Création d'un fonds de financement de l'économie bleue dans le bassin du Congo : Fonds bleu

 

 

Oyo (400 km au nord de Brazzaville, République du Congo) -  9 mars 2017 :   Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères de douze États ont lancé un « Fonds bleu » pour le Bassin du Congo au terme d’une cérémonie présidée par ses Excellences M. Sassou Nguesso, assisté de son homologue togolais Faure Gnassingbé. Les anciens chefs d’Etat, Olusegun Obasanjo du Nigeria et Alpha Omar Konaré du Mali ont également pris part à cet événement.

 

 

Le Fonds bleu s'inscrit dans le cadre de l’économie bleue et tel que définie par la Commission Economique des Nations Unies (CEA) pour l’Afrique : « L’économie bleue concerne toutes les étendues d’eau, y compris les lacs, les cours d’eau et les nappes souterraines, sans oublier les mers et les côtes. Les principales branches de l’activité économique de l’Afrique basée sur les ressources marines et aquatiques sont aujourd’hui la pêche, l’aquaculture, le tourisme, les transports, le secteur portuaire, le secteur minier et le secteur de l’énergie ».

 

 

En cela, le Fonds Bleu jouera un rôle essentiel dans la promotion de l’économie bleue dans le Bassin du Congo, en vue de la croissance économique et du développement durables et du bien-être des populations.

 

 

Les pays signataires du Mémorandum sont les suivants : L’Angola, le Congo, la RDC, le Gabon, la Centrafrique, le Burundi, le Rwanda, le Tchad et le Maroc.

 

 

La Guinée équatoriale, la Tanzanie et la Zambie, engagées dans le projet, signeront prochainement.

 

 

 

 

Pour en savoir plus, bien vouloir consulter les articles de presses suivants :

 

Financement du Fonds

Selon les signataires de ce mémorandum …Les pays entendent lever au cours de la première année, 100 millions d’euros. En savoir plus

 

 

Hébergement du fonds

Il est signalé  que “ce Fonds bleu sera basé à Brazzaville et logé dans le compte de la Banque africaine de développement (BAD)”: En savoir plus..

 

 

Adiac : Fonds bleu pour le Bassin du Congo : une initiative salutaire pour l’Afrique centrale

Les pays d’Afrique centrale et des autres régions du continent tireront profit du Fonds bleu pour le Bassin du Congo, ont estimé le 8 mars à Oyo, au Nord Congo, les ministres en charge de l’Environnement de l’Angola, Maria De Fatima Jardim ; du Tchad,  Brah Mahamat et de la République du Congo, Rosalie Matondo.... En savoir plus...

 

 

CICOS  au Lancement du Fonds bleu

La secrétaire générale de la Conférence internationale des pays du bassin du fleuve Congo et du lac Tchad (CICOS) a indiqué qu’il était temps de mettre en œuvre ce fonds. "Les populations dans tous les villages du bassin du Congo subissent les effets du changement climatique et n’attendent que ces financements pour exercer d’autres activités", a-t-elle dit avec satisfaction. Le fonds, créé ce jour à Oyo, prévoit de financer les activités de lutte contre la pollution des eaux au sein de ce bassin. En savoir plus…

 

 

AFP: Lancement d'un Fonds bleu pour le Bassin du Congo

Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un "Fonds bleu pour le Bassin du Congo" visant à subventionner des projets au profit des riverains, selon un journaliste de l’AFP. En savoir plus…

 

 

APA-Brazzaville(Congo)  - Signature d’un mémorandum d’accord portant création du Fonds Bleu du Bassin du Congo

Les ministres délégués de huit pays membres du Bassin du Congo (Angola, Burundi, Congo, RD Congo, RCA, Gabon, Rwanda, Tchad), et du Maroc, ont procédé jeudi à Oyo (département de la cuvette à environ 415 km, au nord de Brazzaville), à la signature d’un mémorandum d’accord portant création du Fonds Bleu du Bassin du Congo dont le but est la préservation des forêts de cette zone. En savoir plus…

 

 

Gabonnews : Economie : Mise en place d’un Fonds bleu pour le Bassin du Congo

Neuf pays d’Afrique ont signé le 9 mars à Oyo, au Congo Brazzaville, un mémorandum d’accord de création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo. Cet instrument vise à financer le développement et la promotion des ressources en eau de ces États. En savoir plus…

 

 

Slate Afrique : Lancement d'un Fonds bleu pour le Bassin du Congo

Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un "Fonds bleu pour le Bassin du Congo" visant à subventionner des projets au profit des riverains, selon un journaliste de l'AFP… En savoir plus…

 

 

Portail242: Le Congo propose le projet d'un Fonds bleu pour le Bassin du Congo

Dans le cadre du Sommet africain de l'action, en marge la 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 22), le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso, a procédé le 15 novembre 2016 à Marrakech (Maroc), à la présentation du projet d’un Fonds bleu pour le Bassin du Congo. En savoir plus…

 

 

Africanews: Lancement d'un Fonds bleu pour le Bassin du Congo –

Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un “Fonds bleu pour le Bassin du Congo” visant à subventionner des projets au profit des riverains… en savoir plus

 

 

VOA Afrique: Un fonds bleu créé à Brazzaville pour gérer les eaux dans le bassin du Congo

Neuf pays membres du bassin du Congo ont signé le 9 mars à Oyo, à environ 400 Km au nord de Brazzaville, un mémorandum d’entente pour créer un fonds bleu la gestion des ressources en eau de cette région. L’idée consiste à engranger des financements pour préserver des mauvaises pratiques dans le bassin en favorisant des activités alternatives au bénéfice des populations locales… En savoir plus…

 

 

Les échos du Congo Brazza:  Préservation de l’Environnement : Sassou Nguesso a salué la détermination du continent africain «d’aller plus loin»

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso a salué la détermination du continent africain «d’aller plus loin » dans la préservation de l’environnement et la promotion des mécanismes d’un développement durable, à l’issue de la signature par les pays du Bassin du Congo, jeudi à Oyo (nord) du mémorandum sur l’accord portant création du Fonds Bleu. En savoir plus…

 

 

 

Relire…

 

Analyse - Le Fonds bleu expliqué par Sir David Richmond - « Les peuples du Bassin du Congo ont le droit d’accéder à une meilleure qualité de vie »

 

Le 15 novembre, le président Denis Sassou N'Guesso lançait à Marrakech le Fonds bleu pour le Bassin du Congo, une proposition de la République du Congo en collaboration avec la Fondation Brazzaville pour la Paix et la préservation de l'environnement. Dans une interview accordée aux Dépêches de Brazzaville, Sir David Richmond, le directeur général de la Fondation, dans un français impeccable du début à la fin, explique le sens de cette initiative. En savoir plus…

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

atibt : Le Guide d’utilisation des bois africains éco-certifiés est en ligne et à la vente

Ce guide, qui a bénéficié de l’appui financier du Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) et de l’Agence Française de Développement (AFD), s’inscrit dans le programme marketing de l’ATIBT : c’est un outil promotionnel des essences africaines certifiées en Europe.

En savoir plus...

atibt : P3FAC, un nouveau projet de recherche ATIBT-FFEM sur la dynamique forestière

28.02.2017.  Le FFEM et l’ATIBT ont signé un accord de financement de 2 millions d’euros pour la mise en oeuvre du projet P3FAC, un partenariat public-privé pour gérer durablement les forêts d’Afrique Centrale. Le projet va consolider sur 5 ans de nouvelles données scientifiques sur la dynamique forestière et mobilisera les acteurs publics et privés du secteur autour des résultats de ces recherches en faveur de politiques forestières plus durables.

En savoir plus...

senpresse : RESSOURCES GÉNÉTIQUES: L’APA pour un partage effectif des bénéfices

07 Mars 2017. Dans le but de conserver la diversité biologique et l’utilisation durable des éléments, comme les gènes, les espèces et les écosystèmes, la capitale sénégalaise abrite depuis hier et jusqu’au 10 du mois courant le 10ème atelier panafricain sur l’accès et le partage effectifs des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques.

En savoir plus...

IISD : ENB+ Services de rapports des conférences

Les Services de rapports de l'IISD, Earth Negotiations Bulletin (ENB), apportent plus de transparence au processus d'élaboration de politiques de l'Accord Multilatéral sur l'Environnement et constituent de facto un record indépendant pour les négociations du MEA...

En savoir plus...

Bonne nouvelle pour le Bassin du Congo : La COMIFAC comme organisation observatrice auprès du Fonds Vert pour le Climat (FVC).

Le Conseil, conformément à la décision B.08/20 et par une décision prise entre les réunions par consentement tacite : Approuve l'accréditation des organisations ci-après comme organisations observatrices auprès du Fonds...

En savoir plus...

COMIFAC : Création et mise en ligne de SUIVI CONVERGENCE

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC vient de se doter d'une plate-forme électronique en ligne de suivi-évaluation de la mise en œuvre du Plan de convergence et autres initiatives sous-régionales. Cette plate-forme encore appelée SUIVI CONVERGENCE fait partie de la gamme d'outils du dispositif de suivi évaluation de la COMIFAC.

En savoir plus...

IITA : Un produit biologique "Aflasafe" réduit l’aflatoxine sur l’arachide et le maïs

Dakar (SÉNÉGAL), 22 mars 2017 – Les effets des aflatoxines sur la santé, l’agriculture et le commerce en Afrique sont considérables. L’aflatoxine est parmi les vecteurs du cancer du foie qui fait chaque année des milliers de victimes dans le monde, mais c’est l’Afrique qui paye le plus lourd tribut avec un taux de 30%, particulièrement dans les pays producteurs de l’arachide, du maïs, du riz entre autres.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030