Cameroun - Insécurité : Six militaires du BIR et deux civils tués au Parc National de Bouba Ndjidda, région du Nord

 

 

Six militaires du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) et deux villageois qui leur servaient de guides ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi au Parc National de Bouba Ndjidda selon des sources auprès de la 3e région militaire interarmées du Nord.

 

« Alertés de la présence des braconniers cavaliers dans le Parc, des éléments du 4e BIR y ont été dépêchés pour une reconnaissance et ratissage. Le premier groupe des commandos du BIR  est tombé dans une embuscade des braconniers soudanais. Six militaires et deux civils ont été mortellement atteints par balles », rapporte notre source.

 

 La meme source indique par ailleurs qu’un accrochage entre les malfrats et un autre groupe des commandos du BIR permettra de récupérer « 469 munitions de  7,62 mm, 03 boites chargeurs d’AK47, un téléphone avec deux puce et une carte mémoire, une pièce d’identité soudanaise, un tourbant ensanglante et un cheval blessé ».

 

Avec une superficie de 220 000 hectares, le Parc National de Bouba Ndjidda est le dernier refuge où évoluent toutes les espèces d'animaux sauvages de la savane tels que des lions, des éléphants, des girafes, des d'antilopes, des cobes de Buffon, des panthères, des hyènes, des hippopotames, des buffles et plus de 300 espèces d'oiseaux.

 

En savoir plus...

 

 

A lire aussi:

AA-Cameroun/Nord : Six militaires et 2 civils tués par des braconniers dans un parc national

 

AA/Yaoundé/Peter Kum. Six militaires et deux civils ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi, en plein cœur du parc national de Bouba Ndjidda, dans le Nord du Cameroun, a appris Anadolu auprès d’un officiel camerounais.

 

« Les militaires patrouillaient dans le parc avec deux villageois qui leur servaient de guide, quand ils sont tombés dans une embuscade tendue par des braconniers lourdement armés », a indiqué le Commandant de la 3e région militaire interarmées, Général Eba Eba Benoit.

 

« Selon les éléments préliminaires en notre possession, ces braconniers seraient de nationalité soudanaise », a précisé l’officier, ajoutant que des riverains du Parc, ont indiqué avoir aperçu, il y a quelques jours, des hommes « sans aucun doute des soudanais », entrer au Parc, sur des chevaux.

 

Le gouverneur de la région du Nord, Jean Abaté Edi’i qui a réceptionné les corps des victimes, vendredi après-midi, à Garoua, capitale du Nord Cameroun, a confié à Anadolu, qu’une « opération de ratissage sera lancée dans les heures à venir, pour traquer ces braconniers ».

 

« C’est regrettable ce que nous venons de vivre. Le crime transfrontalier ne peut prospérer dans la région du Nord. Nous venons de tenir une réunion de crise et de sécurité. Des mesures fortes ont été pris et je peux vous assurer que les meurtriers tomberont dans les filets de nos forces », a martelé le Gouverneur Abaté.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Commodafrica-Evolution différenciée du commerce du bois tropical en 2019

Premier bilan de l’année 2019 sur les importations de bois tropical au Vietnam, en Chine et dans l’Union européenne. Si les importations de grumes diminuent en Chine, celles des sciages de l’Union européenne progressent pour la deuxième année consécutive. Du côté du Vietnam, l’Afrique est l'un des premiers fournisseurs du pays avec une forte présence du Cameroun, souligne l'Organisation internationale des bois tropicaux (ITTO).

En savoir plus...

Atibt-Filière bois de la RDC : Etude sur l’état des lieux des acteurs

Dans le cadre de la mise en œuvre des projets FLEGT-REDD CERTIFICATION mis en œuvre par l’ATIBT et financés par l’Union Européenne, le FFEM et la KfW, la Fédération des Industriels du Bois, en sigle FIB, a mené une étude portant sur l’état des lieux des acteurs de la filière forêts-bois de la RDC.

En savoir plus...

Analyse du traitement de l'infraction forestière par le judiciaire au Cameroun

Cette analyse ressort des maux de l’exploitation forestière qui restent d’actualité aujourd’hui et met en lumière le rôle que joue l’appareil judiciaire dans la lutte contre la mauvaise gouvernance dans la gestion des ressources naturelles au Cameroun. Le document a été rédigé grâce à la participation financière de l’Union européenne dans le cadre du projet « Voix des citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo ». Les opinions qui y sont exprimées ne peuvent en aucun cas être considérées comme reflétant la position officielle de l’Union européenne.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020