L’émergence de l’économie verte : engagement civique et rôle des acteurs publics, privés et de la société civile

 

Bien vouloir télecharger: L’émergence de l’économie verte : engagement civique et rôle des acteurs publics, privés et de la société civile

 

Ce thème a été au centre de deux importantes activités organisées par l’Association Camerounaise pour le Développement, l’Entraide Sociale et la Protection de l’Environnement (ACDESPE) à Douala du 03 au 07 Juin 2013 avec l’appui financier de la Banque Mondiale. Il s’agissait de la caravane Ecoplus et du Forum National de l’économie verte.

 

ACDESPE, en organisant ces activités qui ont vu la participation de près d’une centaine de personnes venant des institutions étatiques comme le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, le Ministère de la Santé Publique, la chambre de commerce, d’industrie, des Mines et de l’Artisanat et l’Université de Douala, et des organisations nationales comme : Un monde un avenir, la fondation camerounaise de la terre vivante, la maison des jeunes et de la culture de Bépanda, visait à Informer les acteurs du développement territorial sur la thématique du développement responsable et écologique, à attirer l’attention des populations sur les risques (maladies : paludisme, choléra, etc.) liés à la vie dans un environnement pollué et de présenter aux partenaires l’opportunité que présente l’économie verte dans le développement local.

 

Pendant cinq jours, les participants ont eu droit aux exposés faits par des experts invités pour la circonstance et qui portaient sur les termes variés dont les principaux sont :

 

  • La réglementation : cas des textes du MINEPDED sur la gestion des emballages non bio,
  • production des emballages non biodégradables et respect de l’environnement,
  • santé et Environnement,
  • l’entretien de l’environnement,
  • emplois verts,
  • et du développement durable à l’économie verte.

 

Ces exposés ont suscité de vives réactions de la part des participants, ce qui les a poussé à formuler une série de recommandations transversales relatives à la transition vers une économie verte. Ces recommandations visaient à influencer les politiques, les réseaux d’organisations œuvrant dans le domaine de l’environnement, le déploiement des acteurs de développement sur le terrain, le financement, l’emploi, l’esprit d’entreprise et l’économie verte. En plus les participants ont prescrit des mesures pour plus d’efficacité, il s’agit de :

 

  • Définir une stratégie globale de transition vers une économie verte,
  • Développer les filières industrielles associées à l’économie verte,
  • Elaborer une stratégie d’anticipation des besoins en compétences et en développement des capacités d’innovation,
  • Renforcer les outils de gouvernance de la stratégie de l’Economie Verte à l’échelle locale, nationale et régionale,
  • Développer l’éducation et la sensibilisation environnementale,
  • Mettre en place des mécanismes financiers dédiés au développement de l’économie verte,
  • Opérationnaliser l’arsenal juridique environnemental existant en mettant en place les instruments de contrôle et de suivi correspondants,
  • Accompagner les ONG et associations œuvrant dans les domaines de l’environnement.

 

C’est sur cette note de recommandation que le forum national a pris fin, avec l’espoir d’avoir posé les jalons d’une réflexion susceptibles d’amener l’administration camerounaise à prendre des mesures pour la promotion de l’économie verte.

 

Pour consulter le rapport dans son intégralité, veuillez cliquer ici

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Collège de la Société Civile se prépare à relever les grands défis liés à la préservation de la biodiversité et à l’action climatique

KIGALI du 10 au 11 Septembre 2019, le Collège de la Société Civile du PFBC, avec l’appui dudit partenariat et celui de la Coopération Allemande GIZ Projet d’appui à la COMIFAC, a organisé la première réunion de la task force chargée de préparer le processus devant conduire à la journée spéciale Société Civile prévue le 18 Décembre 2019. Bien vouloir télécharger le Communiqué Fanal de la réunion…

En savoir plus...

Les pays de l’Afrique centrale unissent leur voix pour le Sommet de l’action sur le Climat de New York.

Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères composant la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté samedi 7 septembre à Brazzaville une position commune en vue de parler d’une même voix à l’occasion du sommet de l’action sur le climat du 23 septembre en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Bien vouloir télécharger la position commune et le communiqué final de la rencontre…

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

environews-rdc-Climat : New York accueillera le 23 septembre prochain, un sommet de l’action sur le climat

En prélude au Sommet de l’action sur le climat prévu le 23 septembre 2019 à New York, plusieurs experts de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont pris part le 07 septembre à Brazzaville, à une réunion extraordinaire des ministres d’Afrique centrale sur la position commune à défendre lors de la prochaine rencontre.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA.

Les 27 et 28 Août 2019, s’est tenu à l'hôtel Bélavie Bonabéri - Douala, en République du Cameroun, l’Atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation).

En savoir plus...

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019