banquemondiale-Forêts : leur rôle est essentiel pour stabiliser le climat et soutenir le développement

 

 

Alors que l’accord de Paris est entré en vigueur la semaine dernière, les responsables des négociations qui se retrouvent cette semaine au Maroc pour la 22e conférence des Nations Unies sur le climat (la « COP22 ») vont devoir s’atteler aux règles et aux directives qui permettront de transformer en action les engagements pris il y a près d’un an. Or, pour pouvoir atteindre les objectifs entérinés par l’accord, il sera indispensable de se pencher en priorité sur le rôle des forêts, en s’attachant à assurer leur protection, leur revitalisation et leur gestion durable.

 

 

Sachant que la déforestation, la dégradation des forêts et le changement d’affectation des terres sont responsables d’environ 12 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, il est évident que les forêts joueront un rôle capital dans la réalisation des objectifs de réduction des émissions auxquels les pays se sont engagés pour contribuer à la lutte contre le changement climatique. Le Groupe de la Banque mondiale a mis en place plusieurs programmes dans le secteur forestier qui aident déjà les pays à respecter ces engagements et à faire face aux conséquences du changement climatique.

 

 

Le mois dernier, l’initiative du Fonds biocarbone pour des paysages forestiers durables (a), en collaboration avec la Société financière internationale (IFC, l’institution du Groupe de la Banque mondiale chargée des opérations avec le secteur privé), ont signé leur premier accord de partenariat public-privé avec Nespresso. Le Fonds biocarbone débloquera, par l’intermédiaire d’IFC, un financement de 3 millions de dollars au profit de Nespresso, afin de soutenir les activités de formation réalisées en Éthiopie par l’organisation à but non lucratif TechnoServe.

 

 

Ce programme formera sur une durée de deux ans 20 000 cultivateurs de café aux normes de production et de transformation durables ; il fournira également une aide pour améliorer le fonctionnement de 77 unités de fermentation (là où les cerises de café sont triées par immersion dans l’eau). Cet accord historique sera complété par un prêt de 3 millions de dollars financé par IFC.


Pour d’amples informations, bien vouloir consulter: ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Invitation à vous inscrire à la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) du 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun et des évènements connexes

La Facilitation européenne du PFBC est heureuse de vous informer que la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) se tiendra à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Save the date : La 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) - 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun

La Facilitation européenne du PFBC et le Gouvernement du Cameroon se sont accordés pour fixer la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) : Le 100e membre du PFBC !

Yaoundé le 14 juin 2017. Conformément à l’engagement pris à KIGALI en novembre 2016, le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) a officiellement rejoint les 99 membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) qui œuvrent pour la promotion de la gestion durable des ressources et l’amélioration des conditions de vie des Populations.

En savoir plus...

Un nouveau Chef à la tête du Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC

Martial Nkolo, économiste de l’environnement prend les rênes du Projet régional GIZ d’Appui à la COMIFAC en ce début du mois d’aout 2017.

En savoir plus...

Flegt: République du Congo et le rapport annuel 2016 de presse de l'UE sur les progrès VPA

La République du Congo et l'UE ont publié un rapport conjoint sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'Accord de partenariat volontaire en 2016.

 

En savoir plus...

Flegt: La FAO renforce son soutien pour promouvoir le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO) intensifie le soutien pour le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao avec le lancement officiel de deux nouveaux projets qui renforceront le rôle de la société civile et du secteur privé dans l'amélioration de la forêt application de la loi, la gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) dans le pays.

En savoir plus...

Flegt: Les mises à jour de mise en œuvre et l'application de Règlement sur le bois de l'UE

ClientEarth examine comment la RBUE a été mis en œuvre et est appliquée dans chaque pays, et a compilé info- des séances d'information sur certains États membres. Les info-séances d'information sur les principaux détails définis de chaque mise en œuvre de l'approche de la législation et de l'application d'un État membre.

En savoir plus...

Flegt : Le programme FLEGT FAO-UE lance un nouvel appel à notes conceptuelles dans les pays VPA

Le programme FLEGT FAO-UE accepte maintenant notes conceptuelles des institutions gouvernementales, de la société civile, peuples indigènes et tribaux et les organisations du secteur privé dans les pays engagés dans les accords de partenariat volontaire (APV) avec l'Union européenne. Subventions jusqu'à 110 000 USD sont disponibles par le biais du programme pour soutenir les processus VPA en cours dans les pays ciblés.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030