COMIFAC - GTBAC 11: Le Sous Groupe de Travail Produits Forestiers Non Ligneux (SGT-PFNL) voit le jour à Douala

 

Bien vouloir télécharger le Rapport de GTBAC 11


Le Sous Groupe de Travail Produit Forestier Non Ligneux (SGT-PFNL) voit le jour, la feuille route 2011 est adopté et 14 recommandations et résolutions sont formulées sur la mise en œuvre des décisions de la dixième Conférence des Parties (CdP10) à la Convention sur la diversité biologique (protocole APA, plan stratégique (2011-2020), etc), la stratégie sous-régionale APA des pays de l’espace COMIFAC et le fonctionnement des comités nationaux consultatifs PFNL  Tels sont les principaux résultats de la  onzième réunion du GTBAC.

 

docs/fotos/newsletter/plants.jpgDu 1 au 4 mars 2011 s'est tenue à Douala au Cameroun, la onzième réunion du Groupe de Travail Biodiversité d'Afrique Centrale (GTBAC) sur la mise en œuvre des décisions de la dixième Conférence des Parties (CdP10) à la Convention sur la diversité biologique et la cinquième réunion des parties au protocole de Cartagena sur la présenvion des risques Biotechnologiques (RdP5) et la mise en place du Sous Groupe de Travail Produit Forestier Non Ligneux. Y ont pris part, plus d'une vingtaine de participants composés principalement des Points Focaux Nationaux Biodiversité en provenance des pays de la COMIFAC, des membres du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, du représentant de la CEEAC, des représentants des organisations internationales et de la société civile (UICN, FAO, ICRAF, REFADD), des représentants du projet GIZ, des représentants de l’Initiative pour le Renforcement des Capacités APA pour l’Afrique et le représentant de la Facilitation du PFBC. L’atelier a été  organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui financier du projet GIZ d’Appui à la COMIFAC, de l’Initiative pour le renforcement des capacités en matière d’accès aux ressources Biologiques / génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA) pour l’Afrique et de la FAO.

 

Deux des objectifs spécifiques de l’atelier consistaient à (1) discuter sur les modalités de la mise en œuvre de la stratégie des pays de l’Espace COMIFAC relative à l’APA qui a été adoptée par le Conseil des Ministres au mois de Novembre 2010 ; (2) examiner et valider les termes de référence relatifs à la mise en place du Sous Groupe de Travail PFNL au sein du GTBAC.

 

Durant cinq jours ponctués de nombreuses communications en plénières, les participants ont écouté des exposés autour de huit axes à savoir: (1) Evaluation de la mise en œuvre des résolutions et recommandations du GTBAC 10 ; (2) Compte rendu de la CdP10 ; (3) Compte rendu de la RdP5 ; (4) Compte rendu de l’atelier panafricain sur APA; (5) Importance des PFNL dans la lutte contre la pauvreté et pour la sécurité alimentaire en Afrique centrale ; (6) TdR du Sous Groupe de Travail PFNL/GTBAC ; (7) Mise en œuvre de la stratégie sous régionale APA des pays de l’espace COMIFAC ; (8) Communications diverses notamment celles relatives à la présentation du projet APA du Cameroun et la journée internationale de la biodiversité 2011.

 

A l'issue des travaux intenses en plénière et en groupes, les participants ont adopté un communiqué final, une feuille de route, mis en place un Sous Groupe PFNL au sein du GTBAC et formulé des recommandations et résolutions, s'articulant autour de 14 points saillants. De façon générale, les discussions constructives et les résultats concrets de cette onzième réunion ont confirmé la contribution importante que le GTBAC se veut d'apporter pour garantir la mise en application des recommandations de Nagoya en Afrique centrale.

 

Pour mieux comprendre les enjeux de cette réunion, bien vouloir télécharger:


Communiqué Final

Feuille de route du GTBAC 2011-03-08

Termes de référence du Sous Groupe de Travail PFLN

ALLOCUTION DE BIENVENUE DU REPRÉSENTANT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA COMIFAC

Allocution du Dr Honoré TABUN Représentant de la CEEAC

Bref compte rendu de la 5ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique siégeant en tant que réunion des Parties au Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques  (COP-MOP5)

Importance des produits forestiers non ligneux dans la lutte contre la pauvreté et la sécurité alimentaire en Afrique centrale -– Par Ousseynou NDOYE (FAO), MARTIN TADOUM (COMIFAC), ARMAND ASSENG ZE (FAO), JULIANE MASUCH (FAO) ET JULIUS TIEGUHONG CHUPEZI (FAO)

 

Si vous souhaitez de plus amples informations, veuillez contacter M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU (cnchoutpouen@yahoo.fr)  

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COMMUNIQUE FINAL : atelier sous régional de préparation des échéances futures sous la CCNUCC.

Du 28 au 30 Août 2017 à l’Hôtel la concorde de Brazzaville en République du Congo, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a organisé, avec l’appui technique et financier du Fonds pour l’environnement Mondial et la Banque Mondiale à travers le Projet Régional REDD+, du Projet régional GIZ d’appui à la COMIFAC, de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et du Gouvernement Congolais, un atelier sous régional de renforcement des capacités et de préparation des échéances futures sous la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030