Dronebelow : Avec Drones, BioCarbon Engineering montre que l’argent peut réellement pousser sur les arbres

 

 

 Le changement climatique est un problème tentaculaire et complexe. Cependant, nous connaissons tous un moyen très simple d’avoir un impact positif sur le changement climatique : planter plus d'arbres. Les arbres épurent l’air, réduisent l'érosion, améliorent la qualité de l'eau, fournissent des logements aux animaux et aux insectes et améliorent nos vies de bien d'autres façons.

 

 

Dans un nouveau rapport du World Resources Institute (WRI) et de The Nature Conservancy (TNC), il semble que de nombreuses entreprises à travers le monde gagnent de l'argent en plantant des arbres. Le nouveau rapport, « The Business of Planting Trees: A Growing Investment Opportunity » (La plantation d’arbres : Une opportunité d’investissement croissante), montre que la restauration des terres dégradées et déboisées ne fait pas que du bien à l’environnement, mais constitue également une opportunité lucrative pour les investisseurs et les entrepreneurs. « Les perspectives de croissance à long terme sont positives car la technologie réduit les coûts de plantation d’arbres, les consommateurs récompensent les entreprises qui restaurent les forêts, les gouvernements s’engagent à réhabiliter leurs terres et l’innovation se poursuit », a déclaré Sofia Faruqi, directrice de WRI et co-auteure du rapport. « La confluence de ces facteurs indique qu’il est temps d’investir dans la restauration. » Le rapport identifie quatre thèmes émergents dans l’économie de la restauration : la technologie, les produits de consommation, la gestion de projets et la foresterie commerciale.

 

 

Comme les pays encouragent la régénération des forêts, les start-ups rêvent de nouvelles façons plus rapides de planter des arbres. Pour certains innovateurs, comme Lauren Fletcher, vétéran de la NASA, cela signifie utiliser des drones. Pour s'attaquer au problème de la déforestation, il a créé la société BioCarbon Engineering. En collaboration avec ses collègues, il a mis au point un véhicule aérien sans pilote de 30 livres baptisé « Robin ». Il peut survoler les paysages les plus accidentés de la terre et planter des arbres dans des endroits précis au rythme de 120 par minute. La première étape consistait à trouver la bonne espèce d'arbre. La deuxième étape consistait à construire des robots de plantation d'arbres.

 

 

BioCarbon Engineering dispose maintenant d'une flotte de drones dont le but est de planter 500 milliards d'arbres d'ici 2050. Volant à environ 3à mètres du sol, les drones tirent doucement des gousses dans la terre à raison de deux par seconde. Un drone à voilure fixe cartographie la zone à planter, en optimisant le plan de plantation pour éviter les obstructions. Un drone transportant 300 gousses peut couvrir 1 hectare en 18 minutes. C’est un système qui suscite de l’espoir pour le sort climatique de notre planète.

 

 

En savoir plus...

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

observers.france24 : Dans le nord du Congo-Brazzaville, conflit autour de l’exploitation de l’or et du titanium

Près d'Elogo, village reculé de la région de la Sangha, dans le nord du Congo Brazzaville, une mine d'or et de titanium est exploitée illégalement selon nos Observateurs. Une vidéo, tournée en 2017 par une ONG, l'Observatoire congolais des droits de l'Homme, montre des machines en train de creuser dans la zone forestière proche du village. Aux commandes, des hommes visiblement asiatiques. Selon nos Observateurs, cette exploitation a des répercussions sur l'environnement et les populations locales, et d’autres cas similaires ont été identifiés dans le nord du pays .

En savoir plus...

SEP2D : Lancement de la seconde revue de l'évaluation mondiale de l'IPBES par les gouvernements et les experts

L’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques) lance une revue externe de l’évaluation mondiale de la biodiversité jusqu’au 29 juin 2018 (documents disponibles depuis le 14 mai). Le souhait de l’IPBES est que cette démarche concerne le plus large panel de réviseurs : « experts intéressés et qualifiés, y compris scientifiques, décideurs, praticiens et autres détenteurs de connaissances ».

En savoir plus...

FNUF : Le Forum sur les forêts achève ses travaux en adoptant une stratégie de communication sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l’ONU sur les forêts

Pendant une semaine, le Forum a examiné, à titre prioritaire, la mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts qui offre un cadre global d’action pour assurer une gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres en général, et pour mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts.  La planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an.

En savoir plus...

Mise en œuvre du Protocole de Nagoya. Les juristes et experts chargés de politiques publiques de l’espace COMIFAC outillés pour l’élaboration des mesures APA

15 juristes et experts chargés de politiques publiques ont été formés sur les connaissances en matière de formulation et d’élaboration de mesures législatives, administratives et de politique générale relative à l’APA.

En savoir plus...

Harmattan : La gouvernance climatique au Cameroun

La multiplication des événements climatiques extrêmes (sécheresses, inondations) du fait de la hausse de la température mondiale a conduit les États de la planète à mettre la question du changement climatique sur leur agenda politique. Le Cameroun n’en fait pas exception. Traiter de la gouvernance climatique au Cameroun conduit nécessairement à analyser comment se construit l’action publique de lutte contre le changement climatique au Cameroun. Elle apparaît comme une configuration d’action publique multi-niveaux. Ainsi, la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique en constitue l’arène climatique globale.

En savoir plus...

L’Afrique centrale parle aux parties du FNUF sur la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les Forêts (2017-2030)

Le Gabon et la République du Congo font des déclarations forte sur le point concernant les discussions générales (point 6) et sur les remarques de clôtures… la COMIFAC rehaussée dans le plaidoyer des Ministres au FNUF 13...

En savoir plus...

Afdb : Afrique de l’Ouest : le 3 ème Forum sur le financement climatique et des énergies propres s’achève à Abidjan sur un succès

La troisième édition du Forum sur le financement climatique et des énergies propres en Afrique de l’Ouest (WAFCCEF-3, sigle en anglais) a eu lieu jeudi 12 avril 2018 à l’auditorium Babacar Ndiaye de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence de représentants d’institutions internationales, de promoteurs privés, d’experts en énergie ainsi que de nombreux enseignants-chercheurs et étudiants.

En savoir plus...

Entrée diplomatique et politique réussie du Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de la Belgique du PFBC

Du 19 au 20 avril 2018, le Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC a effectué une mission à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Entre autres au programme de cette importante mission, une table ronde des Chefs de Missions des partenaires du PFBC, une visite du Facilitateur au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, des réunions avec les partenaires techniques et les représentants des différents collèges du PFBC au tour de la nouvelle vision et orientation stratégique de la Feuille de route de la Facilitation du Royaume de la Belgique du PFBC.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018