Décennie des Nations Unies sur la Biodiversité en mouvement en Afrique centrale

 

Cinq pays de l’espace COMIFAC adhèrent au Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages (APA)

 

 

docs/news/Fevrier-Avril 2011/FNUF_Logo.jpg 

 

Yaoundé, 3 octobre 2011 – Deux pays de l’espace COMIFAC à savoir la République du Congo et la République Démocratique du Congo ont signé en marge des soixante sixième session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA) relatif à la Convention sur la diversité biologique (CDB). Ils rejoignent ainsi le Gabon, la République Centrafricaine et le Rwanda.

 

 

 

A ce jour, 64 pays, parties de la CBD ont signé le Protocole de Nagoya. Adopté par la 10e Conférence des Parties (CoP10 de Nagoya d’octobre 2010) à la Convention sur la diversité biologique (CDB), le Protocole a été ouvert à la signature en février 2011 et entrera en vigueur 90 jours après le dépôt du cinquantième instrument de ratification. Le rythme établi par les signatures d’aujourd’hui démontre un élan clair vers l’entrée en vigueur rapide du Protocole d’ici à la onzième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, qui doit avoir lieu du 8 au 19 octobre 2012, en Inde.

 

L'entrée en vigueur du Protocole de Nagoya fournira une plus grande certitude légale et transparente pour les fournisseurs et les utilisateurs des ressources génétiques, créant un cadre qui favorise l'utilisation des ressources génétiques et les connaissances traditionnelles associées tout en renforçant les opportunités pour le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation.

 

 

Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) a fourni le soutien financier pour l’entrée en vigueur rapide et la mise en œuvre efficace du Protocole de Nagoya. Le Fonds de mise en œuvre du Protocole de Nagoya a été établi par le FEM grâce à une contribution financière initiale de 12,5 millions $US du Japon. En outre, un projet de 1 million $US fourni un soutien à la ratification et à l’entrée en vigueur rapide du Protocole de Nagoya, par le biais d’une série d’activités de sensibilisation et de renforcement des capacités. Ce projet est mis en œuvre par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique et est maintenant complètement opérationnel.

 

Rappelons que la COMIFAC dispose  d’une stratégie APA pour l’Afrique Centrale déjà adoptée par le Conseil  des Ministres et que grâce à l’appui du Japon, tous les pays du monde y comprs les pays de l’espace COMIFAC travaillent d’arrache pied pour la finalisation des plans d’actions nationaux (post Nagoya) avant la fin de l’année 2012.

 

Pour de plus amples information, Bien vouloir télécharger:

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Le Protocole de Nagoya sur les ressources génétiques atteint 64 signatures -  Montréal, 28 septembre 2011

 

Objectif terre - Bulletin de liaison du développement durable de l’espace francophone Volume 13 numéro 2 – Juin 201

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Libreville a accueilli le 16 mai 2017 la 2e Réunion du Conseil du PFBC

La gouvernance axée sur les résultats du PFBC en marche : La 2e Réunion du Conseil du PFBC consolide les acquis, crédibilise la réforme de la gouvernance et prépare activement la 17e Réunion des Parties du PFBC. Libreville (Gabon), 16 mai 2017 -  S’est tenue la deuxième Réunion du Conseil du PFBC.

En savoir plus...

Étude diagnostique sur la foresterie communautaire en République du Congo

L’étude diagnostique se penche sur les opportunités et les contraintes pour le développement de la foresterie communautaire en République du Congo. Elle entend apporter des éclairages sur le cadre institutionnel et juridique notamment les textes et acteurs clés pertinents en matière de foresterie communautaire; dresser un état des lieux des droits fonciers des communautés locales; identifier les opportunités et contraintes de renforcement des droits fonciers coutumiers et d’accès à la foresterie communautaire, ainsi que des capacités organisationnelles et techniques des communautés forestières, et fournir des recommandations pour éclairer la mise en oeuvre du projet CoNGOs en République du Congo.

En savoir plus...

IISD : Conférence de Bonn sur le changement climatique - Mai 2017

La Conférence de Bonn sur les changements climatiques s'est poursuivie lundi. Des consultations informelles se sont déroulées tout au long de la journée pour discuter des questions soulevées par le Groupe de travail spécial sur l'Accord de Paris (APA), l'Organe subsidiaire de mise en œuvre (SBI) et l'Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (SBSTA).

En savoir plus...

IISD : Résumé du Forum énergétique de Vienne 2017

Le Forum de l'Énergie de Vienne (FEV) 2017 intitulé « L'énergie durable pour la mise en œuvre des ODD et l'Accord de Paris » s'est tenu du 9 au 12 mai 2017 à Vienne, en Autriche. L'événement a rassemblé environ 1 650 participants venus de 128 pays, dont le Premier Ministre de Tuvalu, et plusieurs ministres d'Égypte, d'Inde, de Jordanie, du Maroc et du Swaziland, des dignitaires et représentants de haut niveau d'organisations internationales et non gouvernementales, universitaires, de la société civile et du secteur privé.

En savoir plus...

Climate Action Tracker : La croissance lente des émissions mondiales de la Chine et de l'Inde, les politiques de Trump allégeront les émissions américaines

Le leadership mondial sur le climat change : Les développements positifs sur l'utilisation du charbon en Chine et en Inde sont susceptibles de réduire la croissance prévue des émissions de carbone dans le monde d'environ deux à trois milliards de tonnes d'ici 2030 par rapport aux prévisions faites il y a un an, a déclaré Climate Action Tracker (CAT) aujourd'hui.

En savoir plus...

Rapport de situation sur les mesures d'atténuation appropriées au niveau national (MAAN). Mise à jour semestrielle 2017

Ce rapport de mise à jour semestriel commence par une vue d'ensemble des MAAN par nombres au Chapitre 1, comme dans les rapports de situation MAAN précédents. Le chapitre montre que le nombre total de MAAN soumis au Registre de la CCNUCC continue d'augmenter avec le temps, et la part des MAAN qui ont reçu un soutien financier reste constante mais relativement faible depuis la dernière mise à jour.

En savoir plus...

CCNUCC : Adaptation au climat, Risque de catastrophe et développement. Évènement à Bonn les 16 et 17 mai

Une réunion axée sur des solutions pour identifier les opportunités permettant d'intégrer l'adaptation au changement climatique, les Objectifs de Développement Durable (ODD) et la réduction du risque de catastrophe se tiendra lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique en mai.

En savoir plus...

ITTO-CITES spectroscopie de réflectance dans le proche infrarouge (NIRS) pour surveiller le commerce de l'acajou

Cette vidéo illustre l'application spectroscopie de réflectance dans le proche infrarouge (NIRS) pour l'identification du bois, qui est actuellement utilisée comme base pilote au Brésil pour l'identification de l'acajou (Swieteniamacrophylla), grâce au soutien technique et financier de l'OIBT, dans le cadre du Programme OIBT-CITES pour la mise en oeuvre des Listings des espèces ligneuses tropicales du CITES.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030