SE COMIFAC : Plan d’Action Sous-Régional pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 Validé à Douala (Cameroun)

 

L’atelier sous-régional de finalisation et validation a permis aux parties prenantes du secteur faune du Bassin du Congo de procéder à l’examen approfondi du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Les participants ont élaboré et adopté une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action.

 

Bien vouloir télécharger le rapport final

 

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-Famille-Atelier plan action comifac.jpgLes 11 et 12 novembre 2011 à Douala au Cameroun, le SE COMIFAC a organisé avec l'appui technique et financier du WWF et TRAFFIC un atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Plus d’une quarantaine de participants comprenant les pays membres de la COMIFAC ci-après: Burundi, Cameroun, Congo. Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Tchad y ont  pris part de même que les représentants des Organisations et Institutions sous-régionales et internationales suivant : RAPAC, PFBC, MIKE, CITES, TRAFFIC, LAGA, WWF, WCS et FTNS.

 

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par le discours d’ouverture de Monsieur le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC. Dans son adresse, Son Excellence Monsieur Raymond MBITIKON a souhaité la bienvenue aux participants et remercié le Gouvernement du Cameroun d’avoir accepté d’abriter cet atelier. Il a aussi remercié les Services de la pêche et de la faune des États-Unies d’Amérique (USFWS) pour leur appui financier à travers le WWF et TRAFFIC pour l’appui technique fournis dans l’organisation de cet atelier. Poursuivant son propos, il a rappelé les objectifs de l’atelier qui se résument en deux points : (1) finaliser et valider le Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 ; (2) élaborer la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Pour finir, il a souligné que l’adoption du Plan d’Action servira de tremplin pour lutter efficacement contre le grand braconnage et le commerce illégal de la faune sauvage. C’est sur ces mots qu’il a déclaré ouverts les travaux.

 

Suite à cette cérémonie d’ouverture, quatre présentations ont été faites en plénière à savoir : (1) Le « Développement des plans d’action et réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique Centrale » par Monsieur Stéphane RINGUET, Directeur Régional du Programme TRAFFIC en Afrique centrale.  (2) « L’expérience de la Fondation Tri-National de la Sangha (FTNS) : Collaboration transfrontalière entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS » par Monsieur Laurent SOME, Représentant du WWF et Président du Conseil d’Administration de la Fondation TNS ; (3) « Introduction du Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » par le Dr. Germain NGANDJUI, Chargé de Programme TRAFFIC Afrique Centrale.

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-TRAFFIC-Phto-Dla.jpgAprès ces différentes présentations, « le Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » a été examiné et amendé.  Ainsi, les participants  ont adopté à l’unanimité le Plan d’Action finalisé sous réserve de la prise en compte des amendements faits sur l’introduction, l’intégration des modalités de la mise en œuvre et de la mise en forme du document par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC. Ils ont également adopté par acclamation la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action. S’agissant du projet de déclaration des Chefs d’Etat, les participants ont trouvé qu’il n’est pas pertinent dans la mesure où le Plan d’Action n’est pas un texte politique mais un document technique d’orientation pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune. A ce titre, l’organe compétent de la COMIFAC pour l’adoption de ce Plan d’Action est le Conseil des Ministres de la COMIFAC.  

 

Une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action se déclinant en huit points a été élaborée et adoptée. A titre de recommandations formulées, les participants recommandent : (1) Au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de diffuser largement le rapport final de l’atelier, de mettre en forme avec l’appui de TRAFFIC le Plan d’Action finalisé et validé au cours de l’atelier, de soumettre le Plan d’Action définitif au prochain Conseil des Ministres de la COMIFAC pour adoption, de suivre la mise en œuvre de la feuille de route adoptée  (2) Aux représentants des pays de l’espace COMIFAC, de transmettre les conclusions de cet atelier  (3) Aux partenaires au développement d’appuyer financièrement et techniquement la mise en œuvre de ce Plan d’Action tant au niveau sous-régional que national. Finalement, ils prient le Conseil des Ministres de la COMIFAC d’insérer ce Plan d’Action parmi les documents à porter à l’attention du Sommet des Chefs d’Etat de la COMIFAC

 

 Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez contacter M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU (cnchoutpouen@yahoo.fr) du SE COMIFAC, M. Germain Ngandjui, Coordonnateur de programme à TRAFFIC (germain.ngandjui@traffic.org)

 

Bien vouloir télécharger la documentation de l'atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017.

 

Bien vouloir télécharger:

Rapport final

 

♦ Communiqué final de l'atelier

 

♦ La Feuille de route

 

♦ Agenda de la réunion

 

♦ Développement des plans d’action et  réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique centrale par Stéphane Ringuet, TRAFFIC

 

♦ L’expérience de la “Fondation Tri-National de la Sangha” (FTNS) : Collaboration transfrontalière  entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS  par Laurent Some, FTNS

 

♦ Plan d‘Action de la COMIFAC pour l’application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017

 

Du haut vers le bas: Photo1: Photo Famille participants atelier Douala

Photo2 : Delegates from eight central African countries met last week in Douala, Cameroon, to finalize an Action Plan for strengthening national wildlife laws © TRAFFIC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ClientEarth : Le nouveau partenaire du PFBC !!!

Bruxelles, le 6 novembre 2018 ; ClientEarth a officiellement rejoint les membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Pour ce faire, ClientEarth a soumis les documents requis et a accepté de respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour promouvoir la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique Centrale.

En savoir plus...

COMPTE RENDU : Atelier préparatoire de la conférence internationale de N’Djamena sur la lutte contre le braconnage a haut niveau

Dans le cadre de sa feuille de route, la Facilitation du PFBC projette d'organiser en Janvier 2019 sous l'égide du Gouvernement de la République du Tchad, une Conférence Internationale sur le braconnage, la sécurité et la stabilité ainsi que le contrôle de la transhumance armée des groupes pastoralismes entre l'Afrique Équatoriale, le Sahel, les deux Soudans et la RDC. Bien vouloir télécharger le compte rendu de l'atelier préparatoire de Douala Cameroun du 12 au 13 novembre 2018.

En savoir plus...

Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu par le ministre Rwandais de l’environnement Dr Vincent Biruta

Kigali, 8 et 9 novembre 2018 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) a été reçu à Kigali au cours d’une mission par le ministre Rwandais de l’Environnement Dr Vincent Biruta par ailleurs président en exercice de la Comifac. 

En savoir plus...

CAWHFI NEWS N° 002

Le projet CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) est mis en œuvre dans les pays d’Afrique Centrale dans un contexte dominé par un braconnage transfrontalier intensif, notamment celui des éléphants.Les activités du projet se concentrent sur la protection de la biodiversité et contribuent à réduire l’impact du braconnage dans les sites de mise en œuvre. A travers la lutte anti-braconnage qui suit une approche concertée et efficace, impliquant le renforcement des capacités matérielles et humaines, la multiplication des patrouilles, l’utilisation des outils innovants dans la collecte des données et le renforcement du volet judiciaire, la gestion du Dja et du TNS, deux sites fortement soumis aux pressions des braconniers s’améliore.

En savoir plus...

Le PFBC mobilisé à N’Djamena pour préparer la conférence internationale ministérielle sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières

Signature du protocole d’entente concernant l’organisation de la Conférence et ses termes de référence… le Facilitateur du PFBC est reçu par son Excellence Monsieur Idriss Deby, président de la République du Tchad… le Facilitateur du PFBC remet aux diplomates de la sous-région les termes de références de la Conférence… Définition des thèmes de la session des experts des 23/24 janvier 2019 et désignation des chefs de file des 4 thématiques retenues…

En savoir plus...

Sciencesetavenir : Le changement climatique pose un risque "extrême" pour deux tiers des villes africaines

Un rapport émanant d'un cabinet de conseil met en garde sur la vulnérabilité économique au changement climatique, qui concerne tout particulièrement les grandes villes africaines...Bangui, capitale et plus grande ville de la République centrafricaine, est l'une des villes les plus vulnérables au changement climatique selon ce rapport.

En savoir plus...

Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Président Idriss Deby ITNO

N’Djamena, le 23 octobre 2018Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC M. Ndomba Ngoye Raymond et le Co-Facilitateur Maxime Nzita ont été reçus par son Excellence Monsieur Idriss Deby ITNO, Président de la République du Tchad.  

En savoir plus...

UEREDD Facility-Insights sur les chaînes d'approvisionnement en produits présentant des risques pour la forêt

Le mécanisme UEREDD a le plaisir de partager avec vous quelques mises à jour sur l’initiative Transparence pour des économies durables (Trase), qui vise à améliorer la transparence, la clarté et l’accessibilité de l’information sur les chaînes d’approvisionnement en produits de base qui sont à l’origine du déboisement tropical.

 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018

CAWHFI NEWS N° 002
FGF Brazzaville 2018