Cameroun24 : Cameroun - Environnement. Bertoua: 144 pointes d’ivoire saisies

 

 

« C’est une prise exceptionnelle que viennent d’opérer les douaniers de l’Est», affirme Grégoire Mvongo, gouverneur de la région, venu apprécier l’ampleur du butin sur le parvis de l’hôtel des Finances de Bertoua ce lundi 13 mars 2017. Deux jours auparavant, dans la soirée, sur la base d’un renseignement, des éléments de Célestin Bidjé, chef secteur des Douanes, prennent en filature un véhicule banal. Un taxi-brousse qui venait de faire le plein de carburant. La voiture les conduit au quartier Djamena de Bertoua où un autre engin est stationné prêt à partir.

 

 

L’interpellation des occupants et la fouille systématique aboutissent à la découverte de 176 morceaux d’ivoire. L’ensemble étant dissimulé dans des parties spécialement aménagées de la coque, un peu comme on en voit dans les thrillers de Mafia. « Au total, ce sont 144 pointes d’ivoire qui ont pu être reconstituées, 14 morceaux arrangés en paires et une pointe. Cela situe le nombre minimal d’éléphants abattus à 80, soit quatre à cinq troupeaux », explique Eitel Pandong, délégué régional du ministère des Forêts et de la Faunes de l’Est. En savoir plus...

 

 

Dans la presse

 

cameroon-info : Cameroun - Braconnage: 159 pointes d’ivoire saisies à Bertoua (Est)

 

Les 3 présumés coupables ont été présentés le 13 mars 2017 à la presse. Ils auraient abattus 79 éléphants.

 

Trois personnes présumées coupables viennent d’être interceptées par les éléments des douanes de la Région de l’Est Cameroun. Le lundi 13 mars 2017 elles ont été présentées à la presse. Au moment de leur interpellation, elles avaient en leur possession 159 pointes reconstituées, plus d’une demi-pointe d’ivoire dont 144 pointes entières, 14 reconstituées en deux et une reconstituée en trois. Elles avaient aussi deux petites voitures de marque Toyota dont l’une bleu sombre immatriculée 082259, des vivres frais et de nombreuses pièces détachées. Le Quotidien Emergence édition du 14 mars 2017 qui relaie aussi cette information rapporte que d’après ses sources, les mis en cause viendraient de la ville de Sangmélima dans la Région de l’Extrême-Nord. Ils auraient abattu les éléphants dans le département de la Boumba et Ngoko dans la Région de l’Est. En savoir plus…

 

 

actucameroun : Cameroun: 160 pointes d’Ivoire saisies aux mains des braconniers à l’Est

 

S'apprêtant à rallier le nord pour la vente clandestine de cet important stock de pointes d’ivoires, des braconniers ont été appréhendés ce 13 mars 2017 par des éléments de la Douane Camerounaise à Bertoua.

 

Ce sont trois personnes de sexe masculin, l'âge de ces présumés trafiquants, oscille entre 33 à 39 ans. Pour cette autre expédition, avec 160 pointes d'ivoires, ils n'ont pas échappé la vigilance des agents de la douane. Ils seraient en effet au départ d'un important trafic qui a cours dans la région du Nord. Les braconniers autant que leurs butins ont immédiatement été conduits vers un poste douanier. En savoir plus…

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Invitation à vous inscrire à la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) du 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun et des évènements connexes

La Facilitation européenne du PFBC est heureuse de vous informer que la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) se tiendra à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Save the date : La 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) - 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun

La Facilitation européenne du PFBC et le Gouvernement du Cameroon se sont accordés pour fixer la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) : Le 100e membre du PFBC !

Yaoundé le 14 juin 2017. Conformément à l’engagement pris à KIGALI en novembre 2016, le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) a officiellement rejoint les 99 membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) qui œuvrent pour la promotion de la gestion durable des ressources et l’amélioration des conditions de vie des Populations.

En savoir plus...

Un nouveau Chef à la tête du Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC

Martial Nkolo, économiste de l’environnement prend les rênes du Projet régional GIZ d’Appui à la COMIFAC en ce début du mois d’aout 2017.

En savoir plus...

Flegt: République du Congo et le rapport annuel 2016 de presse de l'UE sur les progrès VPA

La République du Congo et l'UE ont publié un rapport conjoint sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'Accord de partenariat volontaire en 2016.

 

En savoir plus...

Flegt: La FAO renforce son soutien pour promouvoir le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO) intensifie le soutien pour le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao avec le lancement officiel de deux nouveaux projets qui renforceront le rôle de la société civile et du secteur privé dans l'amélioration de la forêt application de la loi, la gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) dans le pays.

En savoir plus...

Flegt: Les mises à jour de mise en œuvre et l'application de Règlement sur le bois de l'UE

ClientEarth examine comment la RBUE a été mis en œuvre et est appliquée dans chaque pays, et a compilé info- des séances d'information sur certains États membres. Les info-séances d'information sur les principaux détails définis de chaque mise en œuvre de l'approche de la législation et de l'application d'un État membre.

En savoir plus...

Flegt : Le programme FLEGT FAO-UE lance un nouvel appel à notes conceptuelles dans les pays VPA

Le programme FLEGT FAO-UE accepte maintenant notes conceptuelles des institutions gouvernementales, de la société civile, peuples indigènes et tribaux et les organisations du secteur privé dans les pays engagés dans les accords de partenariat volontaire (APV) avec l'Union européenne. Subventions jusqu'à 110 000 USD sont disponibles par le biais du programme pour soutenir les processus VPA en cours dans les pays ciblés.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030