Les recommendations de la Troisième Journée de la Forêt (CIFOR)

Copenhague, 13 décembre 2009 - Plus de 1500 personnes ont assisté à  la «session de haut niveau de la 3ème Journée de la  forêt» , parmi eux des personnages comme M. Nicholas Stern; M. Hilary Benn, Ministre de l'Environnement, de l'Alimentation, et des Affaires Rurales, Royaume-Uni; M. Pham Khoi Nguyen, Ministre des Ressources Naturelles et de l'Environnement, Vietnam; M. Eduardo Braga, Gouverneur, Etat de l'Amazone, Brésil; M. Troels Lund Paulsen, Ministre de l'Environnement, Danemark.  Les messages clés de la région d'Afrique centrale, un résumé des solutions provenant de la journée de la forêt d'Afrique centrale le 10 décembre 2009, y ont été délivrés par Cyrie Sendashonga, coordonnatrice régionale du CIFOR Afrique centralle message de l'Afrique centrale.

 

Six principales recommandations résultant des discussions:

 

• Vulnérabilité des communautés locales: Les populations vivant dans le bassin du Congo ont une dépendance élevée de la nature, particulièrement de la forêt. Les activités telles que la déforestation et la dégradation et les phénomènes tels que le changement climatique et d'autres catastrophes naturelles qui pourraient mener à une réduction de biens et de services d'écosystème contribueront à augmenter la vulnérabilité de ces populations. Les stratégies nationales d'adaptation devraient donc prendre en considération le rôle des forêts. Ces stratégies devraient également prendre en considération et améliorer la connaissance locale en adaptation et réactions développées par les communautés locales. Dans ce contexte d'adaptation au changement climatique, la diversité des forêts est un potentiel important.

 

Simplification du REDD et mécanismes MDP: Les participants ont fait bon accueil de l'inclusion du REDD+ dans le futur régime du climat actuellement en négociation. Cependant, il y a un besoin de recueillir plus d'informations sur les coûts (transaction, opportunités et opérationnel) et les avantages des processus REDD et MDP. Les expériences en cours en Afrique centrale tendent à prouver que ces processus ne sont pas financièrement profitables sans subventions significatives. Il est urgent de simplifier la conception et l'exécution de ces mécanismes, à savoir pour réduire leurs coûts, afin de les transformer en incitations.

 

Implémentation dans les cadres existants: Le niveau de menace du changement climatique expose les pays du bassin du Congo à une dispersion des efforts en raison des cadres multiples proposés dans un contexte où il y a des capacités limitées. Par conséquent, afin d'avoir plus de concordance et d'efficacité, il est souhaitable que les nouveaux processus soient incorporés aux cadres d'action nationaux existants. Il est également important d'identifier des mécanismes pour la traduction et l'alignement rapide des régimes internationaux concernant le changement climatique dans les politiques locales pour s'assurer l'appropriation et l'exécution au niveau national.

 

• Participation des groupes vulnérables: Certains groupes d'intérêts dans la région sont particulièrement vulnérable au changement climatique. Ils incluent: femmes ruraux; populations indigènes; les pauvres des villes villages. Ces groupes d'intérêts vulnérables ou marginalisés ne devraient pas être ceux affectés négativement par l'implémentation des mesures de réduction et d'adaptation au changement climatique. Tout effort devrait être fait pour les inclure dans la prise de décision même si leur participation pourrait augmenter la complexité et les coûts des projets et des politiques.

 

• Renforcement du rôle de la science: Il est nécessaire de renforcer le rôle de la science dans le combat contre le changement climatique, particulièrement la recherche multidisciplinaire et interdisciplinaire, par l'augmentation des financements et une meilleure communication des résultats de recherche à une assistance plus large.

 

• Information compréhensible: Plus d'information sur les impacts du changement climatique aussi bien que sur des processus et des initiatives concernant ce sujet, y compris des initiatives de réduction et d'adaptation, devrait être produit et disséminé en juste proportion et dans des langues accessibles afin d'augmenter la conscience de tous les groupes d'intérêts.

 

Pour de plus amples information, bien vouloir, trouver ci-dessous les conclusions du CIFOR ForestDay 3 organisé le dimanche 13 décembre 2009 à Copenhagen:

 

Les conclusions du ForestDay3

Déclaration finale du ForestDay3

Une video du President Clinton au Forest Day3

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

WWF-UE Atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom

L’atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom et de clôture du Projet WWF-UE de Ngoyla-Mintom s’est tenu le 28 mars 2017, à l’Hôtel Hilton, à Yaoundé, au Cameroun. Il a été organisé à l’initiative du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), en partenariat avec le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et avec l’appui financier de l’Union Européenne.

En savoir plus...

Les acteurs de la protection des droits des populations autochtones se concertent à Yaoundé

L’Hôtel Djeuga Palace de Yaoundé a servi de cadre les jeudi 06 et vendredi 07 avril 2017 à l’atelier de renforcement des capacités des acteurs intersectoriels sur la protection des droits des Populations Autochtones (PA) dans la mise en œuvre des programmes et projets de conservation de la biodiversité.

 

En savoir plus...

Fonds Vert pour le Climat : Vacances de postes

Le FVC valorise la diversité et encourage les applications de personnes de toutes les origines, quel que soit leur âge, race, sexe, orientation sexuelle, citoyenneté, religion, handicap ou autres attributs similaires. Si vous êtes motivé par notre mandat et pensez que votre profil peut intéresser le Fonds, veuillez consulter les offres ci-après. 

En savoir plus...

ONU-REDD : Une réussite congolaise : Deuxième partie - Persévérance et appropriation par le gouvernement

La République du Congo a récemment achevé une analyse économique des coûts et avantages de ses options stratégiques pour REDD+ et un examen des sources de financement pour la mise en œuvre de sa stratégie nationale REDD+. Emelyne Cheney et Jonathan Gheyssens de l'ONU Environnement discutent dans cette deuxième partie de la conversation leur expérience de soutien au pays avec ce travail difficile mais finalement décisif.

En savoir plus...

ONU-REDD : Numéro d'avril/mai de REDD+ Resource désormais disponible !

Cette édition de The REDD+ Resource comprend une étude de la véritable valeur des forêts, de l'efficacité des interdictions d'exploitation forestière, de la croissance écologique intégrée de l'agriculture, des mises à jour de nos pays partenaires et bien plus encore.

 

En savoir plus...

FAO : Des défis de taille, des objectifs clairs : les forêts et les ODD

5 avril 2017, Rome - Les forêts contribuent à la réalisation de la plupart des Objectifs de Développement Durable (ODD) et doivent avoir une plus grande priorité dans les programmes de développement, a déclaré Eva Müller, Directrice de la Division des ressources et des forêts de la FAO, à la 19ième Conférence forestière du Commonwealth (CFC) aujourd'hui.

En savoir plus...

FAO : Mesures pratiques pour renforcer le commerce légal du bois à l'ordre du jour de la réunion de Rome

05/04/2017 Les experts réunis à Rome cette semaine discutent des règles d'importation du bois et des méthodes pratiques pour s'assurer que le bois et les produits ligneux qui entrent dans l'Union européenne, aux États-Unis et en Australie proviennent d'une production légale.

En savoir plus...

FAO : Nouveau module de collecte de données pour améliorer la compréhension de la consommation de combustibles ligneux

7 avril 2017, Rome - Les experts finalisent un nouveau module de collecte de données qui permettra aux pays en développement de mieux comprendre la dépendance de leur population des combustibles ligneux pour des revenus et les besoins ménagers de base cette semaine à Rome.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030