Planification opérationnelle 2017 de la COMIFAC : La nouvelle équipe statutaire définit ses priorités pour l’année 2017

 

 

« Au moment où la nouvelle équipe statutaire du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC vient de prendre service, nous vous assurons de notre engagement à rehausser davantage l’image et la crédibilité de la COMIFAC notamment en capitalisant les nombreux acquis jusqu’ici cumulés et en renforçant davantage la confiance vis-à-vis des pays membres et des partenaires. » cet extrait du discours d’ouverture du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC à l’atelier de planification opérationnelle 2017 du SEC résume quelques priorités de la nouvelle équipe.

 

 

La ville de Sangmélima située dans la région du Sud au Cameroun a abrité du 7 au 8 février 2017 les travaux de l’atelier de planification opérationnelle des activités annuelles du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC (SEC). Organisé avec l’appui technique et financier du projet GIZ d’appui à la COMIFAC, cet atelier a connu la participation de 34 personnes, composées du personnel de la COMIFAC, du représentant de la Présidence en exercice de la COMIFAC, de la Coordination nationale COMIFAC du Cameroun, et de plusieurs partenaires qui contribuent à la mise en œuvre du Plan de Convergence de la COMIFAC: le Programme GIZ d’appui à la COMIFAC (Projet GIZ d’appui à la COMIFAC, APA, BSB Yamoussa), la Facilitation UE du PFBC, le Projet d’appui JICA à la COMIFAC, PPECF, UICN, Projet REDD+/BM/GEF, WWF, FTNS, RAPAC, OFAC, CEFDHAC.

 

 

En effet, suite à l’adoption du plan d’action biennal 2017-2018 à la neuvième session ordinaire du Conseil des Ministres en novembre 2016 à Kigali, la nouvelle équipe statutaire se doit de décliner ce plan d’action biennal en plans de travail annuels (PTA). Cet atelier organisé à cet effet avait entre autres objectifs d’évaluer le niveau d’atteinte des résultats du PTA 2016 du SEC et de planifier les actions à mener en 2017 par le SEC et identifier sur la base des résultats à atteindre retenus, les contributions des différents partenaires.

 

 

En prélude à l’exercice de planification proprement dit, l’Expert suivi-évaluation du SEC a donné un aperçu de l’état de mise en œuvre des activités 2016 aux participants. Malgré les diverses difficultés rencontrées par le SEC dont la crise financière aigüe, l’atteinte des résultats 2016 est évaluée à 76% taux en hausse par rapport à 2015. Cette performance a été possible grâce aux sacrifices consentis par l’équipe du Secrétariat Exécutif et à l’appui de ses partenaires.

 

 

L’exercice de planification a abouti au bout de deux jours à la précision des contributions techniques et financières des partenaires au Plan de Travail annuel (PTA) du SEC. Pour y arriver, les participants ont passé en revue les résultats, les indicateurs et les activités planifiées de la matrice préparée à cet effet par le SEC. 

 

 

Pour l’année 2017, les priorités de la nouvelle équipe statutaire se focaliseront autours de 5 grands chantiers suivants qui se recoupent dans les 5 composantes du plan de travail annuel :

  • 1- Améliorer l’image et la confiance de la COMIFAC vis-à-vis:
    • des Pays membres et nouveaux;
    • et des PTF
  • 2- Améliorer les relations fonctionnelles entre le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et la CEEAC
  • 3- Fundraising pour la mise en œuvre du PC et répondre au besoin urgent des Pays et du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, pour la mise en œuvre des engagements internationaux
  • 4- Raviver les Foras Nationaux et Forum Régionaux d’appui au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC
  • 5- Appropriation des outils: le POPC, suivi convergence, OFAC, Atlas…

 

Le Secrétaire exécutif a lancé un appel en interpellant d’autres partenaires à se joindre aux partenaires traditionnels en vue de soutenir le SEC sur les plans stratégique, technique et financier dans l’opérationnalisation de leurs priorités.

 

Comme prévu dans l’agenda, une visite au site touristique d’Ebogo a été organisée le 3ème jour. Cette visite très intéressante a permis aux participants de visiter ce site et de découvrir une biodiversité exceptionnelle dont l'arbre millénaire à travers les rives du Nyong, potentiel inestimable pour le développement socio-économique des populations riveraines et de renforcer la cohésion entre le personnel de la COMIFAC et les partenaires.

 

Bernadette Chantal, Edoa Epse WANDJA

Programme Gestion Durable des Forêts dans le Bassin du Congo

Projet GIZ d’appui à la COMIFAC

Experte Technique Communication

bernadette.wandja@giz.de

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le PREFOCAD est une initiative résolument participative

Le Projet de Préservation des Ecosystèmes Forestiers gérés par Les Communautés villageoises et les peuples Autochtones de la commune de Dimako en abrégé PREFOCAD est une initiative d’Alternatives Durables pour le Développement (ADD). Elle s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet lancé par le GEF/SGP en octobre 2012. Approuvé par Le Comité National de Pilotage, ce dernier prend corps avec la signature le 10 juillet 2013 du Mémorandum d’Accord entre le GEF/SGP et ADD, pour l’octroi d’un subside de 14.304 500 F CFA pour sa mise en œuvre sur la période de Juillet 2013  au 31 Décembre 2014.

En savoir plus...

Vers un modèle original de concessions communautaires en RDC. C. Vermeulen et A. Karsenty

Cet article vise à analyser ce cadre réglementaire au regard de la gestion participative des forêts. La reconnaissance explicite de la dualité entre une réalité coutumière de fait – la forêt des communautés locales – et une entité légale nouvelle – la concession communautaire – constitue une innovation.

En savoir plus...

Déclaration : Hommages aux illustres Héros environnementales morts armes à la main pour la cause du lac Edourd et la protection des écosystèmes du Parc national des Virunga

Communique des ONGs De La Société Civile Environnementale Du Nord Kivu. Nous, Organisation de la société civile environnementale du Nord Kivu, avons appris avec tristesse la disparation tragique des héros du Patrimoine Mondiale de l’humanité à la suite du naufrage sur le Lac Edouard survenu en date du 16 Février 2017 entre KISAKA et MURAMBA de vaillants Militants Défenseurs Environnementaux (3 Eco-gardes et 1 observateur/TGAL /site ENANGA) , mort les uns au combat pour sauver le PNVi les autres pour protéger les premiers en risque dans le travail de défense de l’Environnement.

En savoir plus...

Projet Voix citoyennes de l'UE pour le changement

Ce projet de quatre ans vise à renforcer la contribution des acteurs non étatiques, tels que la société civile, les peuples autochtones et les organisations communautaires, à l'amélioration de la gouvernance forestière, la gestion durable des forêts et de la contribution des forêts au développement dans cinq pays du Bassin du Congo.

En savoir plus...

UE Forest Watch Novembre 2017

A lire : L'heure de décision : La société civile souligne les avancées réalisées par le VPA Cameroun, et son potentiel ... Le changement climatique lié aux produits d'origine animale : L'Allemagne propose des actions, l'UE détourne ses propres objectifs ... Les plantations d'huile de palme au Cameroun « accaparent les terres agricoles et les cimetières des familles », les participants à l'Assemblée parlementaire de l'UE entendent ... Nouvelles en bref.

En savoir plus...

IIDD : Événement spécial : Contribution de la biodiversité à l'alimentation et l'agriculture et à la résilience et 16ième session de la Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture de la FAO (CGRFA 16)

La plénière de clôture de la CRGAA 16 s'est réunie vendredi après-midi où les délégués ont adopté le rapport de la réunion et ont réfléchi aux délibérations de la réunion, y compris sur ses décisions. Les délégués ont apporté de nombreux amendements pour s'assurer que le rapport reflète de manière adéquate les résultats des travaux tenues au cours de la semaine, notamment sur les séquences numériques relatives aux ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture, les ressources zoogénétiques et le PTPA.

En savoir plus...

Transparency International : récentes actualités

Corruption, forêts et ce que l'UE peut faire ... Récap : TI @ COP22 : Une sélection de réactions et de ressources de la participation de TI à la COP22 .... Rencontre mondiale d'Action en faveur du climat... Partenariat gouvernemental ouvert ... Conférence internationale contre la corruption ...

En savoir plus...

IIDD : Groupe de travail et session spéciale du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF)

Vendredi 20 janvier 2017, le Forum des Nations Unies sur les Forêts a clôturé les discussions du Groupe de travail au siège de l'ONU à New York et a adopté, lors d'une session spéciale, le premier plan stratégique des Nations Unies pour les forêts.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030