Paris-Oslo - Partenariat REDD

 

docs/news/Avril-Juin 2010/Conf_bassins_forestiers_bandeau_210_RVB_BD_03-03-10.jpg

 

Paris (France), 11 mars 2010- Les ministères des Affaires étrangères et européennes et du Développement durable ont accueilli au Centre de Conférences ministériel une conférence internationale sur le rôle des forêts dans la lutte contre le changement climatique. La conférence a été ouverte par le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy devant un parterre de haute personnalité à savoir : Monsieur Jean-Louis Borloo (ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable...) ; Monsieur le Prince Mostaphar ZAHER (Directeur Général de l'agence afghane de protection de l'environnement) ; Madame l'Ambassadeur Louise Hands (Ambassadeur australienne pour l'Environnement), Monsieur le Président Emmanuel Bizot (Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC)) et Monsieur Raymond Mbitikon (Secrétaire exécutif de la COMIFAC). Cinquante quatre pays, représentatifs des grands bassins forestiers mondiaux (Afrique équatoriale, Amérique latine et Asie du Sud-Est) et des principaux pays donateurs sur la forêt, étaient réunis pour mettre en œuvre le mécanisme international de déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+), issu de l'Accord de Copenhague.

 

La déforestation est un phénomène de grande ampleur. Elle touche particulièrement les forêts tropicales et constitue la deuxième cause du réchauffement de la planète (près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre) avec des conséquences majeures, un impact direct sur le climat. A cet effet, Juguler la déforestation devient un enjeu majeur pour sauver la planète. Lors du sommet de Copenhague, l'Australie, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, le Japon et la Norvège s'étaient déjà engagés à verser 3,5 milliards de dollars sur 3 ans. Ils ont été rejoints par l'Allemagne, l'Espagne, la Slovénie et la Commission européenne. Quelque 300 millions de dollars par an seront apportés par le Fonds pour l'environnement mondial. Mettre en place un dispositif de financement à moyen terme avec 100 milliards de dollars d'ici à 2020 (dont 20 % pour les pays forestiers) pour des financements innovants. Un groupe de pilotage politique sera créé et sera ouvert à tous les pays intéressés. L'Australie, le Brésil, la France, la Norvège, la Papouasie-Nouvelle- Guinée et la République démocratique du Congo se sont déjà engagés à y participer, indique le communiqué de presse. Un secrétariat léger, chargé de recenser les besoins, les actions existantes et les ressources disponibles devrait également voir le jour. La France se dit prête à accueillir ce secrétariat. Enfin, les pays sont convenus de se revoir tous les deux mois pour faire le point, d'ici à la conférence sur le climat de Cancun (Mexique) en décembre prochain.

 

Cette conférence a été précédée la veille (10 mars 2010) par un dîner pour les Chefs de délégation offert par le Ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner  à l'Hôtel du Ministre 37 quai d'Orsay: Discours Toast de Bernard Kouchner lors du dîner de la Conférence internationale sur les grands bassins forestiers

 

Le travail réalisé lors de cette conférence du 11 mars devrait se poursuivre à l'occasion d'une seconde conférence, prévue en fin mai prochain à Oslo (Norvège).

 

Bien vouloir télécharger la documentation de la conférence:

Programme de la conférence ( fr) (PDF - 140 Ko) - Program (En) (PDF - 138 Ko)
PNG presentation ( fr) (PDF - 351 Ko) -PNG presentation ( en) (PDF - 349 Ko)
Astrium presentation spotimage (PDF - 1538 Ko)

Chiar summary 11 Mars (PDF - 28 Ko) -Résumé de la Présidence 11 Mars (PDF - 32 Ko)

 

Dossier de presse

Discours du président français (Texte)

 

Vidéo

Discours de M. le Président de la République de France (Vidéo):

La conférence en vidéo

 

Evènement en Image

 

Sources officielle

Portail du Gouvernement

Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la mer. En charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

Ministère des Affaires étrangères

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020