Le Premier Congrès sur les forêts communales en Afrique centrale ébauche une stratégie régionale de développement des forêts communales dans l’espace COMIFAC

 

En cette Année Internationale sur les Forêts, le premier congrès sur les forêts communales en Afrique centrale a abordé beaucoup de thématiques traduisant le bien fondé des collectivités décentralisées dans la gestion des ressources ; le développement économique ; meilleure gouvernance ; besoin d’investissement et communication.

 

docs/news/Mai - Juillet 2011/FC-Partipants-Famille.jpgYaoundé (Cameroun), du 03-06 mai 2011 – s’est tenu le premier congrès sur les forêts communales en Afrique centrale. Environ 300 participants ont fait le déplacement à savoir : les représentants des collectivités locales, du Ministère en charge des forêts, de l’environnement et les coordonnateurs COMIFAC dans chaque Etat-membre engagé dans un processus de gestion décentralisée des ressources naturelles ou intéressé par un projet de création de forêt communale. Y ont également pris part, les représentants des communautés urbaines ou des membres du REPAR (Réseau de Parlementaires pour la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale), les partenaires institutionnels, financiers et techniques des secteurs forêt-environnement et décentralisation en Afrique Centrale, les organisations internationales, les bailleurs de fonds de la coopération bilatérale et multilatérale, les acteurs de la coopération décentralisée, les agences d’exécution et les bureaux d’études et les représentants de la société civile.

 


Le Congrès a servi d’instance pour les échanges d’opinions et d’expériences et pour la formulation de recommandations à mettre en œuvre au niveau national et sous régional. Il a de même donné  l’occasion au représentant des communes forestières de présenter un aperçu de l’état des forêts et de la foresterie dans les communes, afin de détecter des tendances, d’adapter les politiques et de stimuler la prise de conscience parmi les décideurs, le public et les autres parties concernées. A cet effet, ce congrès a eu pour objectif en tant que majeur événement international dans le domaine de promouvoir la gouvernance des forêts par les collectivités territoriales en Afrique Centrale dans le contexte de la décentralisation et de la lutte contre le changement climatique, conformément au plan de convergence de la COMIFAC et des engagements de la COP 15 de Copenhague (REDD+).



docs/news/Mai - Juillet 2011/FC Expositon Fille.jpgLa présence des membres du PFBC fût nombreuse au congrès, et le Haut Commissaire du Canada (Pays Facilitateur du PFBC) au Cameroun se réjouissait du fait que la tenue du Congrès  en prélude à la 9ème réunion du Comité  Consultatif régional du Partenariat  pour les Forêts du Bassin du Congo  prévue à Bujumbura du 25 au 27 mai 2011 est une occasion de sensibiliser les partenaires  sur la nécessité de promouvoir et  faire connaître les initiatives africaines de création et de gestion des forêts communales et  une stratégie cohérente  d’organisation des communes forestières et d’identifier les autres initiatives régionales. Dans son discours il a rappelé non seulement le rôle du PFBC, mais a également souligné Le 2ème Volet de la feuille de route de la facilitation  axé sur l’appui à la COMIFAC et aux partenaires locaux, mis en exergue l’implication du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et des coordonateurs nationaux dans la promotion de la Foresterie communale. La Facilitation  du PFBC pourrait  encourager la participation des partenaires des communes dans les négociations en cours sur le REDD+. Enfin, le 3ème Volet de cette feuille de route concerne le renforcement de la Gouvernance et des acquis du PFBC à travers la coordination et le renforcement des échanges d’informations et la mobilisation des membres.



docs/news/Mai - Juillet 2011/FC Exposition-G.jpgEn cette Année Internationale sur les Forêts, le premier congrès sur les forêts communales en Afrique centrale a abordé premièrement des thématiques sur les caractères, l’originalité de la pertinence de la gouvernance communale des forêts; des études de cas, des exposés des expériences et bonnes pratiques dans chaque Etat-membre.  Dans un second temps, les participants ont échangé sur l’état comparatif des stratégies nationales concernant les modalités d’accès des communes à la propriété des forêts, la place respective de la commune et des communautés dans la gestion forestière, le rôle de l’Administration forestière, les mécanismes de financement traduisant la diversité des forêts mondiales : développement économique ; meilleure gouvernance ; opportunité des biocarburants pour les forestiers ; besoin d’investissements ; communication... Le troisième temps fort de ce congrès était la visite d’une forêt communale  et une séance de travail avec le Conseil municipal. Ce qui a permis aux participants de toucher de manière palpable la gestion durable dans les forêts communales et la contribution des forêts communales dans la lutte contre la pauvreté. Enfin sur la base des travaux en groupe, les participant ont formulé une ébauche de la stratégie régionale et identification de projets pilotes régionaux, sur la base.



A l’issue du Congrès,  les  délégués du premier congrès sur les forêts communales, qui a eu lieu dans la ville de Yaoundé, ont publié une série de recommandation.

 

Pour de plus amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

 

Termes de référence

Programme du Congrès

 

Photo: @ SE COMIFAC - http://www.comifac.org/

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020