CAFI : Le Gabon s’engage à préserver sa forêt et se donne les moyens de réduire ses émissions de CO2 de 50%

 

 Bien vouloir télécharger : Le communiqué de presse

 

 

Un accord de 18 millions de dollars est conclu avec l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale pour planifier et surveiller l’utilisation des terres afin de protéger 23 millions d’hectares de forêts tropicales

 

 

Paris, le 27 juin 2017 :  Le Gouvernement du Gabon et l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale (CAFI) ont signé aujourd’hui une Lettre d’intention d’un montant de 18 millions de dollars américains pour protéger les forêts du pays et accélérer la lutte contre le changement climatique. 

 

Quelques semaines après l’annonce faite par les Etats-Unis d’altérer dramatiquement leur approche sur le climat, le Gabon souhaite donner un signal fort au monde entier en montrant sa détermination à honorer ses engagements pris sous l’Accord de Paris. Le Gabon se donne les moyens avec CAFI à réduire de 50% de ses émissions de CO2 d’ici 2025 (comme stipulé dans sa Contribution Nationale Déterminée sous la Convention sur le Climat).

 

  1. Régis IMMONGAULT, Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement Durable en République gabonaise, pleinement engagé dans la stratégie du développement économique et durable du Gabon, réaffirme la position de son pays : « L’engagement des pays donateurs de CAFI à soutenir la politique de développement durable du Gabon constitue une marque de reconnaissance des efforts consentis depuis plusieurs années par notre Gouvernement en optimisant notre modèle de développement tout en préservant les écosystèmes et la biodiversité. Cet accord réaffirme encore une fois notre totale adhésion à l’Accord de Paris pour lequel l’Afrique doit maintenir ses engagements en dépit des positions des autres, comme l’a rappelé, il y a plusieurs jours, à la Conférence des Ministres Africains de l’Environnement, Son Excellence M. Ali Bongo Ondimba, Coordonnateur du Comité des Chefs d’Etats Africains sur le Climat. »

 

 

Le financement de CAFI permettra de soutenir le pays à atteindre cet objectif, mais aussi à le mesurer et ceci au rythme soutenu voulu par le Gouvernement gabonais. La Lettre d’intention est articulée autour de trois objectifs ambitieux : un plan national d’affectation du territoire, un système d’observation des forêts et des ressources naturelles, et la mise en œuvre d’une gouvernance forestière renforcée. 

 

 

Le Gabon est l’un des pays au couvert forestier le plus important au monde, représentant 88% du territoire. Le gouvernement a depuis longtemps tenu à préserver ses ressources naturelles, grâce, notamment, à son vaste réseau de parcs nationaux et aires protégées et à un code forestier qui impose une gestion durable....

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020