COMIFAC-Ouverture solennelle du Congrès mondial de la Nature de l’UICN : La COMIFAC, ses partenaires et les membres de l’UICN en Afrique Centrale présents

 

 

Le Congrès mondial de la nature de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) s’est ouvert ce Jeudi 1er Septembre 2016, avec près de 10000 participants, au Centre de Conférence de la prestigieuse île de Honolulu dans l’Etat d’Hawaii aux Etats Unis d’Amérique.  Pendant une dizaine de jours, les participants de divers rangs, venus de 190 pays de planète partageront leurs expériences et débattrons sur le thème : « La planète à la croisée des chemins ». La COMIFAC, ses partenaires et les membres de l’UICN en Afrique Centrale sont venus nombreux présenter les initiatives du Bassin du Congo en matière de Conservation et de gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo.

 

 

Au total une quarantaine d’experts font partie de la délégation  conduite par Mr. Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC. Les experts de la délégation du Bassin du Congo étaient des représentants des Institutions nationales ou régionales membres de l’UICN (RAPAC, ICCN, CEW, CARFAD,etc.) , des initiatives, programmes ou projets (PACEBCo, PREREDD, OFAC, BIOPAMA, etc.) , du PFBC, du Programme Régional Forêt pour l’Afrique Centrale et Occidentale de l’UICN , et du Programme Cameroun de l’UICN .   La présence de la COMIFAC au Congrès est également marquée par un Pavillon imposant « COMIFAC – CONGO BASIN INITIATIVES) érigé au  Centre des expositions.

 

 

La participation de la COMIFAC au Congrès mondial de la Nature de l’UICN a ainsi été possible grâce aux appuis techniques et financiers du Programme Régional Forêt de l’UICN-PACO, l’Agence Française de Développement (AFD), la Facilité pour l’Environnement Mondiale (FEM)/Banque Mondiale à travers le Programme Régional REDD (PREREDD), l’Union Européenne à travers le Projet d’appui à l’OFAC, le RAPAC et le PFBC, la Banque Africaine de Développement(BAD) à travers le Programme d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes du Bassin du Congo (PACEBCo).  

 

 

Dans son adresse de bienvenue, la Gouverneur de l’Etat d’Hawaii déclaré que « l’île est un microcosme de la planète terre » et annoncé l’Initiative Durabilité d’Hawaii ». Dans son discours de circonstance, le Président de la République de Palau,  S.E. Tommy E. Remengesau, Jr., a partagé ses réflexions sur la façon dont tous doivent travailler ensemble pour trouver des solutions aux problèmes auxquels sont confrontés nos océans, le climat et l'environnement. Il a salué la Décision du Président des Etats Unis S.E.  Barack OBAMA, d’étendre à 1,507 millions de Km2, la superficie du Sanctuaire côtier et Marin « Papahānaumokuākea Marine National Monument », c'est-à-dire plus de 4 fois sa superficie initiale. Le Directeur Exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), pour sa part, a présenté les félicitations et le soutien du Secrétaire Général de l’ONU pour la tenue de ce congrès, et a tenu à rappeler que : « pas de tâche  trop grande si nous agissons ensemble ».  Le Président de l’UICN a enfin déclaré dans son allocution que « ce Congrès mondial de la nature a pour ambition  de faire passer l’Accord historique de Paris sur le Climat en actions concrètes ». Cette cérémonie d’ouverture a été riche en couleurs et en prestations culturelles du terroir.

 

 

 Il faut noter par ailleurs que le 31 Août 2016, veille de l’ouverture du Congrès, le Président américain Barack OBAMA a souligné l'urgence de la lutte contre le changement climatique dans un discours prononcé devant les dirigeants du Pacifique,  à l'Université d'East-West Center de Hawaii, son Etat d’origine.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter: ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020