SE COMIFAC : Plan d’Action Sous-Régional pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 Validé à Douala (Cameroun)

 

L’atelier sous-régional de finalisation et validation a permis aux parties prenantes du secteur faune du Bassin du Congo de procéder à l’examen approfondi du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Les participants ont élaboré et adopté une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action.

 

Bien vouloir télécharger le rapport final

 

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-Famille-Atelier plan action comifac.jpgLes 11 et 12 novembre 2011 à Douala au Cameroun, le SE COMIFAC a organisé avec l'appui technique et financier du WWF et TRAFFIC un atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Plus d’une quarantaine de participants comprenant les pays membres de la COMIFAC ci-après: Burundi, Cameroun, Congo. Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Tchad y ont  pris part de même que les représentants des Organisations et Institutions sous-régionales et internationales suivant : RAPAC, PFBC, MIKE, CITES, TRAFFIC, LAGA, WWF, WCS et FTNS.

 

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par le discours d’ouverture de Monsieur le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC. Dans son adresse, Son Excellence Monsieur Raymond MBITIKON a souhaité la bienvenue aux participants et remercié le Gouvernement du Cameroun d’avoir accepté d’abriter cet atelier. Il a aussi remercié les Services de la pêche et de la faune des États-Unies d’Amérique (USFWS) pour leur appui financier à travers le WWF et TRAFFIC pour l’appui technique fournis dans l’organisation de cet atelier. Poursuivant son propos, il a rappelé les objectifs de l’atelier qui se résument en deux points : (1) finaliser et valider le Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 ; (2) élaborer la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Pour finir, il a souligné que l’adoption du Plan d’Action servira de tremplin pour lutter efficacement contre le grand braconnage et le commerce illégal de la faune sauvage. C’est sur ces mots qu’il a déclaré ouverts les travaux.

 

Suite à cette cérémonie d’ouverture, quatre présentations ont été faites en plénière à savoir : (1) Le « Développement des plans d’action et réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique Centrale » par Monsieur Stéphane RINGUET, Directeur Régional du Programme TRAFFIC en Afrique centrale.  (2) « L’expérience de la Fondation Tri-National de la Sangha (FTNS) : Collaboration transfrontalière entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS » par Monsieur Laurent SOME, Représentant du WWF et Président du Conseil d’Administration de la Fondation TNS ; (3) « Introduction du Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » par le Dr. Germain NGANDJUI, Chargé de Programme TRAFFIC Afrique Centrale.

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-TRAFFIC-Phto-Dla.jpgAprès ces différentes présentations, « le Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » a été examiné et amendé.  Ainsi, les participants  ont adopté à l’unanimité le Plan d’Action finalisé sous réserve de la prise en compte des amendements faits sur l’introduction, l’intégration des modalités de la mise en œuvre et de la mise en forme du document par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC. Ils ont également adopté par acclamation la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action. S’agissant du projet de déclaration des Chefs d’Etat, les participants ont trouvé qu’il n’est pas pertinent dans la mesure où le Plan d’Action n’est pas un texte politique mais un document technique d’orientation pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune. A ce titre, l’organe compétent de la COMIFAC pour l’adoption de ce Plan d’Action est le Conseil des Ministres de la COMIFAC.  

 

Une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action se déclinant en huit points a été élaborée et adoptée. A titre de recommandations formulées, les participants recommandent : (1) Au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de diffuser largement le rapport final de l’atelier, de mettre en forme avec l’appui de TRAFFIC le Plan d’Action finalisé et validé au cours de l’atelier, de soumettre le Plan d’Action définitif au prochain Conseil des Ministres de la COMIFAC pour adoption, de suivre la mise en œuvre de la feuille de route adoptée  (2) Aux représentants des pays de l’espace COMIFAC, de transmettre les conclusions de cet atelier  (3) Aux partenaires au développement d’appuyer financièrement et techniquement la mise en œuvre de ce Plan d’Action tant au niveau sous-régional que national. Finalement, ils prient le Conseil des Ministres de la COMIFAC d’insérer ce Plan d’Action parmi les documents à porter à l’attention du Sommet des Chefs d’Etat de la COMIFAC

 

 Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez contacter M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU (cnchoutpouen@yahoo.fr) du SE COMIFAC, M. Germain Ngandjui, Coordonnateur de programme à TRAFFIC (germain.ngandjui@traffic.org)

 

Bien vouloir télécharger la documentation de l'atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017.

 

Bien vouloir télécharger:

Rapport final

 

♦ Communiqué final de l'atelier

 

♦ La Feuille de route

 

♦ Agenda de la réunion

 

♦ Développement des plans d’action et  réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique centrale par Stéphane Ringuet, TRAFFIC

 

♦ L’expérience de la “Fondation Tri-National de la Sangha” (FTNS) : Collaboration transfrontalière  entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS  par Laurent Some, FTNS

 

♦ Plan d‘Action de la COMIFAC pour l’application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017

 

Du haut vers le bas: Photo1: Photo Famille participants atelier Douala

Photo2 : Delegates from eight central African countries met last week in Douala, Cameroon, to finalize an Action Plan for strengthening national wildlife laws © TRAFFIC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Rapport annuel 2017 de la Fondation pour le Trinational de la Sangha-FTNS

Du 1er janvier au 31 décembre 2017, le bilan risque d’être long à dresser, tellement les actions menées sont nombreuses et variées ! Que retenir donc parmi la multitude de projets mis en œuvre dans le complexe transfrontalier du TNS ?

En savoir plus...

Radiookapi-Haut-Uele : la délégation chargée d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens à Dungu

La délégation déployée lundi 23 juillet dans le territoire de Dungu pour le lancement de l’opération d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens et éprouve d’énormes difficultés pour remplir sa mission.

En savoir plus...

Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux, Belgique devient le 108e membre du PFBC

C’est avec beaucoup de plaisir que la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC et l'ensemble des partenaires du PFBC accueillent chaleureusement l’adhésion de Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux qui s’engage à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC.

En savoir plus...

REDD+ au Cameroun : 850 millions de Fcfa pour cinq projets développés au sein des Communes/Groupements de communes par Le PNDP

Dans le cadre de l’implémentation du processus REDD+ et de la lutte contre les changements climatiques au Cameroun, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) participe comme acteur majeur, au niveau national avec la mise en œuvre des projets pilotes REDD+ et accompagne le gouvernement à travers le Secrétariat Technique REDD+ à la réalisation des études et réflexions, à l’élaboration des outils et documents de stratégie pour l’implémentation du processus REDD+ au Cameroun.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier national de lancement de la Composante CAMEROUN du projet régional CBSP-Partenariats pour la conservation de la biodiversité : financement durable des systèmes d’aires protégées dans le Bassin du Congo-PIMS 3447

L’atelier national de lancement de la composante Cameroun du Projet Régional s’est tenu le 5 juillet 2018 à l’Hôtel Djeuga Palace à Yaoundé. Au terme des présentations et des échanges, les participants ont formulé les recommandations suivantes :A l’endroit du PNUD: Prendre le « lead » en vue de coordonner le plaidoyer en vue de la signature et la mise en place de l’agence de gestion des aires protégées...A l’endroit du MINFOF: Relancer le projet de création de l’agence de gestion des aires protégées...

En savoir plus...

18ème Réunion des Parties du PFBC : Note d’information et Projet de programme officiel

La 18ème Réunion des Parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) aura lieu les 27 et 28 novembre 2018 à Bruxelles en Belgique. Le programme de la réunion s’articule autour de : La réunion des collèges du PFBC – 27 novembre de 9h00 à 12h00 ; Un segment technique de la RdP 18 du PFBC ; une cérémonie de bienvenue des participants…

En savoir plus...

Fern-Des forêts à l'UE : Vlog tournée européenne des représentants de la société civile de pays tropicaux forestiers en Europe

Des représentants de la société civile du Ghana, Libéria, Cameroun, Congo et Vietnam ont fait le voyage jusqu'en Europe pour relater leurs expériences, succès, défis et leçons tirées de FLEGT et des Accords de Partenariat Volontaire (APV) afin de lutter contre le commerce de bois illégal.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel JUIN 2018

Je suis heureux de vous annoncer le lancement officiel de la phase de démarrage du Programme de Gestion de la Faune Sauvage (Sustainable Wildlife Management ou SWiM) en République du Congo, lequel est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par un consortium incluant la FAO, le CIRAD, le CIFOR et la WCS. Ce projet prévoit de développer un modèle reproductible de gestion communautaire durable de la chasse dans des concessions forestières.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018