Atelier FAO-CIRAD en marge de Racewood4: Vers une nouvelle initiative conjointe FAO-CIRAD-COMIFAC sur la conservation de la faune dans les concessions forestières

 

Les participants se penchent sur l’état de la question des pratiques utilisées pour prendre en compte la biodiversité dans les plans d’aménagement des concessions forestières; ils identifient les forces et les faiblesses des pratiques actuelles et adoptent une feuille de route pour renforcer la prise en compte de la biodiversité dans la gestion des concessions forestières.

 

docs/news/Octobre-decembre 2011/FAO-Photo-sideevent-racewood.jpgPointe Noire (République du Congo), 27 – 28 septembre 2011 – a eu lieu un atelier sous régional sur le thème : “La biodiversité dans la gestion des concessions forestières d’Afrique centrale – état de la question et perspectives d’amélioration". Y ont pris part principalement les acteurs impliqués dans la prise en compte de la biodiversité dans la prise en compte de la biodiversité dans les concessions forestières, les représentants du secteur privé (Cellules d’aménagement, Bureau d’études), des ONGs, des services techniques de l’administration en charge des eaux et forêts, la COMIFAC, l’OIBT, le CIRAD, le GTBAC, les représentants  des administrations et de la société civile.

 

L’atelier avait pour objectif global de contribuer à la gestion de la biodiversité dans les concessions forestières d’Afrique centrale. Plus spécifiquement, sur la base de l’étude réalisée par la FAO et le CIRAD, les participants devraient: (1) faire le bilan des pratiques utilisées pour prendre en compte la biodiversité dans la préparation et la mise en œuvre des plans d’aménagement des concessions forestières; (2)  identifier les forces et les faiblesses des pratiques actuelles sur la base des premières leçons apprises ; (3) Formuler des recommandations en vue d’améliorer les pratiques actuelles.

 

Organisé par la FAO et le CIRAD en marge de Racewood4, l’atelier de Pointe Noire était ponctué de deux articulations : (1) des exposés en plénière et (2) des travaux en groupes effectués en trois groupes d’acteurs (secteur privé, Société civile et bureau d’étude et représentants des administrations). 

 

A l’issu des travaux, les participants ont formulé des  recommandations  regroupées  à trois niveaux : Concession, National et Sous-régional.

 

Au niveau Sous-régional

  1. Harmonisation des textes légaux au niveau Sous-régional ;
  2. Achèvement des cadres normatifs nationaux et des directives harmonisées relatifs à la gestion de la biodiversité dans les concessions forestières ;
  3. Capitalisation des connaissances à travers la constitution d’une base de données bibliographique (en partenariat avec l’OFAC) ;
  4. Formations initiales et continues sur la gestion de la biodiversité dans les concessions forestières en partenariat avec des Centres et/ou Organismes de Recherches Internationaux.

 

 

Au niveau National


  1. Assurer une pérennisation effective du domaine forestier dans le cadre de l’aménagement du territoire ;
  2. Renforcer les capacités de suivi et de mise en œuvre des Plans d’Aménagement (outils de contrôle, d’aide à la décision environnementale, dispositifs institutionnels, publication/diffusion/application des textes) ;
  3. Dans le cadre de l’élaboration des stratégies et plans d’action nationaux biodiversité, mettre en exergue le rôle des forêts de production dans la conservation de la biodiversité ;
  4. Mettre en évidence les valeurs marchandes et non marchandes de la biodiversité présente dans les concessions forestières et des zones contigües ;
  5. Faire émerger un réseau biodiversité national autour des points focaux CDB.

 

Au niveau de la concession

 

  1. Définition d’objectifs « SMART » pour la conservation de la biodiversité dans les concessions ;
  2. Renforcer les partenariats réunissant plusieurs intervenants et clarifier la distribution des rôles ;
  3. Vulgarisation, Sensibilisation, et Education Environnementale auprès des populations vivant dans et autour des concessions forestières ;
  4. Mettre au point, puis adapter des outils standardisés et opérationnels pour le suivi de la biodiversité en prenant en compte les séries de recherche (monitoring faune,réseau de placeaux permanents) ;
  5. Mutualisation des données et des moyens entre concessions pour une prise de décision d’aménagement cohérente.

 

Ces recommandations ont  été présentées au cours de RACEWOOD4 par la FAO, la Facilitation du PFBC et le représentant de CIB OLAM.

 

Bien vouloir télécharger :

 

La note conceptuelle de l’atelier

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020