Alwihdainfo-Innovation environnementale : la tchadienne Hindou Oumarou remporte le prix Pritzker de 100 000 dollars

 

 

Native du Tchad, Hindou Oumarou reçoit 100 000 dollars pour un travail d'unification des cultures autour d'une ressource en eau qui se raréfie et qui dessert quatre pays africains.

 

 

L'Institut de l'environnement et du développement durable de l'UCLA a remis le prix Pritzker Emerging Environmental Genius Award 2019 à Hindou Oumarou Ibrahim, un membre de la communauté semi-nomade autochtone Mbororo du Tchad.

 

 

Ibrahim promeut la protection de l'environnement pour les groupes autochtones en travaillant avec des organisations internationales, notamment en tant que membre du conseil d'administration du Partenariat des Nations Unies pour les peuples autochtones. Elle dirige également une coalition environnementale communautaire dans la région entourant le lac Tchad, une source d'eau essentielle qui a diminué de 90 % depuis 1980 - en partie parce que les températures dans la région ont augmenté de 1,5 degré Celsius au cours du siècle dernier. Des conflits violents ont parfois éclaté entre les groupes qui se disputent cette ressource vitale.

 

 

Le prix annuel est doté d'un montant de 100 000 $, qui est financé par une partie d'un don de 20 millions de dollars de la Fondation de la famille Anthony et Jeanne Pritzker à l'UCLA. Il s'agit de la première grande distinction décernée spécifiquement aux innovateurs de moins de 40 ans.

 

 

Hindou Oumarou Ibrahim a déclaré que le prix, qui a été remis le 7 novembre au Hershey Hall de l'UCLA, aidera à amplifier les voix de 370 millions d'autochtones dans le monde.

 

 

"Les voix des peuples autochtones se font entendre ici - à travers moi, à travers vous tous et à travers ce prix ", a déclaré Hindou Oumarou Ibrahim. "Nous sommes tous ensemble. Nous gagnerons cette bataille, je suis si confiant."

 

 

Des chercheurs universitaires, des experts du Pentagone et d'autres ont constaté que le changement climatique rapide - dû en grande partie aux émissions de carbone d'origine humaine - a contribué à un nombre croissant de conflits armés. On s'attend à ce que le phénomène touche particulièrement les régions qui sont déjà instables.

 

 

Pour prévenir et réduire les conflits dans le bassin du lac Tchad, Hindou Oumarou Ibrahim a développé un programme qui recueille des informations sur les ressources naturelles auprès des agriculteurs, pêcheurs et éleveurs de plus d'une douzaine de groupes ethniques africains, puis produit des cartes en 3D de ces ressources naturelles que leurs communautés peuvent partager. L'effort vise à réduire les risques de conflit entre les groupes.

 

 

"C'est incroyable de voir des femmes et des hommes qui n'ont jamais été à l'école travailler ensemble pour construire des cartes en 3D qui partagent des connaissances critiques, comme les endroits où l'on peut trouver de l'eau douce même dans les pires jours de la sécheresse ", souligne Hindou Oumarou Ibrahim dans sa demande de prix. "Mais l'aspect le plus intéressant de ce projet est qu'il aide à réduire les conflits et les tensions entre les communautés."

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC fait le point sur la préparation de la réunion des experts de Douala, présente les actions et perspectives du PFBC et communique des informations importantes liées à la fin du mandat de la Facilitation Belge.

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC a fait le point avec les différents interlocuteurs sur plusieurs sujets entre autres : (1) L’opérationnalisation de la Déclaration de N’Djamena - au regard de l’ampleur que prend la transhumance incontrôlée entre le sahel et l’Afrique équatoriale…(2) La nécessité d’un sommet des Chefs d’États concernés par ce phénomène…

En savoir plus...

Le PDG du FEM se félicite du pacte de coopération pour la protection du bassin amazonien

Le PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial, Naoko Ishii, se félicite de l'engagement pris par les chefs d'État de sept pays du bassin amazonien de collaborer plus étroitement pour valoriser les forêts, protéger la biodiversité et lutter contre la déforestation et la dégradation des terres sur l'ensemble du biome.

En savoir plus...

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain.

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds Vert pour le Climat engage 407,8 millions de dollars USD supplémentaires pour lutter contre la crise climatique

Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) finance maintenant des mesures climatiques dans plus de 100 pays en développement après l'approbation de 13 nouveaux projets lors de la dernière réunion du Conseil en 2019.  

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds pour l'adaptation approuve 63 millions de dollars pour de nouveaux projets, y compris des subventions pour la première innovation et la mise à l'échelle

Washington, D.C. (17 Octobre 2019) — Le Conseil du Fonds pour l'adaptation a obtenu d'excellents résultats malgré agenda chargé lors de sa 34ième réunion la semaine dernière, approuvant plus de 63 millions de dollars pour le financement de nouveaux projets, notamment de nouveaux projets d'innovation et d'élargissement des subventions, tout en poursuivant ses processus administratifs et ses arrangements institutionnels pour continuer à bien servir l'Accord de Paris.

En savoir plus...

COP25 : Des actions concrètes contre la déforestation !

Denis Sassou N’Guesso, choisi porte-parole de l’Afrique centrale, qui reste fidèle à ses engagements a lancé un appel solennel au sommet du climat pour lutter contre la déforestation ; « Je reste plus que jamais fidèle à ma signature de l’Accord de Paris et j’ai décidé d’aller, encore plus loin, dans notre engagement concret contre la déforestation, en dépassant les discours incantatoires ».

En savoir plus...

Le Groupe de Travail de la COMIFAC sur les financements dans le secteur forêts-environnement en Afrique Centrale voit le jour à Douala, Cameroun !

L’objectif principal de l’atelier était de renforcer les capacités d’experts nationaux à développer et formuler un projet ou programme bancable sur la gestion durable des forêts destiné aux institutions financières multilatérales, d’une part et d’initier un Groupe de Travail sous régional regroupant l’ensemble des Autorités Nationales Désignées/Points Focaux des différents mécanismes de financement existants et des Fonds Forestiers/Environnementaux nationaux, d’autre part. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019