La COMIFAC se lance dans un processus d’harmonisation des données sur les forêts en Afrique Centrale

 

 

Atelier sous régional d’optimisation et de lancement du processus de collecte des données COMIFAC.

 

Animés d’une volonté commune, les participants à un atelier sous-régional tenu à Douala du 25 au 27 mai 2017 posent les bases d’une réflexion sur un processus harmonisé de collecte des données COMIFAC, tout en consolidant les acquis des processus existants.

 

On observe pour la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) plusieurs instruments de collecte des données sur les forêts et l’environnement à l’instar de la base de données de l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC) muni de sa composante spatiale "Atlas-COMIFAC sur l’utilisation des terres en Afrique Centrale" ainsi que la plate-forme SUIVI CONVERGENCE, pour les indicateurs du Plan de Convergence révisé de la COMIFAC. Ces différents outils disposent chacun d’un processus de collecte de données au niveau national, cependant il demeure des insuffisances pour ce qui est de leur interopérabilité. Pour la COMIFAC, cela pose plusieurs problèmes dont les principaux sont :

  • Un gaspillage d’efforts et de temps (manque d’efficience) : il arrive que chacun des processus mobilise des ressources pour collecter la même information ;
  • Des écarts sont observés pour une même donnée produite : pour une même donnée collectée les informations descriptives ou métadonnées varient d’un processus à un autre.

 

Face à cette situation préoccupante pour la COMIFAC, il convient d’harmoniser et d’optimiser les différents processus de collecte de données existants. En d’autres termes, il faudra mettre en commun les informations collectées par les différents processus pour une meilleure réaffectation des rôles et responsabilités. Ceci passe par la mise en place  d’une approche commune pour toutes les initiatives existantes, la synchronisation des efforts et la mutualisation des ressources.

 

C’est parce que la durabilité des processus et l’autonomisation des structures concourent au développement durable, que la coopération allemande au développement via le projet régional GIZ d’Appui à la COMIFAC a apporté son appui technique et financier à l’organisation de cet atelier d’harmonisation et d’optimisation des processus de collecte des données COMIFAC. Y ont participé les projets d’appui aux initiatives de collecte, les Coordinations nationales de la COMIFAC, les représentants du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et ceux de la société civile.

 

Au terme de cet atelier de 3 jours, les participants ont été informés des enjeux d’une harmonisation des processus de collecte des données COMIFAC à savoir :

  • Une économie d’échelle et utilisation optimale des ressources : on pourrait aboutir à l’organisation de toutes les initiatives de collecte au sein d’une même structure œuvrant pour la collecte des données COMIFAC ;
  • Une amélioration de l’image de marque de la COMIFAC : l’aboutissement de ce processus renforcera certainement les opportunités de partenariats et de financement durable de la COMIFAC.

 

En outre, une feuille de route a été élaborée pour la suite du processus d’harmonisation.

A côté de ce chantier d’harmonisation des processus de collecte de données, la COMIFAC a voulu préserver les acquis à travers le lancement de la troisième campagne de collecte des données des indicateurs du plan de Convergence 2.

Georges NYEM NYEM et Christian NGANWA

 

Pour d'amples informations bien vouloir contacter :

Bernadette Chantal, Edoa Epse WANDJA

Projet GIZ d’appui à la COMIFAC

bernadette.wandja@giz.de

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020