Décennie des Nations Unies sur la Biodiversité en mouvement en Afrique centrale

 

Cinq pays de l’espace COMIFAC adhèrent au Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages (APA)

 

 

docs/news/Fevrier-Avril 2011/FNUF_Logo.jpg 

 

Yaoundé, 3 octobre 2011 – Deux pays de l’espace COMIFAC à savoir la République du Congo et la République Démocratique du Congo ont signé en marge des soixante sixième session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA) relatif à la Convention sur la diversité biologique (CDB). Ils rejoignent ainsi le Gabon, la République Centrafricaine et le Rwanda.

 

 

 

A ce jour, 64 pays, parties de la CBD ont signé le Protocole de Nagoya. Adopté par la 10e Conférence des Parties (CoP10 de Nagoya d’octobre 2010) à la Convention sur la diversité biologique (CDB), le Protocole a été ouvert à la signature en février 2011 et entrera en vigueur 90 jours après le dépôt du cinquantième instrument de ratification. Le rythme établi par les signatures d’aujourd’hui démontre un élan clair vers l’entrée en vigueur rapide du Protocole d’ici à la onzième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, qui doit avoir lieu du 8 au 19 octobre 2012, en Inde.

 

L'entrée en vigueur du Protocole de Nagoya fournira une plus grande certitude légale et transparente pour les fournisseurs et les utilisateurs des ressources génétiques, créant un cadre qui favorise l'utilisation des ressources génétiques et les connaissances traditionnelles associées tout en renforçant les opportunités pour le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation.

 

 

Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) a fourni le soutien financier pour l’entrée en vigueur rapide et la mise en œuvre efficace du Protocole de Nagoya. Le Fonds de mise en œuvre du Protocole de Nagoya a été établi par le FEM grâce à une contribution financière initiale de 12,5 millions $US du Japon. En outre, un projet de 1 million $US fourni un soutien à la ratification et à l’entrée en vigueur rapide du Protocole de Nagoya, par le biais d’une série d’activités de sensibilisation et de renforcement des capacités. Ce projet est mis en œuvre par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique et est maintenant complètement opérationnel.

 

Rappelons que la COMIFAC dispose  d’une stratégie APA pour l’Afrique Centrale déjà adoptée par le Conseil  des Ministres et que grâce à l’appui du Japon, tous les pays du monde y comprs les pays de l’espace COMIFAC travaillent d’arrache pied pour la finalisation des plans d’actions nationaux (post Nagoya) avant la fin de l’année 2012.

 

Pour de plus amples information, Bien vouloir télécharger:

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Le Protocole de Nagoya sur les ressources génétiques atteint 64 signatures -  Montréal, 28 septembre 2011

 

Objectif terre - Bulletin de liaison du développement durable de l’espace francophone Volume 13 numéro 2 – Juin 201

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Fonds d'Adaptation : Le Conseil du Fonds d'Adaptation approuve un financement de 20,4 millions de dollars USD en faveur de nouveaux projets en période intersession

Washington, DC (10 juillet 2017) - Le Conseil du Fonds pour l'adaptation a approuvé un financement de nouveaux projets à hauteur 20,4 millions de dollars USD au cours de la période d'examen intersession qui se termine en début juillet - y compris un projet régional de sécurité alimentaire le long de la frontière entre la Colombie et l'Équateur, un projet relatif à la sécurité régionale de l'eau dans le Bassin du lac Victoria en Afrique de l'Est et un projet de restauration des mangroves au Sénégal.

En savoir plus...

COMIFAC : Communiqué final du 9eme Atelier du GTCCD

Le 9eme Atelier du Groupe de Travail de la Convention des Nations Unies pour la Lutte Contre la Désertification (GTCCD) des pays membres de la COMIFAC s’est tenu à Ndjamena (Tchad) à l’hôtel Mercure Chari, du 6-7 juillet 2017, en vue de préparer la Conférence des Parties 13 de la CNULD et de formuler une position commune consensuelle sous- régionale sur les thématiques inscrites à l’ordre du jour de la prochaine CoP, programmée du 6- 16 septembre à Erdos, Chine.

En savoir plus...

Fao : Communautés locales et utilisation durable de la faune en Afrique centrale

Le présent ouvrage comprend trois parties distribuées en treize chapitres. La première partie introduit le questionnement et le contexte abordant les aspects économiques, nutritionnels et juridiques liés à la chasse dite « villageoise » et à l’utilisation de la faune sauvage par les populations locales. Dans une deuxième partie, les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet « Gestion durable de la faune et du secteur de la viande de brousse en Afrique centrale » décrivent les retours d’expérience dans les sites pilotes du projet en République du Congo, République démocratique du Congo et République du Gabon.

En savoir plus...

Le Bassin du Congo se mobilise à Bruxelles aux Journées européennes du développement

Le partenariat public-privé (PPP) en matière de conservation comme intervention pour la paix - Les PPP en conservation sont-ils une intervention efficace en matière de consolidation de la paix ? Ou devrions-nous laisser cela aux unités de maintien de la paix de l’ONU ?

En savoir plus...

ec.europa : Conférence ministérielle africaine sur l’environnement - CMAE

Vérifier à la livraison... Je vous remercie de l'invitation.  C’est un grand honneur de s’adresser à ce public ; c’est aussi une reconnaissance de la coopération très riche entre l’Union européenne et l’Afrique dans le domaine de l'environnement, le changement climatique, la biodiversité, la gestion des ressources naturelles et l'économie verte.

En savoir plus...

PNUE : Le G7 soutient le mouvement du financement durable

Bologne, 12 juin 2017 - Le G7 a rejoint le G20, d’autres pays et marchés en pesant de son poids en faveur d’un mouvement croissant pour transformer le pouvoir du sysatème financier mondial en développement durable.

En savoir plus...

Ec.europa.eu : Les Journées européennes du Développement se focalisent sur « Investir dans le Développement » #EDD17

La 11ième édition des Journées européennes du développement s’est ouverte le 7 juin, avec un accent particulier sur l’investissement dans le développement.

En savoir plus...

Le REFADD se prépare pour la COP 23

Le Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD) a organisé du 3 au 5 juillet 2017 à Douala au Cameroun, un atelier sous régional portant sur la restitution des COP 21 et 22, la préparation du réseau à la COP23. Le communiqué final de cet atelier est disponible en téléchargement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030