Apanews : Cameroun-Environnement-Forêt-Le gouvernement camerounais dément les accusations de Green Peace sur la déforestation de la réserve du Dja

 

 

APA – Douala (Cameroun) Les autorités camerounaises ont catégoriquement démenti lundi, les accusations de l’ONG internationale Green peace au sujet de la « déforestation sauvage » de la réserve du Dja dans la région du Sud, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Appelé à s’expliquer sur la question devant la représentation nationale, le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF) Philip Ngolé Ngwese a battu en brèche, « des allégations » de cette Organisation non gouvernementale (ONG).

 

« Aucune déforestation n’a eu cours ou n’est en cours actuellement dans la réserve du Dja » a –t-il martelé.

 

 A en croire le ministre pour qui Grean peace veut « nuire à l’image du Cameroun» il est établi que « le défrichement de la plantation de Sud-Cam estimé à 5 930 hectares dénoncé par Grean Peace se déroule à l’extérieur de la zone tampon constitutive de la zone de sécurité.». 

 

Une position irréfutable  d’après les autorités, d’autant que les trois études d’impact environnemental menées entre 2010 et 2015 avant l’octroi des concessions à la société de droits français SUDCAM  avaient été sanctionnées par des certificats de conformité.

 

Et le MINFOF de rappeler la mission de l’UNESCO (Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la santé) qui avait séjourné au Cameroun en 2015 n’avait relevé aucune menace de déforestation.

 

Pourtant, des sources rapportent que 42% de cette déforestation ont eu lieu depuis 1 an et demi seulement.

 

D’où sans doute ces affirmations de Green Peace selon lesquelles « la biodiversité du Dja est soumise à une forte pression depuis une décennie. ».

 

 

Ce qui a sans doute amené l’ONG à préciser qu’ on y retrouve « le braconnage, la construction du barrage hydroélectrique de Mékin au nord, la perspective d’un projet d’exploitation minière de nickel-cobalt actuellement détenue par Geovic à l’Est, et, surtout, le développement de la vaste plantation d’hévéa de la société Sud-Cameroun Hévéa (Sudcam) à quelques centaines de mètres de sa frontière occidentale. ».

 

En savoir plus…

 

 

A lire :

Greenpeace : L'UNESCO échoue à protéger la Réserve du Dja au Cameroun de multiples menaces, y compris la plantation d’hévéa Sudcam

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

OIBT : Il faut s’attaquer à la dégradation des forêts pour faire avancer la REDD+, selon le Directeur exécutif de l’OIBT

En matière de REDD+, il conviendrait de davantage privilégier la lutte contre la dégradation des forêts, qui est aujourd’hui responsable au premier chef des émissions de gaz à effet de serre dans les forêts tropicales, selon le Directeur exécutif de l’OIBT, M. Gerhard Dieterle.

En savoir plus...

IFR : Les concessions forestières en Afrique Centrale : une introduction au numéro thématique

Actuellement, en Afrique, les concessions sont prises en tenaille entre l’augmentation de la densité de population dans les zones rurales et les investisseurs agro-industriels à la recherche de terres. Elles demeurent un instrument controversé de gestion des ressources forestières, bien que la certification ait joué un rôle déterminant dans l’amélioration des pratiques de gestion, en dépit de contextes de mauvaise gouvernance.

En savoir plus...

Ecologiste : Guilaume Pitron. La guerre des métaux rares

La face cachée de la transition énergétique et numérique : écologie, économie, géopolitique, voici une enquête saisissante sur les "métaux rares" devenus indispensables dans notre société actuelle.  Préface d'Hubert Védrine. Paru en janvier 2018.

En savoir plus...

Expertisefrance : Un groupe de travail pour mieux mesurer les progrès faits en matière d’ODD en Afrique

Les 5 et 6 janvier 2018, Expertise France, avec l’appui de l’INSEE et d’AFRISTAT a organisé la première réunion du groupe de travail sur les indicateurs de suivi des Objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre du projet d’appui au suivi des ODD en Afrique (SODDA) financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Janvier 2018

Ce mois-ci, le parc a connu une augmentation spectaculaire du braconnage ! Deux événements majeurs ont été détectés. Dix carcasses d'éléphants braconnés ont été découvertes dans le parc et sa périphérie, un nombre qui nous stupéfait tous.

En savoir plus...

cop23: La Semaine Africaine du Climat va façonner les stratégies d'actions climatiques

ONU Changements climatiques Infos, 14 fév. 2018 - Organismes publics et entreprises privées sont conviés à la première Semaine Africaine du Climat du 9 au 13 avril 2018, à Nairobi au Kenya, pour aider à concevoir et mener l'action climatique.

En savoir plus...

JOURNÉE MONDIALE DU PANGOLIN 2018

La célébration de la Journée mondiale du Pangolin 2017 (18 février) est un événement international qui se célèbre chaque année le troisième samedi du mois de février. Elle vise à assurer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur les pangolins.

En savoir plus...

UICN : Massacre des éléphants à la RFBL

Le grand braconnage (particulièrement pour les ivoires afin d’alimenter la grande demande sur le marché illicite) frappe en ce début d’année 2018 la Réserve de faune de Binder Léré (RFBL) situé dans le Mayo-Kebbi Ouest (Départements de Léré et Binder) avec un bilan très lourd. Pour l’instant, il fait état de 19 éléphants tués entre le 18 et le 30 janvier 2018 dont les carcasses identifiées.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018