SE COMIFAC : Plan d’Action Sous-Régional pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 Validé à Douala (Cameroun)

 

L’atelier sous-régional de finalisation et validation a permis aux parties prenantes du secteur faune du Bassin du Congo de procéder à l’examen approfondi du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Les participants ont élaboré et adopté une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action.

 

Bien vouloir télécharger le rapport final

 

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-Famille-Atelier plan action comifac.jpgLes 11 et 12 novembre 2011 à Douala au Cameroun, le SE COMIFAC a organisé avec l'appui technique et financier du WWF et TRAFFIC un atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Plus d’une quarantaine de participants comprenant les pays membres de la COMIFAC ci-après: Burundi, Cameroun, Congo. Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Tchad y ont  pris part de même que les représentants des Organisations et Institutions sous-régionales et internationales suivant : RAPAC, PFBC, MIKE, CITES, TRAFFIC, LAGA, WWF, WCS et FTNS.

 

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par le discours d’ouverture de Monsieur le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC. Dans son adresse, Son Excellence Monsieur Raymond MBITIKON a souhaité la bienvenue aux participants et remercié le Gouvernement du Cameroun d’avoir accepté d’abriter cet atelier. Il a aussi remercié les Services de la pêche et de la faune des États-Unies d’Amérique (USFWS) pour leur appui financier à travers le WWF et TRAFFIC pour l’appui technique fournis dans l’organisation de cet atelier. Poursuivant son propos, il a rappelé les objectifs de l’atelier qui se résument en deux points : (1) finaliser et valider le Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 ; (2) élaborer la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Pour finir, il a souligné que l’adoption du Plan d’Action servira de tremplin pour lutter efficacement contre le grand braconnage et le commerce illégal de la faune sauvage. C’est sur ces mots qu’il a déclaré ouverts les travaux.

 

Suite à cette cérémonie d’ouverture, quatre présentations ont été faites en plénière à savoir : (1) Le « Développement des plans d’action et réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique Centrale » par Monsieur Stéphane RINGUET, Directeur Régional du Programme TRAFFIC en Afrique centrale.  (2) « L’expérience de la Fondation Tri-National de la Sangha (FTNS) : Collaboration transfrontalière entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS » par Monsieur Laurent SOME, Représentant du WWF et Président du Conseil d’Administration de la Fondation TNS ; (3) « Introduction du Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » par le Dr. Germain NGANDJUI, Chargé de Programme TRAFFIC Afrique Centrale.

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-TRAFFIC-Phto-Dla.jpgAprès ces différentes présentations, « le Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » a été examiné et amendé.  Ainsi, les participants  ont adopté à l’unanimité le Plan d’Action finalisé sous réserve de la prise en compte des amendements faits sur l’introduction, l’intégration des modalités de la mise en œuvre et de la mise en forme du document par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC. Ils ont également adopté par acclamation la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action. S’agissant du projet de déclaration des Chefs d’Etat, les participants ont trouvé qu’il n’est pas pertinent dans la mesure où le Plan d’Action n’est pas un texte politique mais un document technique d’orientation pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune. A ce titre, l’organe compétent de la COMIFAC pour l’adoption de ce Plan d’Action est le Conseil des Ministres de la COMIFAC.  

 

Une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action se déclinant en huit points a été élaborée et adoptée. A titre de recommandations formulées, les participants recommandent : (1) Au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de diffuser largement le rapport final de l’atelier, de mettre en forme avec l’appui de TRAFFIC le Plan d’Action finalisé et validé au cours de l’atelier, de soumettre le Plan d’Action définitif au prochain Conseil des Ministres de la COMIFAC pour adoption, de suivre la mise en œuvre de la feuille de route adoptée  (2) Aux représentants des pays de l’espace COMIFAC, de transmettre les conclusions de cet atelier  (3) Aux partenaires au développement d’appuyer financièrement et techniquement la mise en œuvre de ce Plan d’Action tant au niveau sous-régional que national. Finalement, ils prient le Conseil des Ministres de la COMIFAC d’insérer ce Plan d’Action parmi les documents à porter à l’attention du Sommet des Chefs d’Etat de la COMIFAC

 

 Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez contacter M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU (cnchoutpouen@yahoo.fr) du SE COMIFAC, M. Germain Ngandjui, Coordonnateur de programme à TRAFFIC (germain.ngandjui@traffic.org)

 

Bien vouloir télécharger la documentation de l'atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017.

 

Bien vouloir télécharger:

Rapport final

 

♦ Communiqué final de l'atelier

 

♦ La Feuille de route

 

♦ Agenda de la réunion

 

♦ Développement des plans d’action et  réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique centrale par Stéphane Ringuet, TRAFFIC

 

♦ L’expérience de la “Fondation Tri-National de la Sangha” (FTNS) : Collaboration transfrontalière  entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS  par Laurent Some, FTNS

 

♦ Plan d‘Action de la COMIFAC pour l’application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017

 

Du haut vers le bas: Photo1: Photo Famille participants atelier Douala

Photo2 : Delegates from eight central African countries met last week in Douala, Cameroon, to finalize an Action Plan for strengthening national wildlife laws © TRAFFIC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) NEWS N°003

Comme vous le lirez ou découvrirez dans cette lettre d’information, l’UNESCO a organisé, en décembre 2018, un atelier pour le lancement de « Patrimonito au Cameroun : le tourisme durable dans la Réserve de Faune du Dja » pour les jeunes et les enfants des écoles dans la localité riveraine du site, dont les détails sont ci-dessous. Ce lancement fut un succès et nous espérons renouveler l’expérience, qui est une première dans la région, dans le courant de l’année…

En savoir plus...

unenvironmen-La Chine accueillera la Journée mondiale de l'environnement 2019 qui aura pour thème la pollution de l'air

Chaque année, environ 7 millions de personnes dans le monde meurent prématurément des causes la pollution atmosphérique, dont environ 4 millions en Asie-Pacifique. La Journée mondiale de l'environnement 2019 exhortera les gouvernements, l'industrie, les communautés et les individus à se réunir pour explorer les possibilités existantes en termes d'énergies renouvelables et de technologies vertes et à améliorer la qualité de l'air dans les villes et les régions du monde.

En savoir plus...

Forêt : En RDC, l’exploitation du bois d’Afrormosia prend des allures inquiétantes

Très prisé dans l’industrie du bois d’œuvre, Afrormosia de son scientifique (Pericopsis elata) attire l’attention des scientifiques au regard de menaces de disparition auxquelles cette espèces est actuellement confrontée en République démocratique du Congo.  Cette espèce qui a déjà disparu dans plusieurs pays du bassin du Congo risque de disparaître également en RDC à cause d’une demande de plus en plus croissante sur le marché national et international.

En savoir plus...

Environews-Forêt : Les scientifiques volent au secours de l’Afrormosia dans la Tshopo

C’est une expérience inédite que les scientifiques du projet FORETS (Formation, Recherche, et Environnement dans la Tshopo) mènent depuis 1 an et demie à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo. Ils sont motivés par le souci de trouver une solution durable à la disparition de cette espèce qui manifeste de sérieux problèmes de régénération. Ces experts forestiers voient en la disparition de l’Afrormosia (Pericopsis elata), une perte économique énorme pour la République démocratique du Congo dont le secteur de l’exploitation du bois d’œuvre repose notamment sur cette espèce très prisée dans l’industrie, à cause de la très haute qualité de son bois.

En savoir plus...

14e session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF-14) : l’Afrique Centrale se prépare

Douala- Cameroun –29 et 30 avril 2019. La réunion sous-régionale préparatoire des pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) à la 14ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF) s’est tenue à l’Hôtel la Falaise Akwa, en vue de formuler une position commune consensuelle sous régionale sur les thématiques inscrites à l’ordre du jour de la session du FNUF prévue du 6 au 10 mai 2018 au siège des Nations Unies à New York.

En savoir plus...

Les Populations Autochtones se mobilisent pour une gestion durable des forêts d’Afrique Centrale

Brazzaville- République du Congo- 23 au 24 avril 2019. Il s’est tenu dans la salle de conférence du Ministère de l’Économie Forestière, l’atelier de lancement du plan opérationnel du cadre stratégique du REPALEAC pour le développement des populations autochtones et communautés locales de la République du Congo.

En savoir plus...

Gestion des aires protégées en Guinée Equatoriale : de nouvelles compétences disponibles

Altos de Nsork, République de Guinée Equatoriale, 15-17 avril 2019- Un atelier de formation pour renforcer les compétences des conservateurs et administrateurs sur la gestion des aires protégées à travers l’utilisation de l’outil d’évaluation de l’efficacité de gestion des aires protégées et d’aide à la décision, dénommé IMET (Integrated Management Effectiveness Tool) a été organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l'appui technique et financier du Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne (CCR-CE).

En savoir plus...

République de Guinée Equatoriale: les acteurs du groupe national mieux outillés pour la collecte des données des indicateurs COMIFAC

Malabo, Guinée Equatoriale,10 au 12 Avril 2019 : l’atelier national de formation des acteurs du groupe national et de lancement de la campagne de collecte des données des indicateurs COMIFAC dont les principaux objectifs étaient de renforcer les capacités du groupe national sur le processus harmonisé et l’utilisation des outils de collecte et d’encodage des données des indicateurs COMIFAC d’une part...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019