Décennie des Nations Unies sur la Biodiversité en mouvement en Afrique centrale

 

Cinq pays de l’espace COMIFAC adhèrent au Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages (APA)

 

 

docs/news/Fevrier-Avril 2011/FNUF_Logo.jpg 

 

Yaoundé, 3 octobre 2011 – Deux pays de l’espace COMIFAC à savoir la République du Congo et la République Démocratique du Congo ont signé en marge des soixante sixième session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA) relatif à la Convention sur la diversité biologique (CDB). Ils rejoignent ainsi le Gabon, la République Centrafricaine et le Rwanda.

 

 

 

A ce jour, 64 pays, parties de la CBD ont signé le Protocole de Nagoya. Adopté par la 10e Conférence des Parties (CoP10 de Nagoya d’octobre 2010) à la Convention sur la diversité biologique (CDB), le Protocole a été ouvert à la signature en février 2011 et entrera en vigueur 90 jours après le dépôt du cinquantième instrument de ratification. Le rythme établi par les signatures d’aujourd’hui démontre un élan clair vers l’entrée en vigueur rapide du Protocole d’ici à la onzième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, qui doit avoir lieu du 8 au 19 octobre 2012, en Inde.

 

L'entrée en vigueur du Protocole de Nagoya fournira une plus grande certitude légale et transparente pour les fournisseurs et les utilisateurs des ressources génétiques, créant un cadre qui favorise l'utilisation des ressources génétiques et les connaissances traditionnelles associées tout en renforçant les opportunités pour le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation.

 

 

Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) a fourni le soutien financier pour l’entrée en vigueur rapide et la mise en œuvre efficace du Protocole de Nagoya. Le Fonds de mise en œuvre du Protocole de Nagoya a été établi par le FEM grâce à une contribution financière initiale de 12,5 millions $US du Japon. En outre, un projet de 1 million $US fourni un soutien à la ratification et à l’entrée en vigueur rapide du Protocole de Nagoya, par le biais d’une série d’activités de sensibilisation et de renforcement des capacités. Ce projet est mis en œuvre par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique et est maintenant complètement opérationnel.

 

Rappelons que la COMIFAC dispose  d’une stratégie APA pour l’Afrique Centrale déjà adoptée par le Conseil  des Ministres et que grâce à l’appui du Japon, tous les pays du monde y comprs les pays de l’espace COMIFAC travaillent d’arrache pied pour la finalisation des plans d’actions nationaux (post Nagoya) avant la fin de l’année 2012.

 

Pour de plus amples information, Bien vouloir télécharger:

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Le Protocole de Nagoya sur les ressources génétiques atteint 64 signatures -  Montréal, 28 septembre 2011

 

Objectif terre - Bulletin de liaison du développement durable de l’espace francophone Volume 13 numéro 2 – Juin 201

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Proposition de plan d’action pour l’amélioration de la transparence dans les processus APV FLEGT et REDD+

Dans l’optique de contribuer à l’amélioration de la transparence dans les processus APV FLEGT et REDD+, un plan d’action triennal (2018-2020) a été proposé par les acteurs du secteur forêt et environnement, réunis à un atelier pour l'évaluation de la transparence dans les deux processus (APV et REDD+).

En savoir plus...

Conférence Internationale « La recherche pour la conservation de la Biodiversité et des Services Ecosystémiques (CIBES 18)

Aux lendemains de la publication des résultats de la première évaluation Afrique de l’IPBES, s’est tenue à Kinshasa du 24 au 26 juillet 2018, une conférence internationale sur le thème : « la recherche pour la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques. Etat des lieux, enjeux et solutions pour la RDC », CIBES 18 en sigle. Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

COMMUNIQUE FINAL : Atelier d’évaluation participative de la transparence dans le secteur forestier et environnemental au Cameroun

Du 03 au 04 juillet 2018, s'est tenu dans la salle de conférence Chalet Bantu de l’hôtel Le Paradis à Kribi, un atelier d’évaluation participative de la transparence dans le secteur forestier et environnemental au Cameroun.

En savoir plus...

Rapport annuel 2017 de la Fondation pour le Trinational de la Sangha-FTNS

Du 1er janvier au 31 décembre 2017, le bilan risque d’être long à dresser, tellement les actions menées sont nombreuses et variées ! Que retenir donc parmi la multitude de projets mis en œuvre dans le complexe transfrontalier du TNS ?

En savoir plus...

Radiookapi-Haut-Uele : la délégation chargée d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens à Dungu

La délégation déployée lundi 23 juillet dans le territoire de Dungu pour le lancement de l’opération d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens et éprouve d’énormes difficultés pour remplir sa mission.

En savoir plus...

Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux, Belgique devient le 108e membre du PFBC

C’est avec beaucoup de plaisir que la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC et l'ensemble des partenaires du PFBC accueillent chaleureusement l’adhésion de Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux qui s’engage à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC.

En savoir plus...

REDD+ au Cameroun : 850 millions de Fcfa pour cinq projets développés au sein des Communes/Groupements de communes par Le PNDP

Dans le cadre de l’implémentation du processus REDD+ et de la lutte contre les changements climatiques au Cameroun, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) participe comme acteur majeur, au niveau national avec la mise en œuvre des projets pilotes REDD+ et accompagne le gouvernement à travers le Secrétariat Technique REDD+ à la réalisation des études et réflexions, à l’élaboration des outils et documents de stratégie pour l’implémentation du processus REDD+ au Cameroun.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier national de lancement de la Composante CAMEROUN du projet régional CBSP-Partenariats pour la conservation de la biodiversité : financement durable des systèmes d’aires protégées dans le Bassin du Congo-PIMS 3447

L’atelier national de lancement de la composante Cameroun du Projet Régional s’est tenu le 5 juillet 2018 à l’Hôtel Djeuga Palace à Yaoundé. Au terme des présentations et des échanges, les participants ont formulé les recommandations suivantes :A l’endroit du PNUD: Prendre le « lead » en vue de coordonner le plaidoyer en vue de la signature et la mise en place de l’agence de gestion des aires protégées...A l’endroit du MINFOF: Relancer le projet de création de l’agence de gestion des aires protégées...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018