Evaluation et révision des plans d’aménagement des parcs nationaux Bouba Ndjida et Bénoué

 

 

 

Dans le cadre des dispositions de l’Accord de Coopération Tripartite entre le Cameroun, le Tchad et la République Centrafricaine de 2013, relatif à la lutte Anti – Braconnage transfrontalière, la GIZ apporte son appui au projet conjoint d’évaluation –révision –validation des plans d’aménagements (2017-2021) et plans d’affaires (2017 – 2019) des parcs nationaux de Bouba Ndjida - Bénoué (PNBN-B) et de leurs zones périphériques.

 

 

 

En 2010, la décision N°574/MINFOF du 06 Aout 2010 rendait exécutoire la mise en œuvre du plan d’aménagement du Parc National de Bouba Ndjida (PNBN) et de son plan d’affaires. L’élaboration de ce plan d’aménagement découlait surtout d’une préoccupation essentielle du gouvernement Camerounais: celle de disposer à la fois d’un document technique de planification stratégique et d’aide à la décision afin d’assurer une  gestion intégrée du parc dans son contexte transfrontalier. Par ailleurs, la décision no 778 D/MINFOF/SG/DFAP du 21 juillet 2009 rendant exécutoire les directives d’élaboration et de mise en œuvre des PA des Aires protégées pourvoit que le processus de révision du PA doit être enclenché dès le début de la quatrième année. Dans le cas d’espèce, il s’agit de l’année 2013 pour le PA du PNBN.

 

 

En droite ligne avec la planification de N’Djamena du projet BSB, la GIZ apporte un appui à la révision du PA pour BN. En outre cela, du 17 au 22 janvier 2016, une mission conjointe composée des représentants du Gouvernement du Cameroun et des partenaires techniques et financiers du sous-secteur forêt et faune, s’est tenue dans les parcs nationaux de Bouba Ndjida et de la Bénoué dans la Région du Nord Cameroun. La Mission a fait le constat d’un état de dégradation avancée du Parc National de la Bénoué qui se trouve dans la même circonscription administrative que le PNBN. La Mission a fait une recommandation très forte à l’intention de la GIZ qui est d’adopter une approche inclusive des autres Parcs Nationaux de la région du Nord dans l’appui qu’elle apporte au Complexe BSB Yamoussa. Cette recommandation repose sur le fait que les parcs de la région du Nord forment un Complexe. Les animaux y migrent au gré des saisons et y trouvent refuge selon les menaces.

 

 

Dans cette perspective, il est primordial d’apporter des solutions idoines et inclusives au Complexe BSB, plus précisément à la lutte anti braconnage transfrontalière. La GIZ a pris note de l’appel de la Mission pour un appui à l’aménagement et valorisation du parc national de la Bénoué dont le plan d’aménagement rendu exécutoire par l’Arrête du 23 Aout 2002 No 0359/A/MINEF/DFAP/SAM a expiré depuis dix ans. Selon les directives d’élaboration et de mise en œuvre des PA des Aires protégées, la révision du PA de la Bénoué aurait du être initiée il y a de cela 11 ans. Ledit parc dont l’état de dégradation est avancé partage le même contexte administratif, la même richesse faunique et fait face aux menaces similaires contre son intégrité que le parc national de Bouba Ndjida.

 

 

Considérant, les recommandations de la Mission et dans le souci d’adopter une approche commune, parallèle et cohérente et d’assurer une économie d’échelle, la révision et validation préconisées seront conjointes pour ces deux parcs. La mise en œuvre de cette activité sous l’initiative de la Mission avec l’appui de la GIZ s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’Accord de Coopération Tripartite entre le Cameroun, le Tchad et la République Centrafricaine du 8 novembre 2013 relatif à la lutte anti-braconnage transfrontalière, et des recommandations de l’Atelier de planification stratégique du projet BSB Yamoussa tenu du 17 au 20 novembre 2015 à Ndjamena. L’Atelier conjoint de lancement pour l’évaluation et la révision de ces deux plans d’aménagement se tiendra très prochainement à Garoua, dans la région du Nord Cameroun.

 

 

Pour plus de détails veuillez contacter : bernadette.wandja@giz.de

 

 

                                                                                              Bertille MAYEN NDIONG

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020