africaine et le pays d'Asie à mettre fin au commerce illégal du bois et ses produits dérivés, afin d’encourager la gestion durable des forêts dans leurs pays respectifs ;

♦  la Chine a montré son intention de vendre des produits du bois qui sont légales conformément à la législation du pays producteurs ;

♦  la Chine est favorable à l’APV-FLEGT et a exprimé sa reconnaissance pour les efforts des pays de l'APV ;

♦  Les pays participants ont reconnu le soutien et les contributions financières de l'Union européenne dans la mise en œuvre du Plan d'action APV-FLEGT de l'UE pour lutter contre l'exploitation forestière illégale ;

♦  Le gouvernement chinois est prêt a partagé les informations sur ses efforts visant à promouvoir la gestion responsable des forêts à travers les entreprises chinoises à l'étranger et le développement d'un nouveau guide sur “Sustainable Overseas Forest Trade & Investment by Chinese Enterprises” ;

♦  Les industries chinoises s’engagent à répondre aux exigences internationales en matière de bois récolté légalement en adoptant la certification du bois et de subir des vérifications annuelles de vérification.

 

Cette rencontre à permis aux différents acteurs présents, de jeter un regard prospective sur la gestion des ressources forestières. Il s’agit pour eux de :

♦  Encourager davantage les décideurs chinois de reconnaître spécifiquement les efforts des pays engagé dans l’APV-Flegt, et de signer avec eux des accords bilatéraux pour l’application de la réglementation en matière de la gestion forestière,

♦  Encourager l'approche business-to –business qui consiste à mettre en association, les acheteurs et les fournisseurs de réseau avec un support de communication active sur l'importance de l'approvisionnement légal. Pour ce faire,  Il ya un besoin urgent d'améliorer la compréhension des parties prenantes chinoises sur l'évolution APV FLEGT UE, et autres exigences du marché en mettant à leur disposition des informations et des documents;

♦  Encourager les entreprises chinoises à exploiter sur leur pouvoir d'achat à renforcer l'application de FLEGT ;

♦  encourager le  gouvernement chinois à piloter dans les pays où il ya de l'APV,  investissements chinois dominant (RCA, Cameroun, Congo, Libéria) ;

♦  encourager le gouvernement chinois à consulter l’expertise des pays signataires de l'APV, lors de l'élaboration du nouveau guide “ Sustainable Overseas Forest Trade & Investment by Chinese Enterprises”

♦  Encourager le gouvernement chinois à mettre en place la politique chinoise sur les marchés publics favorisant la commercialisation du bois légal,

 

Les actes de cet atelier peuvent être consultés ici

 

 

Disponible en téléchargement :

 

 

Back-to-Office Report: China-Africa workshop in Beijing - Small group photo after opening on 30th October 2013

 

RESTITUTION DE LA REUNION DU MECANISME BILATERAL DE COORDINATION ENTRE LA CHINE ET L’UNION EUROPEENNE - Sur le thème : Promouvoir la compréhension des APV FLEGT Par: NYENGUE BAHANAK Isaac Yves

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

SEP2D : Lancement de la seconde revue de l'évaluation mondiale de l'IPBES par les gouvernements et les experts

L’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques) lance une revue externe de l’évaluation mondiale de la biodiversité jusqu’au 29 juin 2018 (documents disponibles depuis le 14 mai). Le souhait de l’IPBES est que cette démarche concerne le plus large panel de réviseurs : « experts intéressés et qualifiés, y compris scientifiques, décideurs, praticiens et autres détenteurs de connaissances ».

En savoir plus...

FNUF : Le Forum sur les forêts achève ses travaux en adoptant une stratégie de communication sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l’ONU sur les forêts

Pendant une semaine, le Forum a examiné, à titre prioritaire, la mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts qui offre un cadre global d’action pour assurer une gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres en général, et pour mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts.  La planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an.

En savoir plus...

Mise en œuvre du Protocole de Nagoya. Les juristes et experts chargés de politiques publiques de l’espace COMIFAC outillés pour l’élaboration des mesures APA

15 juristes et experts chargés de politiques publiques ont été formés sur les connaissances en matière de formulation et d’élaboration de mesures législatives, administratives et de politique générale relative à l’APA.

En savoir plus...

Harmattan : La gouvernance climatique au Cameroun

La multiplication des événements climatiques extrêmes (sécheresses, inondations) du fait de la hausse de la température mondiale a conduit les États de la planète à mettre la question du changement climatique sur leur agenda politique. Le Cameroun n’en fait pas exception. Traiter de la gouvernance climatique au Cameroun conduit nécessairement à analyser comment se construit l’action publique de lutte contre le changement climatique au Cameroun. Elle apparaît comme une configuration d’action publique multi-niveaux. Ainsi, la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique en constitue l’arène climatique globale.

En savoir plus...

L’Afrique centrale parle aux parties du FNUF sur la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les Forêts (2017-2030)

Le Gabon et la République du Congo font des déclarations forte sur le point concernant les discussions générales (point 6) et sur les remarques de clôtures… la COMIFAC rehaussée dans le plaidoyer des Ministres au FNUF 13...

En savoir plus...

Afdb : Afrique de l’Ouest : le 3 ème Forum sur le financement climatique et des énergies propres s’achève à Abidjan sur un succès

La troisième édition du Forum sur le financement climatique et des énergies propres en Afrique de l’Ouest (WAFCCEF-3, sigle en anglais) a eu lieu jeudi 12 avril 2018 à l’auditorium Babacar Ndiaye de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence de représentants d’institutions internationales, de promoteurs privés, d’experts en énergie ainsi que de nombreux enseignants-chercheurs et étudiants.

En savoir plus...

Entrée diplomatique et politique réussie du Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de la Belgique du PFBC

Du 19 au 20 avril 2018, le Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC a effectué une mission à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Entre autres au programme de cette importante mission, une table ronde des Chefs de Missions des partenaires du PFBC, une visite du Facilitateur au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, des réunions avec les partenaires techniques et les représentants des différents collèges du PFBC au tour de la nouvelle vision et orientation stratégique de la Feuille de route de la Facilitation du Royaume de la Belgique du PFBC.

En savoir plus...

Le Facilitateur du PFBC à la rencontre des acteurs de la société civile et du Secteur privé…

Durant sa mission du 19 au 20 Avril 2018, Le Facilitateur du PFBC a rencontré successivement les acteurs de la société civile et du Secteur privé..

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018