L’émergence de l’économie verte : engagement civique et rôle des acteurs publics, privés et de la société civile

 

Bien vouloir télecharger: L’émergence de l’économie verte : engagement civique et rôle des acteurs publics, privés et de la société civile

 

Ce thème a été au centre de deux importantes activités organisées par l’Association Camerounaise pour le Développement, l’Entraide Sociale et la Protection de l’Environnement (ACDESPE) à Douala du 03 au 07 Juin 2013 avec l’appui financier de la Banque Mondiale. Il s’agissait de la caravane Ecoplus et du Forum National de l’économie verte.

 

ACDESPE, en organisant ces activités qui ont vu la participation de près d’une centaine de personnes venant des institutions étatiques comme le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, le Ministère de la Santé Publique, la chambre de commerce, d’industrie, des Mines et de l’Artisanat et l’Université de Douala, et des organisations nationales comme : Un monde un avenir, la fondation camerounaise de la terre vivante, la maison des jeunes et de la culture de Bépanda, visait à Informer les acteurs du développement territorial sur la thématique du développement responsable et écologique, à attirer l’attention des populations sur les risques (maladies : paludisme, choléra, etc.) liés à la vie dans un environnement pollué et de présenter aux partenaires l’opportunité que présente l’économie verte dans le développement local.

 

Pendant cinq jours, les participants ont eu droit aux exposés faits par des experts invités pour la circonstance et qui portaient sur les termes variés dont les principaux sont :

 

  • La réglementation : cas des textes du MINEPDED sur la gestion des emballages non bio,
  • production des emballages non biodégradables et respect de l’environnement,
  • santé et Environnement,
  • l’entretien de l’environnement,
  • emplois verts,
  • et du développement durable à l’économie verte.

 

Ces exposés ont suscité de vives réactions de la part des participants, ce qui les a poussé à formuler une série de recommandations transversales relatives à la transition vers une économie verte. Ces recommandations visaient à influencer les politiques, les réseaux d’organisations œuvrant dans le domaine de l’environnement, le déploiement des acteurs de développement sur le terrain, le financement, l’emploi, l’esprit d’entreprise et l’économie verte. En plus les participants ont prescrit des mesures pour plus d’efficacité, il s’agit de :

 

  • Définir une stratégie globale de transition vers une économie verte,
  • Développer les filières industrielles associées à l’économie verte,
  • Elaborer une stratégie d’anticipation des besoins en compétences et en développement des capacités d’innovation,
  • Renforcer les outils de gouvernance de la stratégie de l’Economie Verte à l’échelle locale, nationale et régionale,
  • Développer l’éducation et la sensibilisation environnementale,
  • Mettre en place des mécanismes financiers dédiés au développement de l’économie verte,
  • Opérationnaliser l’arsenal juridique environnemental existant en mettant en place les instruments de contrôle et de suivi correspondants,
  • Accompagner les ONG et associations œuvrant dans les domaines de l’environnement.

 

C’est sur cette note de recommandation que le forum national a pris fin, avec l’espoir d’avoir posé les jalons d’une réflexion susceptibles d’amener l’administration camerounaise à prendre des mesures pour la promotion de l’économie verte.

 

Pour consulter le rapport dans son intégralité, veuillez cliquer ici

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FAO-Nature+: Consultation pour l’enrichissement de la feuille de route sur l’efficacité de la foresterie participative en Afrique centrale

Afin d’enrichir cette feuille de route, une consultation publique est organisée en janvier et en février 2018 conjointement par la FAO et Nature+.  Si vous souhaitez participer à cette consultation, veuillez contacter Barbara Haurez, chargée de la coordination de la consultation, à l’adresse b.haurez@natureplus.be

En savoir plus...

UICN: PPI : 14 nouveaux projets de conservation de la biodiversité en Afrique

Le Comité de Sélection du Programme de Petites Initiatives (PPI) s’est réuni au siège du Comité français de l’UICN afin d’étudier les dossiers de candidature à l’appel à projets « petites subventions » lancé en mars 2017. Cet appel à projets s’adressait à des Organisations de la Société Civile (OSC) africaines n’ayant jamais bénéficié d’un financement PPI dans 12 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Décembre 2017

Veuillez trouver  la dernière édition du bulletin mensuel du Parc National Nouabalé-Ndoki pour l'année 2017. Cela a été une année très productive pour l'Unité de Gestion du Parc avec son lot de grands succès, dont nous sommes extrêmement fiers, et quelques petites déceptions desquelles notre équipe a pu tirer des leçons.

En savoir plus...

Ramsar: Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2018

Le Comité permanent de la Convention de Ramsar sur les zones humides a choisi les zones humides pour un avenir urbain durable comme thème pour la journée mondiale des zones humides en 2018.

En savoir plus...

belgium.be : Le lien entre smartphones et gorilles

La vidéo d’animation fait le lien entre la fabrication de smartphones nécessitant de grandes quantités de minerais et la destruction des habitats naturels par les exploitations minières, dont les gorilles sont les principales victimes.

En savoir plus...

climat.be : Contributions déterminées au niveau national et cycles d'évaluation

Un autre point important est que l'Accord est devenu contraignant : chaque Partie a l'obligation de préparer, de communiquer et de respecter des contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions - NDCs) et de s'efforcer de prendre des mesures à l'échelle nationale en vue d'atteindre les objectifs qui y sont fixés.

En savoir plus...

Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En Afrique, des drones intelligents chassent les braconniers pour que les éléphants vivent en paix. Au Kenya, 28 braconniers arrêtés de nuit grâce à des caméras. Chypre - Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018