Environews : Mise au point des activités du Groupe inter-bailleurs pour l’Environnement, GIBE en RDC

 

 

D’après le dernier compte rendu de la sixième réunion du Groupe Inter-Bailleur pour l’Environnement, GIBE, l’USAID a informé aux parties prenantes la nécessité d’actualiser la base des données des projets des bailleurs de fonds pour une mise à jour de la cartographie des différents bailleurs de fonds du secteur de l’environnement en RDC.

 

 

Cette rencontre a permis aux participants de faire un point sur la réponse conjointe du GIBE au ministre des hydrocarbures concernant le déclassement d’une partie des parcs nationaux de Virunga et Salonga.  Sur ce, l’USAID a informé le groupe que la lettre a été revue à la demande des Ambassadeurs de l’Union européenne, des Etats-Unis, du Canada et de la Suisse pour qu’elle soit élevée au niveau des Ambassadeurs et qu’elle soit plutôt adressée au Premier Ministre.

 

 

Selon nos sources, le Conseil des ministres a créé une commission chargée d’examiner la question de la désaffectation d’une partie des deux parcs, mais aucun rapport écrit ou officiel à cet effet n’a été vu ou rendu public.

 

 

Par la même occasion, l’USAID a informé le groupe de sa participation à la célébration du 80e anniversaire du Parc National de la Garamba, et a annoncé son deuxième accord de coopération signé avec African Park dans le cadre de la nouvelle activité sur l’approche communautaire à la lutte contre le commerce illicite des espèces sauvages dans la région du Garamba-Bili-Chinko à la frontière RDC-RCA. Il a rappelé que le premier accord portait sur la lutte contre le trafic des espèces sauvages autour de ces aires protégées.

 

 

Lors de cette rencontre, une tour de table a servi aux différents bailleurs de faire le point sur leurs projets dans le secteur. L’USAID a annoncé le lancement dans les semaines qui viennent de son programme annuel (Annual Progam Statement), un mécanisme pour le développement conjoint des projets qui implique le secteur privé et des partenaires ressources intéressés à développer des projets sur des thématiques bien précises. A cet effet, l’organisation américaine fera circuler aux membres du GIBE, les termes de référence d’une étude sur le partenariat public-privé dans le cadre de la gestion des aires protégées. Etude qui sera menée par le Département des Forets Américains dans le cadre de son appui à l’ICCN.

 

 

Dans la même logique, l’organisme a promis de partager avec les membres, le rapport de l’étude d’évaluation des menaces sur les forêts tropicales, une étude qui s’est focalisée sur une approche novatrice à savoir  anthropocentrique. Et une présentation des résultats de cette étude sera également faite à la prochaine réunion du GIBE prévue le 19 juillet.

 

 

Le JICA a porté à la connaissance des membres du groupe de la signature du projet d’appui à l’opérationnalisation du système national de surveillance des forêts et que la situation de blocage de l’activité financée par CAFI demeure inchangée.

 

 

Pour sa part, la KfW a fait part à l’assistance  de la poursuite de l’appui aux six parcs nationaux, de la signature d’un avenant avec GFA pour clôturer la mise en œuvre du projet PBF2, du lancement au mois de septembre 2018 de la deuxième phase d’évaluation du projet PBF2.

Lire aussi  Biodiversité : Richard Tshombe, « la conservation en RDC traverse une crise »

 

Le Royaume-Uni, quant à lui, a annoncé que le gouvernement britannique avait lancé un appel à projets dans le domaine de la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages (Illegal Wildlife Trade Challenge Fund) et dans celui de la protection de la biodiversité (Darwin Initiative). Ces fonds sont ouverts à un éventuel co-financement et les délais de soumission des projets sont le 10 juillet 2018 le premier et le 24 juillet 2018 pour le deuxième.

 

 

Le PNUD aussi a informé les membres de la tenue d’un Comité Local d’Approbation de Projet (CLAP) du projet d’appui aux programmes d’adaptation au changement climatique. Ledit projet sera lancé au mois de juillet 2018, et a annoncé également, la présentation du projet « Partenariat pour la conservation de la biodiversité – Mécanismes de financement durable des aires protégées du bassin du Congo ». Cette présentation sera faite le 17 et 18 juillet 2018.

 

 

La coopération allemande, GIZ a annoncé la tenue à Kinshasa, du 24 au 26 juillet 2018, d’une conférence internationale sur la recherche de la biodiversité et les services écosystémiques.

 

 

L’Ambassade de la Belgique a informé l’assistance que dans le cadre de la coopération déléguée, elle appuie conjointement avec l’UE, la construction d’un flux-Tower, une première en Afrique qui va pouvoir mesurer l’effet de la déforestation sur les gaz à effet de serres.

 

 

L’UE a fait part aux membres qu’une action pour adresser la question sécuritaire et des recherches alternatives autour du Lac Edouard est en cours. Le tourisme dans la zone est momentanément suspendu. Elle a annoncé également la poursuite des activités de la coopération déléguée conjointe avec la Belgique incluant la question de la recherche et de l’aménagement à Yangambi à Kisangani, et la continuité des actions régionales autour du Parc de la Garamba pour adresser les problématiques sur la transhumance autour du Parc.

 

En savoir plus...

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FERN-Nos forêts, nos vies : Récits d’espoir et de résilience recueillis auprès de communautés forestières à travers le monde

Les récits portent la voix de femmes libériennes qui luttent pour le droit de posséder et de gérer des terres qui leur reviennent de droit, des populations autochtones guyaniennes qui résistent à des entreprises tentant de saisir leurs forêts, des communautés rurales laotiennes qui s’adaptent aux transformations profondes de leur mode de vie ancestral, ou encore des Ghanéens obtenant enfin justice face aux exploitants forestiers.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019