FEM : L’Afrique centrale se mobilise lors du 53ème Conseil du Fonds pour l’environnement mondial (FEM)

Emphase sur l’Afrique centrale - sur les $500 millions du programme de travail approuvé par le Conseil du FEM axé sur les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement : $ 16,8 millions ont été alloués à la RDC, $ 3 millions au Cameroun et $ 43,5 millions aux projets multi-pays dont $13,5 millions (Mali, Niger, Chad) et $20 millions (Benin, Sao Tome and Principe, Togo).

 

 

Sur les 83 projets approuvés par le Conseil du FEM, 8 projets sont destinés à l’Afrique centrale. En Afrique centrale, seuls deux pays disposent de projets pays : la RDC et le Cameroun.

 

 

Ce résultat demande plus d’efforts à l’ensemble des pays du Bassin du Congo pour accroitre leur accès aux financements internationaux.

 

 

Pour information, bien vouloir noter les engagements des pays ci-dessous au LDCF/SCCF :

 

 

Les membres du Conseil du Fonds pour les pays moins avancés (LDCF)/Fonds spécial changements climatiques (SCCF) ont pris les engagements suivants auprès du LDCF / SCCF au nom de leurs gouvernements :

 

- Belgique : 7 millions d’euros au LDCF

- Belgique – Région wallone : 3,25 millions d’euros au LDCF

- Allemagne  : 50 millions d‘euros au LDCF

- La Suède : 185 SEK million au LDCF

- Switzerland: 1,89 millions de CHF au LDCF et 500,000 CHF au SCCF.

 

En savoir plus…

 

PROGRAMME DE TRAVAIL DU FONDS FIDUCIAIRE DU FEM

 

Le Conseil du FEM approuve l’allocation de $500 millions pour un programme de travail FEM axé sur les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement

 

Conseil du LDCF et du SCCF : A l’occasion de l'ouverture de la réunion du Conseil, la Suisse, la Belgique, l'Allemagne et la Suède ont annoncé de nouvelles contributions au LDCF et au SCCF. Des renseignements plus complets sont disponibles dans le résumé conjoint des présidents.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

belgium.be : Le lien entre smartphones et gorilles

La vidéo d’animation fait le lien entre la fabrication de smartphones nécessitant de grandes quantités de minerais et la destruction des habitats naturels par les exploitations minières, dont les gorilles sont les principales victimes.

En savoir plus...

climat.be : Contributions déterminées au niveau national et cycles d'évaluation

Un autre point important est que l'Accord est devenu contraignant : chaque Partie a l'obligation de préparer, de communiquer et de respecter des contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions - NDCs) et de s'efforcer de prendre des mesures à l'échelle nationale en vue d'atteindre les objectifs qui y sont fixés.

En savoir plus...

Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En Afrique, des drones intelligents chassent les braconniers pour que les éléphants vivent en paix. Au Kenya, 28 braconniers arrêtés de nuit grâce à des caméras. Chypre - Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En savoir plus...

Ramsar: Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2018

Le Comité permanent de la Convention de Ramsar sur les zones humides a choisi les zones humides pour un avenir urbain durable comme thème pour la journée mondiale des zones humides en 2018.

En savoir plus...

Afrique Environnement Plus : PFBC Quel héritage deux ANS après la facilitation européenne ?

Pour cette année nouvelle, l’équipe AEP et son Directeur Général vous souhaitent leurs vœux les meilleurs, et vous invitent à parcourir l’édition spéciale PFBC et COP 23 sur le climat de sa dernière publication de Décembre 2017. Bonne année 2018...

En savoir plus...

FECAPROBOIS : communiqué de presse, franchir le cap de la légalité des bois

La Fédération Camerounaise des Associations et des Professionnels de la Seconde Transformation du Bois (FECAPROBOIS) informe l’opinion nationale et internationale qu'elle a procédé en date du 15 Novembre 2017 dans la ville de Djoum, à la signature d'une convention de collaboration avec l'Union des Forêts Communautaires de Djoum (UFCD).

En savoir plus...

Nouveau rapport RFUK : Le coût humain de la conservation en République du Congo

Ce rapport se fonde sur des recherches effectuées en République du Congo par nos partenaires locaux, principalement au sein de six communautés forestières vivant à l’intérieur ou à la périphérie des parcs nationaux de Conkouati-Douli (PNCD) et de Nouabalé-Ndoki (PNNN). Ces deux aires protégées ont été largement façonnées par l’intervention de l’ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018