SE COMIFAC : Plan d’Action Sous-Régional pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 Validé à Douala (Cameroun)

 

L’atelier sous-régional de finalisation et validation a permis aux parties prenantes du secteur faune du Bassin du Congo de procéder à l’examen approfondi du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Les participants ont élaboré et adopté une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action.

 

Bien vouloir télécharger le rapport final

 

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-Famille-Atelier plan action comifac.jpgLes 11 et 12 novembre 2011 à Douala au Cameroun, le SE COMIFAC a organisé avec l'appui technique et financier du WWF et TRAFFIC un atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Plus d’une quarantaine de participants comprenant les pays membres de la COMIFAC ci-après: Burundi, Cameroun, Congo. Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Tchad y ont  pris part de même que les représentants des Organisations et Institutions sous-régionales et internationales suivant : RAPAC, PFBC, MIKE, CITES, TRAFFIC, LAGA, WWF, WCS et FTNS.

 

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par le discours d’ouverture de Monsieur le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC. Dans son adresse, Son Excellence Monsieur Raymond MBITIKON a souhaité la bienvenue aux participants et remercié le Gouvernement du Cameroun d’avoir accepté d’abriter cet atelier. Il a aussi remercié les Services de la pêche et de la faune des États-Unies d’Amérique (USFWS) pour leur appui financier à travers le WWF et TRAFFIC pour l’appui technique fournis dans l’organisation de cet atelier. Poursuivant son propos, il a rappelé les objectifs de l’atelier qui se résument en deux points : (1) finaliser et valider le Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017 ; (2) élaborer la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017. Pour finir, il a souligné que l’adoption du Plan d’Action servira de tremplin pour lutter efficacement contre le grand braconnage et le commerce illégal de la faune sauvage. C’est sur ces mots qu’il a déclaré ouverts les travaux.

 

Suite à cette cérémonie d’ouverture, quatre présentations ont été faites en plénière à savoir : (1) Le « Développement des plans d’action et réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique Centrale » par Monsieur Stéphane RINGUET, Directeur Régional du Programme TRAFFIC en Afrique centrale.  (2) « L’expérience de la Fondation Tri-National de la Sangha (FTNS) : Collaboration transfrontalière entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS » par Monsieur Laurent SOME, Représentant du WWF et Président du Conseil d’Administration de la Fondation TNS ; (3) « Introduction du Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » par le Dr. Germain NGANDJUI, Chargé de Programme TRAFFIC Afrique Centrale.

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/Photo-TRAFFIC-Phto-Dla.jpgAprès ces différentes présentations, « le Plan d’Action de la COMIFAC pour le renforcement des législations sur le commerce de la Faune Sauvage en Afrique Centrale » a été examiné et amendé.  Ainsi, les participants  ont adopté à l’unanimité le Plan d’Action finalisé sous réserve de la prise en compte des amendements faits sur l’introduction, l’intégration des modalités de la mise en œuvre et de la mise en forme du document par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC. Ils ont également adopté par acclamation la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action. S’agissant du projet de déclaration des Chefs d’Etat, les participants ont trouvé qu’il n’est pas pertinent dans la mesure où le Plan d’Action n’est pas un texte politique mais un document technique d’orientation pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune. A ce titre, l’organe compétent de la COMIFAC pour l’adoption de ce Plan d’Action est le Conseil des Ministres de la COMIFAC.  

 

Une feuille de route pour la mise en œuvre du Plan d’Action se déclinant en huit points a été élaborée et adoptée. A titre de recommandations formulées, les participants recommandent : (1) Au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de diffuser largement le rapport final de l’atelier, de mettre en forme avec l’appui de TRAFFIC le Plan d’Action finalisé et validé au cours de l’atelier, de soumettre le Plan d’Action définitif au prochain Conseil des Ministres de la COMIFAC pour adoption, de suivre la mise en œuvre de la feuille de route adoptée  (2) Aux représentants des pays de l’espace COMIFAC, de transmettre les conclusions de cet atelier  (3) Aux partenaires au développement d’appuyer financièrement et techniquement la mise en œuvre de ce Plan d’Action tant au niveau sous-régional que national. Finalement, ils prient le Conseil des Ministres de la COMIFAC d’insérer ce Plan d’Action parmi les documents à porter à l’attention du Sommet des Chefs d’Etat de la COMIFAC

 

 Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez contacter M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU (cnchoutpouen@yahoo.fr) du SE COMIFAC, M. Germain Ngandjui, Coordonnateur de programme à TRAFFIC (germain.ngandjui@traffic.org)

 

Bien vouloir télécharger la documentation de l'atelier sous-régional pour la finalisation et la validation du Plan d’Action Sous-Régional des pays de l’espace COMIFAC pour le renforcement de l’application des législations nationales sur la faune sauvage 2012-2017.

 

Bien vouloir télécharger:

Rapport final

 

♦ Communiqué final de l'atelier

 

♦ La Feuille de route

 

♦ Agenda de la réunion

 

♦ Développement des plans d’action et  réseaux d’application des législations sur la faune : Expérience de TRAFFIC en Asie, Europe et Amérique centrale par Stéphane Ringuet, TRAFFIC

 

♦ L’expérience de la “Fondation Tri-National de la Sangha” (FTNS) : Collaboration transfrontalière  entre Cameroun, RCA et Congo pour la lutte anti-braconnage dans le complexe TNS  par Laurent Some, FTNS

 

♦ Plan d‘Action de la COMIFAC pour l’application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017

 

Du haut vers le bas: Photo1: Photo Famille participants atelier Douala

Photo2 : Delegates from eight central African countries met last week in Douala, Cameroon, to finalize an Action Plan for strengthening national wildlife laws © TRAFFIC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020