GIZ-COMIFAC : ce n’est qu’un aurevoir !

 

 

« Une nouvelle aventure professionnelle t'attend loin de nous. Même si nous ne te cachons pas que tu vas beaucoup nous manquer, nous souhaitons que ce nouveau poste t'apporte tout ce que tu en attends : du succès, de l'épanouissement, et surtout, des collègues sympas ! ». Témoignage à l’unisson des collègues du Programme Régional GIZ d’appui à la COMIFAC. Après 10 années passées au Sein du Projet Régional GIZ d’Appui à la COMIFAC, aux postes successifs d’Assistante technique, Conseillère technique puis Chef de Projet, Mme Danièle FOUTH quitte le Cameroun pour la RDC où elle va désormais occuper un poste international à la GIZ en appui à l’ICCN.

 

 

Danièle Fouth est une des mémoires institutionnelles dans le processus d’appui à la COMIFAC. Dire aurevoir dans ce cas n’est pas facile. Pour rendre hommage à ses multiples services, à ses appuis-conseils tant sur le plan technique que stratégique une céremonie d’aurevoir a eu lieu le jeudi 20 mars 2017 au bureau du Programme GIZ d’appui à la COMIFAC sis à Yaoundé. Cette cérémonie ouverte par le Directeur Administratif et Financier du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC représentant le Secrétaire Exécutif empêché a connu la présence de nombreux partenaires de la famille COMIFAC entre autres le Facilitateur délégué du PFBC, les représentants de de l’OFAC, du PREREDD, de l’UICN, de JICA, du WWF, du REFADD, du RIFFEAC, le bureau régional de la GIZ, des autres projets et Programmes de la GIZ (ProPFE, PADDL, PRADEC…).

 

 

Riche en couleurs, cette cérémonie a connu deux grands temps forts : les témoignages et la remise des cadeaux.

Il est ressorti des différents témoignages faits par les uns et les autres la confirmation que Mme Fouth est l’une des mémoires institutionnelles de la COMIFAC. Elle incarne une volonté exceptionnelle d’apprendre et son progrès dans les échelons de la GIZ est un exemple pour toute l’organisation. Elle est vue et connue comme une personne qui incarne la combativité voire de la pugnacité, une personne décisive qui se fixe les objectifs et ne s’arrête que lorsqu’ils sont atteints. C’est un modèle d’abnégation au travail. En sa qualité de chef de Projet régional GIZ d’Appui à la COMIFAC, Danièle s’est toujours investie à fond pour que les différents chantiers de la COMIFAC soient réalisés. Toute la grande famille COMIFAC a exprimé à l’unisson leur reconnaissance pour sa contribution à la vie de cette institution. Elle quitte certes le Cameroun, mais continuera à œuvrer pour la COMIFAC quoiqu’à distance.

 

 

Par ailleurs, Mme Danièle Fouth a saisi cette occasion pour exprimer sa reconnaissance envers toute cette grande famille. D’après elle, si elle est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, c’est grâce aux efforts de tous.

 

 

La phase de remise des cadeaux a été précédée par un chant « Danièle Fouth restera toujours dans nos cœurs » exécuté par  le personnel du Programme d’Appui à la COMIFAC composé en l’honneur de leur collègue. Un album photo réalisé avec les témoignages de tous ses collègues du Programme et des partenaires lui a été remis en guise de souvenir car, les paroles s’envolent mais les écrits restent.

 

 

A l’issue de la cérémonie, tous les collaborateurs du Programme GIZ d’appui à la COMIFAC ainsi que les partenaires présents se sont joints au Coordonnateur du Programme pour souhaiter à Danièle pleins succès dans ses nouvelles fonctions !

 

En savoir plus:

Bernadette Chantal, Edoa Epse WANDJA

Programme Gestion Durable des Forêts dans le Bassin du Congo

Projet GIZ d’appui à la COMIFAC

Experte Technique Communication

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Nouabalé-Ndoki National Park/Bulletin mensuel | Août 2017

L'Unité de Gestion du Parc National Nouabalé-Ndoki mets un point d'honneur à appliquer la Loi sur la faune dans le strict respect des Droits de l'Homme, des lois congolaises et du Code de Conduite des écogardes du TNS. Afin de prévenir tous débordements lors des actions de répressions des fraudes, les équipes d'intervention sont sensibilisées à nos règles d'engagement, et des systèmes de traitement d'éventuelles plaintes sont en place, lesquelles connues des populations. Ce mois-ci, nous avons renforcé ces systèmes et conduit plusieurs séances d'informations.

 

En savoir plus...

Rapport Final-Atelier de légitimation des organes dirigeants en vue de la redynamisation du forum national de la CEFDHAC-RCA

L’atelier de légitimation des organes dirigeants du Forum National de la CEFDHAC-RCA en vue de sa redynamisation s’est tenu du 07 au 09 Septembre 2017 dans la salle de Banquet du Restaurant Bar Le Château Bleu sis à Gobongo à Bangui en République Centrafricaine.

En savoir plus...

COMMUNIQUE FINAL : atelier sous régional de préparation des échéances futures sous la CCNUCC.

Du 28 au 30 Août 2017 à l’Hôtel la concorde de Brazzaville en République du Congo, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a organisé, avec l’appui technique et financier du Fonds pour l’environnement Mondial et la Banque Mondiale à travers le Projet Régional REDD+, du Projet régional GIZ d’appui à la COMIFAC, de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et du Gouvernement Congolais, un atelier sous régional de renforcement des capacités et de préparation des échéances futures sous la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030