UNESCO : Initiative pour le patrimoine mondial forestier d’Afrique centrale (CAWHFI): l’UNESCO évalue et planifie les activités du projet

 

 

L’UNESCO a organisé du 20 au 21 juin 2018, une réunion des partenaires du projet CAWHFI (Initiative pour le Patrimoine mondial forestier de l’Afrique centrale), dans la salle de réunion de son Bureau à Yaoundé. Cette rencontre semestrielle a vu la participation de près d’une quinzaine de participants dont : les Conservateurs des sites du patrimoine mondial du projet, les partenaires de mise en œuvre (ZSL, WWF, FTNS ANPN, WCS, et l’Union Européenne, bailleur du projet et partenaire technique du projet.

 

 

La réunion avait pour objectif d’évaluer les activités menées lors du premier semestre de l’année et de présenter celles planifiées pour le prochain. Parmi les sujets de discussion abordés, le renforcement de la visibilité du projet et l’amélioration de la communication entre les partenaires sont ressortis comme des leviers majeurs à actionner pour garantir une meilleure synergie et capitaliser les résultats du projet, souhait de l’Union Européenne exprimé par M. Fabrice Hansé. À la suite des échanges, une recommandation y relative a été unanimement adoptée. Des supports de communication en cours d’élaboration ont été présentés : la maquette d’une newsletter électronique consacrée au projet, le film dessin animé « Patrimonito », dédié à la réserve de faune du Dja ainsi que des projets de films/documentaires dans la Lopé et la Tri-national de la Sangha (TNS).

 

 

Les participants à l’atelier se sont également accordés sur l’urgence de renforcer la synergie avec d’autres initiatives sous-régionales, d'accentuer le plaidoyer autour des questions clés du domaine de la conservation de la nature (le braconnage, les mines artisanales, l'exploitation forestière, le respect des corridors, etc.) en y impliquant notamment les diplomates ainsi que des personnalités à la renommée établie (champions). Il a aussi été question de prendre les dispositions concrètes au niveau de chaque institution pour renseigner les bases de données de l’Observation des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC).

 

 

Le projet CAWHFI qui a débuté en 2004, a pour objectif principal d’identifier de nouveaux sites potentiels du patrimoine mondial à travers une approche par paysages et de développer des activités pour permettre à ces sites d’obtenir les standards de gestion de la Convention du patrimoine mondial. Les paysages concernés par ses activités sont : l’écosystème et paysage culturel relique de Lopé-Okanda (Gabon), la réserve de faune du Dja (Cameroun), Le Tri-national de la Sangha (site transfrontalier entre le Congo, la République Centrafricaine et le Cameroun), et le Complexe MOND (Minkébé/Odzala/Nki/Dja).

 

 

En savoir plus…

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Voulez-vous mobiliser plus de financements pour une utilisation durable des terres ?

La Facilité REDD de l'Union Européenne (UE) a le plaisir d’annoncer la publication du Land-use Finance Tool, un outil de cartographie des financements liés à l’utilisation des terres. Cet outil a été développé avec Climate Policy Initiative (CPI) pour aider les gouvernements des pays tropicaux et leurs partenaires à mieux comprendre et à influencer les investissements touchant aux forêts aux niveaux national et sous-national.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park °° Bulletin mensuel | Janvier 2019

Premier mois de l'année et les actions de l'UGP n'ont pas tardé a porté leur fruits! Rien qu'en janvier, 12 suspects ont été arrêtés et transférés à la Justice. Parmi ceux-ci, trois braconniers et un acheteur d'ivoire ont été interpellés lors d'une opération dans le Secteur Est du Parc. Nous sommes parvenus également à retirer de la circulation deux armes de guerre. Ces résultats encourageants confirment que nos unités d'écogardes sont maintenant plus que jamais capables de faire face à ces menaces et de protéger l'extraordinaire biodiversité du Parc, et ce en grande partie grâce à l'investissement de l'UGP et de ses partenaires dans leur formation et leur équipement.

En savoir plus...

RENOI : les OSC planifient les actions d’observation indépendante de l’exploitation forestière en RDC

Kinshasa/RD Congo- 14 février 2019 : En Afrique centrale, l’observation indépendante des forêts par les organisations de la société civile (OSC) peut améliorer la transparence et aider à renforcer le contrôle de l’illégalité de l’exploitation des ressources naturelles. Dans ce cadre, les OSC, membres du Réseau des observateurs indépendants des ressources naturelles en RDC, en sigle, RENOI-RDC, ont pris part, le 14 février 2019, au centre Loyola de la  Gombe/Kinshasa, à un atelier de planification des activités pour l’année 2019.

 

En savoir plus...

camer.be-Cameroun, Journée mondiale du pangolin: La lutte contre le pillage de la faune s’intensifie. : CAMEROON

La 8ème Journée mondiale du pangolin sera célébrée le 16 février 2019. Les activités autour de cette journée comprendront notamment une sensibilisation visant à attirer l’attention du public sur la situation critique des pangolins qui font face à des menaces existentielles.

En savoir plus...

Programme régional de l'USFWS pour l'Afrique centrale : Avis de Financements Disponibles pour l'exercice 2019

Nous avons le plaisir de vous faire part de l'Annonce 2019 des Financements Disponibles (NOFO : "Notice of Funding Opportunity") du Programme régional pour l'Afrique Centrale de l'U.S. Fish & Wildlife Service. Veuillez noter que seules des pré-propositions de projets seront acceptées pour le 18 mars 2019. Ensuite, d'ici le 16 avril 2019, l'USFWS préviendra les candidats qui pourront soumettre une proposition de projet complète. 

En savoir plus...

USFWS - MENTOR-POP (Progress on Pangolins) : Bonne journée mondiale du Pangolin ! Conservation des pangolins en Afrique Centrale

Bonne journée mondiale du Pangolin ! Conservation des pangolins en Afrique Centrale - Les pangolins constituent les mammifères les plus traqués au monde. En 2016, le U.S. Fish and Wildlife Service (Organisme fédéral américain chargé de la préservation de la Faune) a lancé MENTOR-POP (Progress on Pangolins) en collaboration avec la Zoological Society of London pour donner une voix aux pangolins d'Afrique centrale.

En savoir plus...

Les PSE dans les pays en développement : compenser ou récompenser ?

Dans de nombreux pays en développement, le caractère domanial des espaces naturels peut poser des problèmes pour la mise en place des PSE : il faut reconnaître aux usagers des écosystèmes dépourvus de titres fonciers la disposition de tels droits, ce qui se traduira assez inévitablement par un raffermissement du sentiment d’appropriation et pourra déboucher, plus tard, sur des revendications politiques concernant les droits fonciers.

En savoir plus...

Rencontre entre le Sahel et le Nord de l'Afrique Équatoriale : Plein succès de la conférence internationale des Ministres en charge de la Défense, de la sécurité et des aires protégées sur la lutte contre le Braconnage de N’Djamena

Environ 350 participants mobilisés  autour du thème central: « Menaces des groupes armés circulant entre le Sahel, le Soudan et le Nord de l’Afrique Équatoriale pour ses aires naturelles protégées et leurs populations riveraines : Analyse et plan d’actions». Une douzaine de Ministres et une cinquantaine de Hauts- Responsables des Institutions régionales, des partenaires techniques et financiers adoptent une déclaration dite de « Déclaration de N’Djamena »... Aussi disponible en téléchargement le communiqué final du huis des Ministres et chefs de délégation aussi bien que le rapport du segment des experts adoptés par les Ministres. 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019