Réunion GTBAC 25 : Le décryptage des décisions de la COP Convention Biodiversite13

 

 

Une feuille de route 2017-2018 produite, et des activités à mener pour la mise en œuvre des décisions de la COP 13 identifiées.

 

 

Après la treizième réunion de la Conférence des Parties (COP 13) à la CDB (Convention sur la Diversité Biologique) tenue à Cancún au Mexique du 4 au 17 décembre 2016, place au décryptage des grandes décisions. Tel est l’objectif principal de la vingt-cinquième réunion du Groupe de Travail Biodiversité d’Afrique Centrale (GTBAC 25) tenue à Douala du 24 au 26 Avril 2017 et qui a permis par la même occasion de faire le point sur les initiatives en cours, en lien avec la CDB au niveau sous régional.

 

 

En plénière, une session sur les questions d’information a fait le point sur l’état d’avancement des travaux de la plateforme IPBES (Plateforme Intergouvernementale Sciences-Politique sur la Biodiversité et les services Ecosystémiques): il a ainsi été demandé aux Points Focaux Nationaux de cette plateforme de diffuser l’information y relative auprès des instituts de recherche et autres parties prenantes et d’explorer la possibilité de mettre en place une Plateforme nationale IPBES. D’autres points d’information ont porté sur la préparation du rapport intérimaire sur la mise en œuvre du Protocole de Nagoya, l’élaboration du 6ème rapport national sur la biodiversité et enfin sur les principales conclusions des réunions impliquant le GTBAC.

 

 

A l’issue de la seconde session portant sur les questions de fonds, la coordination des initiatives APA sera assurée à l’échelle nationale par le Point Focal de la CDB, et à l’échelle sous régionale, par le Groupe de Travail sur la Biodiversité d’Afrique Centrale. Concernant l’état des lieux de la mise en œuvre du Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques, les points focaux de ce protocole devront élaborer un rapport complet sur cet état des lieux et procèderont à l’actualisation des Cadres Nationaux sur la Biosécurité.  

 

 

Au terme des travaux en groupe, les participants au GTBAC 25 ont décrypté 21 décisions adoptées lors de la COP 13, décisions choisies en fonction des intérêts et préoccupations des pays de l’espace COMIFAC. Pour chacune de ces décisions, des activités ont été proposées. Ainsi les activités proposées au niveau sous régional ont porté pour la plupart sur le renforcement des capacités des points focaux, le rôle de coordination de la COMIFAC, et la réalisation de plusieurs études dont une portant sur l’état des lieux des espèces exotiques envahissantes. Les activités proposées au niveau national ont par contre été plus denses et variées. Nous pouvons citer entre autres: l’élaboration d’un rapport complet sur l’état des lieux de la mise en œuvre du Protocole de Cartagena dans les pays, l’inclusion des activités d’application de ce Protocole dans les projets de mise en œuvre de la CDB.

                                                                                                                              Nadège Takougang

 

Pour plus de détails bien vouloir contacter :

Bernadette Chantal, Edoa Epse WANDJA

Projet GIZ d’appui à la COMIFAC

bernadette.wandja@giz.de

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

19ème Réunion Du Conseil D’administration De La Fondation Pour Le Tri-National De La Sangha (FTNS)

La 19ème réunion du Conseil d’administration de la Fondation pour le Tri-National de la Sangha – Sangha Tri-National Trust Fund Limited – s’est tenue du 16 au 17 mai 2017 à Kribi (République du Cameroun).

En savoir plus...

Newsletter du MEFDDE, Mai 2017

Plusieurs activités ont marqué le mois de mai 2017, qui vient de s’achever au Ministère de l’économie forestière, du développement durable et de l’environnement, dont les plus saillantes sont :....

En savoir plus...

Atelier REFADD du 03 au 05 Juillet 2017 à Douala au Cameroun

Le « Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD) organise du 03 au 05 Juillet 2017 à Douala au Cameroun, un atelier régional de restitution aux Membres du Bureau Exécutif et Points Focaux du REFADD, des contours de l’Accord historique de Paris sur les changements climatiques (COP21) et le contenu de la proclamation d’action de Marrakech en faveur du climat (COP22).

En savoir plus...

Fern: L’avenir du processus FLEGT: quelles seront les priorités de l’UE?

Le Plan d’action FLEGT (Plan d’action sur l’application de la législation forestière, la gouvernance et les échanges commerciaux) continue à jouer un rôle moteur dans la lutte contre l’exploitation illégale des forêts et l’amélioration de la vie des communautés forestières, comme l’indiquent les Conclusions du Conseil de l’UE publiées en juin 2016.

En savoir plus...

Le Défi de Bonn : Le Tchad et le Cameroun répondent au Challenge

Après l'appel des Ministres de la COMIFAC lors de la 9ème Session Ordinaire de la COMIFAC qui a lieu en novembre 2016 à Kigali, Rwanda,  à tous les pays de l'espace COMIFAC d'adhérer au Défi de Bonn (Bonn Challenge) et de signer la Déclaration de Kigali sur la restauration des paysages et des forêts en Afrique (voir annexe),  le Tchad vient de joindre le Cameroun ( qui a fait un engagement de plus de 12 millions d'hectares) pour répondre à cet appel en déclarant son engagement à cette initiative.

En savoir plus...

ITTO : Base de données de l’Examen Biennal

L’OIBT collecte les informations sur la production et le commerce des produits forestiers primaires. Les séries statistiques commencent en 1990. Nos données sont collectées au moyen du Questionnaire Commun sur le Secteur Forestier en partenariat avec Eurostat, FAO Forêts, et la Section Forêts de la Commission Economique pour l’Europe.

En savoir plus...

africa-eu-partnership: Organisation d'une conférence du réseau GFG consacrée aux flux financiers illicites au Cameroun

Lundi, 12 Juin, 2017. Le réseau Bonne gouvernance financière (GFG) en Afrique a organisé du 24 au 26 mai à Yaoundé, au Cameroun, une conférence consacrée aux flux financiers illicites. Cet événement a accueilli 250 délégués de 42 pays et représentant plusieurs organisations, notamment l'Union africaine, Global Financial Integrity, l'OCDE, Tax Justice Network, le NEPAD, Action Aid, et l'ARINSA.

En savoir plus...

afd.fr : L'énergie en Afrique. Le programme RECP

Dans le cadre du programme de coopération pour le développement des énergies renouvelables (Renewable Energy Cooperation Programme - RECP) entre l’Afrique et l’Union Européenne, et avec l’appui d’un financement de l’Union Européenne, l’AFD a lancé une série d’études visant à identifier les conditions critiques de développement des énergies renouvelables en Afrique, suivant trois axes ....

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030