CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) NEWS N°003

 

 

Le projet CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) entre dans une phase décisive de sa mise en œuvre, en effet il s’agit de sa dernière année d’exécution puisqu’il devra s’achever en mars 2020.

 

 

Ainsi, les six derniers mois ont permis de consolider les efforts permanents et divers projets mis en place depuis ces dernières années grâce à un travail solidaire et assidu regroupant gestionnaires, communautés locales, autorités locales ainsi que les équipes de l’UNESCO.  Ces avancées ont été appréciées, et relevées, lors de la mission d’évaluation à mi-parcours, qui a eu lieu en octobre 2018, et qui a permis à l’évaluateur, accompagné par la coordinatrice régionale, de visiter les sites de la Lopé-Okanda au Gabon, la Réserve de la Faune du Dja et le site de Mintom au Cameroun.

 

 

Comme vous le lirez ou découvrirez dans cette lettre d’information, l’UNESCO a organisé, en décembre 2018, un atelier pour le lancement de « Patrimonito au Cameroun : le tourisme durable dans la Réserve de Faune du Dja » pour les jeunes et les enfants des écoles dans la localité riveraine du site, dont les détails sont ci-dessous. Ce lancement fut un succès et nous espérons renouveler l’expérience, qui est une première dans la région, dans le courant de l’année…

 

 

Par ailleurs, la République du Congo a accueilli, à Brazzaville en aout 2018, un atelier national de restitution sur l’étude de faisabilité de la valeur universelle exceptionnelle du Parc national d’Odzala Kokoua (PNOK). Il a été présidé par Mme Rosalie MATONDO, Ministre de l’Économie Forestière de la République du Congo. Cette initiative prometteuse souligne une nouvelle fois la volonté du Congo à protéger de la biodiversité du PNOK et nous espérons que CAWHFI pourra accompagner les autorités congolaises dans la préparation du projet d’inscription du PNOK. 

 

 

Enfin la 43ème session du Comité du patrimoine mondial, qui se tiendra à Bakou en Azerbaïdjan du 30 juin au 10 juillet prochain, examinera les deux rapports de l’état de conservation des sites du Tri-national de la Sangha (Cameroun, Congo et République Centrafricaine et la Réserve de faune du Dja (Cameroun). Cette instance internationale examinera les progrès accomplis dans la gestion de ces deux biens du patrimoine mondial et les challenges à relever pour faire face aux menaces existantes. Les Décisions qui y seront adoptées seront largement diffusées aux conservateurs du projet CAWHFI pour permettre de renforcer la gestion des sites d’Afrique Centrale. Pour plus d’information à ce sujet...

 

 

Le projet CAWHFI a couvert durant toutes ces années une région abritant le deuxième plus grand massif forestier au monde et consacrera sa dernière phase à soutenir et affirmer la valeur ajoutée de cette riche région dans la lutte contre le changement climatique et le développement durable.

Bonne lecture

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

La COMIFAC et le PFBC main dans la main en faveur du Bassin du Congo : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond

Yaoundé, le 20 novembre 2019 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond.  Dans son mot introductif, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a remercié le Facilitateur pour son Engagement, l’énergie investie en faveur du Bassin du Congo et du PFBC, le partenariat demeure dynamique.  

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC visite les autorités et partenaires PFBC à Yaoundé (Cameroun)

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC a fait le point avec les différents interlocuteurs sur plusieurs sujets entre autres : (1) les actions et perspectives du PFBC… (2) L’opérationnalisation de la Déclaration de N’Djamena - au regard de l’ampleur que prend la transhumance incontrôlée entre le sahel et l’Afrique équatoriale…(3) La nécessité d’un sommet des Chefs d’États concernés par ce phénomène…

En savoir plus...

Le PDG du FEM se félicite du pacte de coopération pour la protection du bassin amazonien

Le PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial, Naoko Ishii, se félicite de l'engagement pris par les chefs d'État de sept pays du bassin amazonien de collaborer plus étroitement pour valoriser les forêts, protéger la biodiversité et lutter contre la déforestation et la dégradation des terres sur l'ensemble du biome.

En savoir plus...

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain.

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds Vert pour le Climat engage 407,8 millions de dollars USD supplémentaires pour lutter contre la crise climatique

Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) finance maintenant des mesures climatiques dans plus de 100 pays en développement après l'approbation de 13 nouveaux projets lors de la dernière réunion du Conseil en 2019.  

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds pour l'adaptation approuve 63 millions de dollars pour de nouveaux projets, y compris des subventions pour la première innovation et la mise à l'échelle

Washington, D.C. (17 Octobre 2019) — Le Conseil du Fonds pour l'adaptation a obtenu d'excellents résultats malgré agenda chargé lors de sa 34ième réunion la semaine dernière, approuvant plus de 63 millions de dollars pour le financement de nouveaux projets, notamment de nouveaux projets d'innovation et d'élargissement des subventions, tout en poursuivant ses processus administratifs et ses arrangements institutionnels pour continuer à bien servir l'Accord de Paris.

En savoir plus...

COP25 : Des actions concrètes contre la déforestation !

Denis Sassou N’Guesso, choisi porte-parole de l’Afrique centrale, qui reste fidèle à ses engagements a lancé un appel solennel au sommet du climat pour lutter contre la déforestation ; « Je reste plus que jamais fidèle à ma signature de l’Accord de Paris et j’ai décidé d’aller, encore plus loin, dans notre engagement concret contre la déforestation, en dépassant les discours incantatoires ».

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019