CBD-CITES : Les parties proposent des solutions à la surexploitation de la faune sauvage, Nairobi (Kenya)

 

Les conclusions de la réunion conjointe du Groupe de Liaison CBD concernant la « viande de brousse » et le Groupe de Travail du CITES Afrique Centrale concernant la Viande de brousse sont désormais disponibles…ICI


Du 07 au 10 juin 2011 – Tenue à Nairobi (Kenya) de la réunion conjointe du Groupe de Liaison CBD et du Groupe de Travail de la Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages Menacées d'Extinction (CITES) Afrique Centrale sur la viande de brousse.

 

docs/news/Mai - Juillet 2011/Viande de brousse-TRAFFIC-sing.jpgLe but de l’atelier, conformément à la Décision X/32 de la Conférence des Parties au CBD, était de faciliter la mise en œuvre de la décision susmentionnée, ainsi que d’encourager et de permettre aux parties et aux organisations intergouvernementales et non gouvernementales concernées de prendre des mesures pour assurer la conservation et l’utilisation durable des ressources fauniques dans les forêts tropicales et subtropicales. En d’autres termes, la réunion avait pour objectif de trouver des solutions à ce qui est généralement considéré comme l’une des plus grandes crises de la biodiversité au monde – la surexploitation de la faune sauvage pour leur chair, communément appelée « viande de brousse ».

 

docs/news/Mai - Juillet 2011/VIande de brousse Traffic-2.jpgCette réunion de Nairobi a connu la participation de 20 gouvernements, des représentants de communautés autochtones et locales et d’experts d’organisations internationales de conservation et de développement d’Afrique, d’Asie, d’Amérique et d’Europe avec pour objectif de trouver des solutions à ce qui est généralement considéré comme l’une des plus grande crise de la biodiversité au monde – la surexploitation de la faune sauvage pour leur chair, communément appelée « viande de brousse »

 

En définitive, des échanges constructifs et des résultats concrets ont confirmé l'importante contribution de la réunion. Ces assises ont contribué au renforcement  des propositions qui seront soumises  à la réunion du Comité Permanent du CITES en août prochain, ainsi qu’à la  réunion du SBSTTA du CBD en novembre.

 

«En Afrique Centrale seulement, on estime à plus d’un millier de tonnes la quantité de viande de brousse consommée chaque année, et bien plus dans les zones urbaines. Pour la toute première fois, les Secrétariats du CBD et du CITES ont organisé une Réunion conjointe des experts pour discuter de la « crise de la viande de brousse » (Roland Melisch / TRAFFIC)

 

Pour en savoir plus sur la Réunion conjointe CBD/CITES concernant la viande de brousse

 

Article adapté de la proposition de TRAFFIC disponible sous le lien ci-après: Site web TRAFFIC  et

Site Web CBD

 

(Du haut vers le Bas) Photo 1: Grand primate en vente à la frontière Gabon-République du Congo © TRAFFIC / Clement INKAMBA NKULU 

Photo 2: Le Duiker bleu (Cephalophus monticola), l’une des espèces les plus traquées pour leur chair en Afrique Centrale. © Roland Melisch / TRAFFIC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020