FEM-7 Reconstitution des ressources, prochaine réunion à Brasilia (Brésil) - Emphase sur l’Afrique centrale – Les chiffres de la « récolte » et représentation au 53ième Conseil du Fonds pour l’environnement mondial (FEM)

 

 

Vers le FEM-7 Troisième réunion de reconstitution des ressources - Prochaine réunion à Brasilia au Brésil du 23 au 25 janvier 2018

 

L’importance de la contribution de l’Afrique centrale dans la phase de la programmation du FEM 7 est fondamentale pour espérer par la suite « recolter les fruits ».

 

Les leçons apprises de FEM 6 relativement avec une emphase en Afrique centrale pourrait enrichir les discussions. A titre de rappel, FEM 6 disposait d’un engagement financier des contributeurs/ « bailleurs » de US$ 4.43 billion.   

 

 

 

FEM-7 Reconstitution des ressources (Troisième réunion) Documents de travail - La troisième réunion aura lieu à Brasilia au Brésil du 23 au 25 janvier 2018

 

FEM-7 Reconstitution des ressources (Deuxième réunion) - Compte Rendu Conjoint des Présidents – La 2ème réunion de la 7ème reconstitution des ressources du Fonds Fiduciaire du FEM s’est déroulé à  Addis Abeba en Éthiopie du 3-5 October  2017.

En savoir plus…

 

 

 

 Première réunion du FEM-7 pour la reconstitution des ressources à Paris en France ldu 29 au 30 mars 2017 - Compte Rendu Conjoint des Présidents - 1ère réunion de la 7ème reconstitution des ressources du Fonds Fiduciaire du FEM.…

En savoir plus…

 

 

Priorités de reconstitution des ressources du FEM-7 soumises à l’examen des experts techniques : Les groupes consultatifs techniques (GCTs) couvrant toutes les différentes thématiques prioritaires proposées pour la prochaine reconstitution du FEM,  ont examiné les  éventuelles lacunes, synergies et propositions en vue des investissements du FEM présentées dans le projet de cadre des orientations de programmation.

En savoir plus… 

 

 

Relire: FEM 6- Financement record pour l’environnement mondial-$ 4,43 milliards promis  pour le Fonds pour l’environnement mondial..

En savoir plus...

 

 

Relire…

 

Emphase sur l’Afrique centrale – Les chiffres de la « récolte » et représentation au 53ième Conseil du Fonds pour l’environnement mondial (FEM)

 

 

Un appel à une collaboration accrue des pays d’Afrique centrale, en rang serré pour influer au sein du Conseil de GEF en faveur d’une mobilisation à la hauteur de son « patrimoine ».

 

Retour sur la « récolte » au dernier Conseil de Direction du FEM d’octobre 2017….Sur les $500 millions du programme de travail approuvé par le Conseil du FEM : $ 16,8 millions ont été alloués à la RDC, $ 3 millions au Cameroun et $ 43,5 millions aux projets multi-pays dont $13,5 millions (Mali, Niger, Chad) et $20 millions (Benin, Sao Tome and Principe, Togo).

 

 

Ci-dessous un tableau Excel et un extrait Word pour l’Afrique centrale.

 

Source : FEM- Point 10 à l’ordre du jour -PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LE FONDS FEM -GEF/C.53/13  31 octobre 2017

 

En savoir plus… FEM : L’Afrique centrale mobilise lors du 53ème Conseil du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) ou En savoir plus… GEF: Central Africa mobilizes at 53rd Council of Global Environment Facility (GEF)

 

 

 

Représentation de l’Afrique centrale au sein du Conseil de Direction du FEM

 

Circonscription

Membre du conseil

                                   Suppléant

 

 

Burundi, Cameroun, République Centrafricaine, Congo, RD Congo, Guinée Équatoriale, Gabon, Sao Tome et Principe

Mme Antoinette Macumi

Conseillère au Ministre                                                                            Ministère de l’eau, de l’environnement, de l’aménagement et de l’urbanisme Avenue de la Cathedral No.8 BP631                                                                                                            Bujumbura
Burundi
Tél:                                                              +257 22 22 49 79
Email: macsasa72@yahoo.fr
Date de nomination: Sept 2015

Mr. Louis Leandre Ebobola Tsibah

Directeur Général
Régistre général pour l’environnement et la Protection de la Nature
Immeuble de L'Economie Forestiere Bouleward Triomphal BP 3903
Libreville
Gabon
Tél: + 241766181, + 2410 6233110
Fax: 011 241766181
Email: dgegabon2@yahoo.fr
Date de nomination: Sept 2015

 

 

Source : Circonscriptions, Membres du Conseil et Suppléants

 

 

 

 

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le secteur de la pêche du Sénégal et la Guinée-Bissau désormais « Sécurisé »

Le protocole signé lundi à Bissau est la prorogation d’un accord d’avril 2016 prévoyant l’octroi de 300 licences aux pêcheurs artisanaux sénégalais et de 10 licences pour la pêche au thon industrielle, ont indiqué les responsables des deux pays.

En savoir plus...

afrique.lalibre «La gratuité empêche les pays africains de bien se développer»

Deogratias Niyonkuru est l’une des nombreuses personnalités qui dénoncent les effets pervers de l’aide humanitaire, notamment en Afrique. « L’aide humanitaire déconstruit les tissus sociaux, pousse à l’assistanat et, au final, détruit la dignité humaine. C’est ce que nous avons pu constater au Sud Kivu (RDC) et au Burundi. »

En savoir plus...

AICED Rapport-L ’Agroécologie au service de la lutte contre les changements climatiques dans le Parc National des Virunga

L’organisation AICED mène une activité dénommé «  l’Initiative locale à l’Agro-écologie par l’adaptation de l’agriculture familiale au Changement Climatique  pour la gestion du sol  et la protection des écosystèmes  du Parc National des Virunga ». Bien vouloir télécharger son rapport…

En savoir plus...

OSFACO Lettre d'information Janvier 2019

A lire : APPUI CARTOGRAPHIQUE Cameroun Suite à l’atelier de démarrage organisé en juin 2018 à Yaoundé, les opérateurs Camerounais du ST-REDD+ ont réalisé la photo-interprétation des échantillons, qui ont ensuite été utilisés pour l'analyse des changements du couvert forestier dans le sud du Cameroun (zone du Programme de Réduction des Emissions), plus spécifiquement pour l’estimation des données d’activité et leur incertitude….

En savoir plus...

Conférence OSFACO « Des images satellites pour la gestion durable des territoires en Afrique »

L’objectif général de la présente conférence du 11-15 mars 2019 - Hôtel Azalai - Cotonou - Bénin, est d’organiser une rencontre scientifique et technique entre experts, chercheurs, enseignants, acteurs d’ONG ou de bureaux d’études, et services techniques des institutions publiques ayant des intérêts dans l’utilisation des données satellitaires pour la cartographie, le suivi spatial des terres et du couvert forestier ainsi que le développement durable en Afrique Centrale et de l’Ouest.

En savoir plus...

Son Excellence François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année 2018 et vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2019 !

J’ai apprécié, au cours de cette année 2018, vos diverses contributions riches et variées qui ont enrichi notre Partenariat commun. Ensemble, nous avons encore avancé avec d’une part l'adhésion de plusieurs nouveaux membres, portant à 113 le nombre des membres du PFBC et d’autres part, nous disposons d’une « Déclaration de Bruxelles » adoptée au cours de la 18e Réunion des Parties du PFBC, laquelle culmine l’ensemble des efforts de la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC à favoriser le dialogue, impulser l’action pour un leadership politique plus fort et plus adéquat du Partenariat...

En savoir plus...

Les forêts d’Afrique centrale peuvent aider à atténuer la crise globale de l’eau qui pointe à l’horizon selon un rapport de plus de 50 scientifiques de 20 pays.

Une crise globale de l’eau pointe à l’horizon. Exacerbée par la croissance démographique mondiale et le changement climatique dans plusieurs endroits du monde, elle s’approche à grands pas. Plus de 50 scientifiques de 20 pays ont contribué à une étude mondiale des liens entre forêts, eau, climat et êtres humains.

En savoir plus...

UN: Le changement climatique pousse l’Afrique vers le point de non-retour

« L'Afrique est à un tournant. Les nations ont connu une croissance économique, politique et sociale impressionnante au cours des dernières décennies. Mais les disparités entre riches et pauvres sont toujours là. La pauvreté, même si réduite, demeure un problème sérieux pour certains pays. Les changements climatiques, les sécheresses, les inondations, les variations des précipitations et les conflits ont le potentiel de faire échouer les mesures prises pour réduire la faim et  atteindre les objectifs énoncés dans l’Accord de Paris et le Programme de développement durable à l'horizon 2030 » , a déclaré Ahunna Eziakonwa

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC