L’autorisation FLEGT stimule la confiance des clients et renforce les opportunités commerciales

 

 

Tandis que les premiers produits en bois sous autorisation FLEGT en provenance d'Indonésie débarquent en UE, Mike Jeffree a interrogé trois fournisseurs indonésiens réputés et trois de leurs acheteurs sur l'importance de cette certification et son impact potentiel sur le marché.

 

 

Bob Wani, directeur marketing, Intracawood, Indonésie

«Intracawood s'évertue depuis quelque temps déjà à équilibrer la production et les intérêts commerciaux avec les obligations sociales et environnementales. La légalité de l'entreprise est attestée par un organisme indépendant depuis 2008 et nos concessions forestières sont certifiées FSC. 

 

Pour nous, répondre aux exigences du système de vérification de la légalité SVLK et de l'Accord de Partenariat Volontaire (APV) FLEGT confortait ce que nous faisions déjà. En tant que grande entreprise disposant de solides ressources, cette mise en conformité ne nous a pas posé de problème particulier.

 

Mais l’autorisation FLEGT constitue de notre point de vue un développement important. Elle légitime l'industrie indonésienne du bois dans son ensemble, et en premier lieu les PME. Les parties prenantes, des négociants aux communautés locales, en passant par les ONG, les organismes commerciaux et les autorités européennes, participent également à l'initiative et en attendent beaucoup.

 

Par ailleurs, elle améliore la réputation du secteur et facilitera les ventes au sein de l'UE, en partie du fait de cette initiative, et bien sûr parce que les autorisations FLEGT exemptent les produits des obligations de diligence raisonnée prévues par la législation de l'UE sur le bois.

 

Nos premiers produits sous autorisation FLEGT ont été vendus à notre importateur néerlandais historique Dekker Hout, qui les distribue ensuite dans toute l'Europe. Il s'agissait de terrasses, de clôtures et d'autres produits extérieurs en bangkirai et en kempas.

 

Nous avons communiqué avec Dekker Hout tout au long de la phase d'audit SVLK et de mise en œuvre de l'APV FLEGT en Indonésie, et l'entreprise communique à son tour au sujet de cette initiative auprès de ses clients.

 

Nous nous attendons non seulement à ce que les acheteurs européens privilégient le bois sous autorisation FLEGT, mais également à ce que ces autorisations soient considérées conformes aux exigences des marchés australien et néo-zélandais et puissent servir de preuve justificative au regard des réglementations américaines et japonaises.»

 

Intracawood produit du contreplaqué, des terrasses et d'autres produits pour le jardin. L'entreprise exploite ses propres concessions forestières certifiées FSC. Principaux marchés: États-Unis, Union européenne et Japon.

 

 

Robbert Dekker, PDG, Dekker Hout, Pays-Bas

 

«Chez Dekker Hout, nous avons pour habitude de bien faire les choses. Cela passe par la garantie de pratiques légales certifiées. Nos clients ne sauraient se contenter de moins. Nous déployons la majorité de nos efforts en matière d'environnement pour tendre vers un approvisionnement 100% durable en nous appuyant en priorité sur la certification FSC. 

 

Nous considérons également la mise en œuvre de l'APV FLEGT entre l'Indonésie et l'UE comme une avancée majeure, avec ses avantages sur le plan environnemental, dans la lutte contre l'exploitation forestière illégale et au regard des systèmes de vérification de la légalité des entreprises européennes.

 

Les exploitants indonésiens, notamment nos fournisseurs Intracawood et Kayu Lapis, doivent être fiers d'en être arrivés là. L'envergure et la diversité de leurs activités expliquent en partie la complexité de leur APV, notamment au niveau de l'implication obligatoire des différentes parties prenantes. Cet accord représente également un remarquable revirement étant donné la piètre gouvernance dont faisait preuve l'Indonésie jusque-là. 

 

Nous continuerons au début de mener nos propres contrôles sur les concessions et les importations en provenance d'Indonésie. Une fois l’autorisation FLEGT éprouvée, nous envisagerons d'arrêter ces contrôles.

 

Nous ne prévoyons aucune promotion particulière sur les produits sous autorisation FLEGT, mais en collaboration avec les fournisseurs, nous inclurons des informations à ce sujet dans nos communications B2B et sur les réseaux sociaux.

 

Le statut de précurseur en matière d'octroi de autorisations peut également accroître la part de marché des produits indonésiens en UE par rapport à des fournisseurs soumis à des systèmes de vérification de la légalité moins efficaces, ce qui peut encourager d'autres pays à adopter le processus APV FLEGT.

 

Nous craignons toutefois que la législation de l'UE sur le bois et l’autorisation FLEGT dissuadent les fournisseurs et le commerce européen de faire la transition vers un approvisionnement durable.

 

Pour nous, ces deux aspects doivent former un tout, en présentant la garantie de la légalité non seulement comme une phase essentielle en soi, mais également comme une nécessité pour tendre vers un commerce durable et certifié.»

 

Basé à La Haye aux Pays-Bas, Dekker Hout est une entreprise à intégration verticale qui assure l'importation, la transformation, la fabrication et la distribution. Elle exploite également des forêts certifiées FSC en Bolivie. 

 

 

Pak Buniadi Makmur, directeur marketing, Kayu Lapis Indonesia (KLI)

«Le lancement de l'octroi de autorisations FLEGT en Indonésie nous réjouit, tout comme nos clients européens, à l'image de FEPCO en Belgique.

 

Cette autorisation allège les exigences imposées aux importateurs européens par la législation de l'UE sur le bois et nous confère un avantage concurrentiel certain. Lorsque d'autres pays finaliseront leur Accord de Partenariat Volontaire FLEGT, elle deviendra une norme commerciale. Mais pour le moment, nous profitons des avantages liés à notre statut de précurseur. L’autorisation FLEGT nous démarque et renforce notre réputation par rapport aux autres fournisseurs.

 

Certains pensent qu'elle va accroître les exportations de bois indonésien vers l'UE de 6% – pourquoi pas?

Le processus FLEGT a également permis d'approfondir nos échanges sur les aspects légaux, ainsi que nos actions pour lutter contre l'exploitation forestière illégale avec FEPCO et d'autres clients. Ces derniers vont désormais communiquer sur les avantages de l’autorisation auprès de leurs clients, utilisateurs finaux et prescripteurs.

 

Le fait de compter parmi les premiers exportateurs à avoir proposé du bois certifié FLEGT renforce encore notre réputation d'entreprise soucieuse d'être à l'avant-garde dans tous les domaines, qu'il s'agisse de développement technique, d'innovation produit ou de respect de l'environnement.

 

L’autorisation FLEGT est également importante à nos yeux, car elle contribue à la préservation des forêts et de l'environnement au sens large. Elle soutient la légitimité des acteurs du bois, sensibilise sur le rôle primordial des systèmes de vérification de la légalité et lutte contre le commerce illégal par la dissuasion. 

 

Pour nos clients et nous, l'initiative FLEGT fait progresser notre marché vers une exploitation durable et certifiée.  

L’autorisation et la certification FLEGT sont complémentaires et impliquent de nombreux éléments communs. Il s'agit d'agir de façon responsable dans la manière dont nous menons notre activité, et concernant notre impact sur les forêts et l'environnement.»

 

Kayu Lapis gère des scieries et des usines de fabrication et produit du contreplaqué, du plancher et des produits de jardin. L'entreprise exploite des concessions forestières sur une superficie de 500 000 ha, dont 60% sous certification FSC. Plus de 70% de la production est exportée.

 

 

Alexander de Groot, directeur général, FEPCO, Belgique

«Maintenant que du bois sous autorisation FLEGT est arrivé, le commerce européen doit capitaliser sur les opportunités qu'il présente et passer à la vitesse supérieure pour mieux le faire connaître sur le marché.

À l'instar des autres exploitants/importateurs de l'UE, nous considérons l’autorisation FLEGT comme une étape vers un commerce durable et certifié. Et pour certains pays fournisseurs, c'est le mieux que l'on puisse raisonnablement attendre à l'heure actuelle.

 

Mais l’autorisation a également une valeur propre. Il s'agit de la meilleure preuve de légalité, car le bois est audité à la source, ce qui nous permet de convaincre rapidement et efficacement les clients qui ont pu se montrer réticents à s'approvisionner en Indonésie auparavant qu'il s'agit d'une source digne de confiance.   

 

Des volumes importants de produits FLEGT sont disponibles et nous allons diriger activement les clients vers ces produits en expliquant ce que la légalité assortie d'une autorisation signifie. L’autorisation couvre la protection de l'environnement, les règles en matière d'exploitation forestière, le paiement de redevances, la réglementation du transport et du commerce du bois, ainsi que les droits de propriété, notamment ceux des communautés qui dépendent des forêts. Elle garantit également que les exigences légales sur l'exploitation forestière sont applicables, cohérentes, compréhensibles et exécutoires et qu'elles reflètent les objectifs environnementaux, économiques et sociaux du partenaire APV.

 

Nous verrons si l’autorisation FLEGT consolide le marché sur le long terme. Mais les critiques du commerce des essences tropicales, notamment par les ONG, ont nuit au marché pendant des années. Certains acheteurs se sont par conséquent tournés vers des alternatives refuge.  La donne pourrait changer avec l’autorisation FLEGT.

 

La relation de FEPCO avec Kayu Lapis Indonesia (KLI), fournisseur de nos premières importations certifiées FLEGT, remonte à une quarantaine d'années. L’autorisation FLEGT renforce également la confiance en notre partenariat durable, de la même façon qu'entre les producteurs indonésiens et les acheteurs européens.»

 

 FEPCO est l'un des principaux producteurs de bois et de contreplaqué au sein de l'UE. L'entreprise s'approvisionne partout dans le monde et a pour principaux clients des importateurs et des distributeurs, qu'elle livre par conteneurs ou en vrac. www.fepco.be

 

 

PT Kutai Timber Indonesia

«La délivrance des premières autorisations FLEGT a été un moment important pour le commerce du bois dans la relation entre l'Indonésie et l'UE, qui représente 25% des exportations de PT Kutai. Elle reflète également l'engagement de l'Indonésie en faveur de produits en bois légaux et durables.

 

Elle doit consolider la confiance du client dans nos produits, stimuler les exportations et améliorer les normes de qualité des produits en bois indonésien afin de satisfaire les clients sur la scène internationale.

 

La hausse attendue des exportations proviendra d'une part des autorisations FLEGT, qui offrent à l'Indonésie une voie verte dans la législation de l'UE sur le bois, et d'autre part de l'avantage concurrentiel découlant du fait que nous sommes les premiers à délivrer cette autorisation.

 

PT Kutai s'attachait déjà à fournir du bois légal auparavant, en respectant le système indonésien de vérification de la légalité du bois (SVLK) dès 2010. Désormais, avec les règles accompagnant l’autorisation FLEGT, toutes les entreprises sont soumises à la même législation. Avec elle, l'Indonésie ne doit plus être considérée comme une source d'approvisionnement illégal en bois. Nous pouvons désormais certifier que tout bois provenant d'Indonésie et sous autorisation est légal.

 

Nous avons échangé avec nos clients européens tout au long du processus FLEGT, notamment avec l'importateur britannique Lathams et l'intermédiaire Pacific Rim Wood, qui en informent à leur tour leurs clients. Le système est récent, si bien que plus on communique, mieux c'est.

 

Selon nous, cette autorisation allègera l'administration des exportations, et si PT Kutai propose déjà des produits en bois certifiés FSC, l'entreprise pense également que l’autorisation FLEGT est un nouveau pas en avant vers la certification en matière de durabilité [pour d'autres].

 

Au vu de l'importance du marché européen, d'autres pays vont désormais suivre l'Indonésie en mettant en place un APV FLEGT. C'est en effet l'UE qui définit les normes sur les produits en bois, ainsi que les meilleures pratiques du marché du bois.»

 

  1. KTI, co-entreprise entre Sumitomo Forestry Co. Ltd. du Japon et PT. Kaltimex Jaya, produit du contreplaqué, des produits en bois et des panneaux de particules. L'entreprise exporte partout dans le monde.www.kti.co.id .

 

 

Chris Sutton, directeur général, Lathams Ltd, Royaume-Uni

«L'Indonésie a connu des problèmes de pratiques illégales par le passé, mais nous n'avons jamais tourné le dos à nos fournisseurs là-bas. Au lieu de cela, nous les avons aidés à mettre en place un système de vérification de la légalité vérifiable. 

 

Nous travaillons avec PT Kutai, qui a fourni certains de nos premiers produits FLEGT, depuis plus de 20 ans. Dans le cadre d'un partenariat et avec le concours de Shaun Hannan, directeur des ventes de l'intermédiaire britannique Pacific Rim Wood (PRW), nous avons aidé l'entreprise à développer et à promouvoir des produits et nous sommes portés garants de ses pratiques environnementales. Cela inclut les panneaux de portes coupe-feu qui figurent parmi nos premiers produits sous autorisation FLEGT. 

 

Kutai croit en l'innovation, et c'est pour cela qu'elle se trouve aux avant-postes de la mise en œuvre de l'APV FLEGT en Indonésie. Pour son audit, elle a coopéré conformément au système indonésien de vérification de la légalité du bois (SVLK) et en fonction de l'avancée de l'APV, et nous avons été heureux d'apprendre que ses efforts ont porté leurs fruits.

 

C'est l'Indonésie dans son ensemble qui mérite des éloges. Pour un fournisseur d'essences tropicales à la réputation aussi ternie, être le premier pays à obtenir l’autorisation FLEGT relève de l'exploit. Le commerce illégal d'essences tropicales a été la bête noire de notre marché et cette évolution offre une réelle sécurité aux acheteurs comme aux clients finaux. L'Indonésie est également un modèle pour les autres pays souhaitant suivre l'initiative APV FLEGT.

 

Nous informons à présent les clients des progrès que cette autorisation représente et comment elle conforte la légalité. Il ne s'agit pas d'en faire une occasion manquée, car c'est un véritable exploit!

 

L’autorisation FLEGT devrait intensifier nos relations commerciales avec PT Kutai et nos autres fournisseurs indonésiens de contreplaqué et de terrasses pour applications marines et commerciales. L'équation est simple: l'Indonésie commercialise des produits en bois d'excellente qualité, et avec l’autorisation, la légalité de ces produits est désormais certifiée. Pourquoi les acheteurs avertis s'en priveraient?»

 

Établie de longue date, Lathams importe du bois et des panneaux dans le monde et les distribue partout au Royaume-Uni. L'entreprise est certifiée FSC et PEFC, et son président Peter Latham siège également à PEFC International, le programme de reconnaissance des certifications forestières.

Mike Jeffree

 

 

Pour d'amples informations, bien vouloir contacter:

Mike Jeffree

Email: mjeffree1@gmail.com

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Traffic: Prévalence du braconnage et du trafic des espèces sauvages dans le paysage Garamba-Bili-Chinko en Afrique centrale

Selon un nouveau rapport de TRAFFIC, des groupes armés étrangers, notamment l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), les Janjaweeds (une milice soudanaise) et d’autres milices non-étatiques, sont les principaux auteurs du braconnage et du trafic des espèces sauvages dans le paysage Garamba-Bili-Chinko en Afrique centrale, une région allant de la frontière nord-ouest de la République démocratique du Congo à la frontière sud-ouest de la République centrafricaine.

En savoir plus...

Projet APA GIZ COMIFAC : Formation sur la Gestion du Centre d’Echanges sur le mécanisme APA au Cameroun

22 Chefs de Services en charge d’information environnementale des Délégations Régionales du MINEPDED ont été formés sur les techniques de collecte et de publication sur le Centre d’Echange APA au Cameroun.

En savoir plus...

Projet GIZ APA-COMIFAC : Les premiers accords d’accès aux ressources génétiques d’APA au Cameroun évalués

Les premières expériences des Conditions Convenues d’un Commun Accord (CCCA) sur l’accès aux ressources génétiques et au partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation des plantes Echinops giganteus et Mondia whitei ont été évalués.  Il est ressorti que d’une manière générale, que les clauses des accords entre les parties signataires dans les deux CCCA sont bien respectées.

 

En savoir plus...

Le Projet GIZ COMIFAC appuie les réseaux de la CEFDHAC dans l’élaboration de leurs stratégies !

Pour une participation multi-acteurs efficace aux prises de décision. Deux documents de stratégie des réseaux de la CEFDHAC ont été élaborés et validés à travers un processus participatif et inclusif au sein de chaque réseau concerné grâce aux différents appuis du Projet régional GIZ COMIFAC.

En savoir plus...

Les chercheurs et les juristes se mettent à l’école de l’APA

Pour une meilleure implication effective de toutes les parties prenantes au mécanisme d’Accès et de Partage des Avantages (APA) du Protocole de Nagoya. 13 chercheurs et 15 juristes des pays de l’espace COMIFAC ont été sensibilisés et formés sur le Protocole de Nagoya et la Convention sur la biodiversité Biologique. Des cahiers de charges ont été élaborés par ces acteurs en vue de leur participation à la mise en place des processus nationaux dans leurs pays respectifs.

En savoir plus...

La sonnette d’alarme est tirée !

Mme la Secrétaire Adjointe du MEP, représentant le Ministre de l’Elevage et des Pêches (MEP), a ouvert l’atelier de restitution des résultats de l’évaluation de la mise en œuvre du plan d’aménagement (PA) du PNSO. La Mission d’évaluation confiée au Dr Dolmia Malachie (consultant), avait pour objectif global d’évaluer la mise en œuvre du PA du parc suscité dans ses aspects techniques et financiers pour la période allant de 2010 à 2016, afin de proposer des mesures correctives transitoires et de formuler des orientations à soumettre à l’appréciation des parties prenantes pour leur prise en compte lors de sa révision.

En savoir plus...

Le Bassin du Congo mobilise au cœur de la COP 23 à Bonn…

Bonn (Allemagne) -14 novembre 2017 – s’est tenu dans la salle de Réunion Brum -  BULA ZONE 3,  un événement parallèle de haut niveau organisé par la COMIFAC. La session a été rehaussée par la participation de plusieurs ministres des pays membres de la COMIFAC et des autres pays partis, la CEEAC et les représentants des organisations internationales.  

En savoir plus...

Note additionelle: Formation accréditée Lead Auditeur FSC en GF et CoC- Rainforest Alliance

Suite à de nombreux questionnements au sujet de la dite formation, Rainforest Alliance souhaite apporter clarifications sur les points suivants : ASI ayant renforcé ses procédures de qualification d’auditeurs FSC, toute personne ayant suivi précédemment une formation d’auditeur FSC FM-CoC mais SANS s’être qualifiée lors du FSC TRANSITION EXAM de Juillet 2017, se voit perdre son statut d’auditeur...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030