Mise en œuvre de l’Accord de Coopération binational Tchad – Cameroun relatif à la création et gestion concertée du Complexe des Aires protégées Bouba Ndjida et Sena Oura.

 

 

 

 

Sous le patronage de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Région du Mayo-Kébbi Ouest, représenté par Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernorat, s’est tenue du 15 au 16 Février 2016, dans la salle de réunion du Programme National de Sécurité Alimentaire (PNSA) Antenne de Pala au Tchad, la 3ème session du Comité Binational de Planification et d’Exécution (CBPE) du Complexe transfrontalier BSB « Yamoussa ». Cette session organisée par les conservateurs du complexe transfrontalier Bouba-Ndjida/Sena-Oura avec l’appui financier du projet WWF-UICN (World Wildlife Fund - Union Internationale pour la Conservation de la Nature) a vu la participation de plusieurs partenaires au développement et partenaires techniques et financiers dont, la GIZ.

 

 

Le but principal de la session était de: faire un état des lieux de l’Accord de coopération entre les Gouvernements de la République du Cameroun et celle du Tchad relatif à la création et gestion concertées du complexe transfrontalier Bouba-Ndjida/Sena-Oura, et de solliciter davantage l’implication effective des Directeurs, Directeurs généraux et Secrétaires Généraux en charge de la faune et des aires protégées du Cameroun et du Tchad dans la mise en application de l’Accord.

 

 

Il est nécessaire de noter que, l’Accord de Coopération conclu le 02 août 2011 entre le Tchad et le Cameroun relatif à la création et gestion concertées du Complexe des Aires protégées Bouba Ndjida et Sena Oura survient après le massacre d’éléphants perpétré en 2012 par les grands braconniers transfrontaliers, dans ledit Complexe. La prise des mesures d’urgence préconisées pour endiguer ce fléau à N’Djamena le 5 juin 2012, par le Tchad, le Cameroun et la RCA en marge de la réunion extraordinaire du Conseil des Ministres de la COMIFAC a reçu l’assentiment de la GIZ, qui a répondu favorablement à l’appel des pays suscités dans le cadre de l’appui des partenaires pour le renforcement de la lutte contre le braconnage transfrontalier.

 

 

La Coopération allemande à travers le Programme GIZ d’appui à la COMIFAC, apporte ainsi un appui  au Cameroun et au Tchad à hauteur de 7,9 millions d’euros  destinés au Projet BSB « Yamoussa », dont 6,9 millions d’euros est un financement du Ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ) et 1 million d’euros provenant de l’Union Européen. Dans le même ordre d’action, la KfW a prévu une enveloppe de 13 millions d’euros pour l’appui au projet BSB et aux parcs nationaux de la région du Nord Cameroun.

 

 

Une des recommandations clés du Comité est le besoin urgent de faire un plaidoyer auprès des hautes autorités pour la mise en place et le fonctionnement des autres organes de l’Accord, de même que la signature des accords et protocoles spécifiques relatifs aux patrouilles mixtes et survols aériens. Au terme des travaux de cette troisième session du CBPE: les actions prioritaires pour l’année 2016 du Complexe BSB « Yamoussa » ont été élaborées, la stratégie de communication validée, les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre du plan d’action CBPE rendus disponibles et les partenaires d’appuis du CBPE identifiés et répertoriés.

 

 

Pour plus de détails veuillez contacter : bernadette.wandja@giz.de

 


Image : Hippotragues

                                                                                              Bertille MAYEN NDIONG

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020