Les aires protégées et biodiversité d'Afrique Centrale se dotent d'un Observatoire opérationnel

 

La ville de Brazzaville en République Démocratique du Congo a abrité du 10 au 11 octobre 2014, l'Atelier de lancement de l’Observatoire pour les Aires Protégées et la Biodiversité d’Afrique Centrale et Occidentale dont l'objectif était de formaliser la mise en place de l’Observatoire BIOPAMA pour les régions d’Afrique Centrale et Occidentale.

 

Cette rencontre a réunis une cinquantaine de participants, représentants les institutions susceptibles d’utiliser ou de fournir des données à l’Observatoire à savoir: les institutions sous-régionales de gestion des aires protégées ; les institutions supranationales de gestion de la biodiversité ; ONG ; réseaux ; institutions nationales et sous-régionales de gestion de base de données sur la biodiversité et les aires protégées ; institutions de recherche et/ou de formation dans le domaine de la conservation.

 

Pour atteindre les objectifs de l'atelier, les participants ont eu droit à une série de présentations regroupées autour de 5 thématiques majeures, à savoir:

 

                  1-Introduction et contexte de l'observatoire.

 

Il a été question de l'Historique de BIOPAMA et vision de l’Union Européenne; BIOPAMA, un lien entre les actions de conservation; Structure de BIOPAMA et organisation des travaux de l’atelier; résumé des avancées depuis Dakar 2013 et Ispra 2014.

 

                  2. Les fonctions de l’observatoire : type de données.

 

 

Il s'est agit de la Collecte de données de gestion des aires protégées - Introduction des phases tests en RDC et au Gabon, des résultats de la phase test, de la présentation des outils SMART et SCAEMPS et liens avec BIOPAMA, de la contribution de l’UEMOA à l’observatoire, Prochaines étapes : objectifs, acteurs, financements, calendrier, …

 

3. Les fonctions de l’observatoire : quels utilisateurs ?

 

4. Communications : fonctions de l’observatoire – gouvernance.

 

Les présentations traitaient de la stratégie de communication pour l’Observatoire et de la stratégie de renforcement des capacités.

 

5. Communications : fonctions de l’observatoire – plan de travail.

 

Des différentes présentations en découlaient des différentes questions d'éclaircissement et qui a donné aussi l'occasion au participants de s'exprimer sur: la conception et le développement du BIOPAMA Référence Information System ; l’intégration/récupération des différentes données déjà existantes auprès d’autres bases de données et les modalités de participation des différents bénéficiaires et contributeurs ; le rôle de l’Observatoire en matière d’appui à la composante "Renforcement des capacités" du projet BIOPAMA ; les stratégies de communication et de suivi-évaluation. Ils se sont accordés autour des recommandations qui sont consignées dans une déclaration qui a sanctionné cet atelier d'échange.

 

Au terme ce cet atelier, les participants à cet atelier auront eu le mérite de clarifier le rôle de l’observatoire et de discuter de manière plus approfondie des modalités de sa mise en place, et des aspects liés à la validation et à l’analyse des informations.

 

Les détails de cet atelier de lancement sont à lire dans le rapport produit et qui est téléchargeable ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020