COMIFAC - GTBAC 12: L’Afrique centrale se dote d’une position commune pour la première réunion du Comité intergouvernemental pour le Protocole de Nagoya

 

Outre cette position commune, le GTBAC 12 évalue la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et  la feuille de route 2011 du GTBAC  en matière de promotion des PFNL. Il identifie les actions à mener pour la mise en œuvre des décisions de la réunion des parties (MOP5) du Protocole de Cartagena  et  les besoins du transfert des expériences des pays de l’Afrique centrale sur APA à ceux de l’Afrique de l’Ouest et enfin formule 9 recommandations fortes. Tels sont les principaux résultats de la  onzième réunion du GTBAC.

 

Bien vouloir télécharger le Communiqué Final du GTBAC 12

 

Du  28 au 31 Mai 2011 s'est tenue à Douala au Cameroun, la douzième réunion du Groupe de Travail Biodiversité d'Afrique Centrale (GTBAC) sur la mise en œuvre des décisions de la dixième Conférence des Parties (CdP10) à la Convention sur la diversité biologique et la cinquième réunion des parties au protocole de Cartagena sur la prévention des risques Biotechnologiques (RdP5) et la prochaine réunion du Sous Groupe de Travail Produit Forestier Non Ligneux.

 

docs/news/nov-dec2009/photos-de-famille-gtbac-10.jpgY ont pris part, les représentants des pays de l’espace COMIFAC suivant : Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RCA, RDC, Tchad et Sao tome & Principe, les Représentants des organisations internationales et de la société civile (FAO, ICRAF, UICN, REFADD, RAPAC), le représentant du projet GIZ d’appui à la COMIFAC, des membres du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC  et le représentant de la Facilitation du PFBC.  L’atelier a été  organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui financier du projet GIZ d’Appui à la COMIFAC, de l’Initiative pour le renforcement des capacités en matière d’accès aux ressources Biologiques / génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA) pour l’Afrique et de la FAO (Photo Famille GTBAC 10).

 

Deux des objectifs spécifiques du GTBAC 12 consistaient à  (1)  Faire l’état des lieux des activités liées à l’APA dans les différents pays de la COMIFAC afin de voir comment renforcer les capacités pour la mise en œuvre  du protocole APA au niveau national ; (2) Répartir les membres du GTBAC en groupe thématiques  pour assurer la mise en œuvre du Protocole APA et de toutes les décisions de la COP10 à l’échelle sous-régionale et nationale; (3) Identifier les actions à mener pour la mise en œuvre des décisions de la réunion des parties (MOP5) du Protocole de Cartagena ; (3) Évaluer la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et de la feuille de route 20011 du GTBAC ; (4) Préparer la première réunion du Comité Intergouvernemental sur le protocole APA qui se tiendra du 6 au 10 juin 2011 à Montréal, précédée d’une réunion de consultation du 4 au 5 juin et d´une réunion africaine le 3 juin.

 

Durant quatre jours ponctués de nombreuses communications en plénières, les participants ont écouté des exposés autour de huit axes à savoir: (1) Evaluation de la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et de la feuille de route 2011 du GTBAC  (2) État d’avancement du processus APA dans les pays. (3) Activités relatives à l’exportation du Prunus Africana (4) Objectif de la participation au GTBAC 12 du Point Focal APA du Sénégal (5) Domestication des PFNL (6) Etat d’avancement de la feuille de route du GTBAC en matière de promotion des PFNL (7) Restitution  des résultats de la participation du GTBAC au comité consultatif régional du PFBC à Bujumbura (8) Préparation des journées d’action et des médias sur la biodiversité des forêts d’Afrique centrale.

 

A l'issue des travaux intenses en plénière et en groupes, les participants ont adopté un communiqué final. De façon générale, le GTBAC 12 évalue la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et  la feuille de route 2011 du GTBAC  en matière de promotion des PFNL. Il identifie les actions à mener pour la mise en œuvre des décisions de la réunion des parties (MOP5) du Protocole de Cartagena  et  les besoins du transfert des expériences des pays de l’Afrique centrale sur APA à ceux de l’Afrique de l’Ouest et enfin formule 9 recommandations fortes. Tels sont les principaux résultats de la  onzième réunion du GTBAC. 

 

En conclusion, les discussions constructives et les résultats concrets de cette douzième réunion ont confirmé la contribution importante que le GTBAC se veut d'apporter pour garantir la mise en application des recommandations de Nagoya en Afrique centrale.

 

Pour mieux comprendre les enjeux de cette réunion, bien vouloir télécharger:

 

Communiqué Final

 

Sous-groupe de travail PFNL en Afrique Centrale : Etat d’avancement de la feuille de route du GTBAC en matière de promotion des PFNL

 

ICRAF : Domestication  des PFNL


Présentation des résultats sur le GTBAC et les autres GT de la COMIFAC issus de la 9è réunion du CCR-PFBC, tenue à Bujumbura (Burundi) du 25-27 Mai 2011

 

Relire les conclusions du GTBAC 11

 

Si vous souhaitez de plus amples informations, veuillez contacter M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU (cnchoutpouen@yahoo.fr)

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

cop23.unfccc : La conférence climat de Bonn, tremplin pour de plus hautes ambitions

Dynamique de nouveaux engagements financiers sur l'assurance et les forêts pour intensifier l’action des gouvernements, villes et entreprises...ONU Changements Climatiques Infos, 18 nov. 2017 - Les pays se sont mis d'accord aujourd'hui pour mettre en œuvre les prochaines étapes en vue d’une plus grande ambition en matière d'action climatique avant 2020, à l'issue de la conférence annuelle de l’ONU sur le climat qui s'est tenue dans la ville allemande de Bonn.

En savoir plus...

La FAO a mis en avant les avancées de la foresterie participative en Afrique centrale réalisées par trois projets financés par le Fonds pour l’Environnement Mondial et les défis qui restent à relever.

En droite ligne avec les engagements internationaux et politiques des Etats d’Afrique centrale en matière de conservation de la biodiversité et de sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations qui dépendent des produits forestiers pour leurs moyens d’existence, quelques pays d’Afrique centrale se sont engagés dans des tests pilotes pour démontrer que la gestion participative peut être une option viable pour conserver la fonction, l’intégrité et la biodiversité des écosystèmes forestiers dans le bassin du Congo.

En savoir plus...

CV4C Newsletter : Surveillance des forêts dans le Bassin du Congo

« Bienvenue au premier numéro de la Newsletter trimestrielle CV4C. Nous avons été très occupés avec la mise au point ce projet et les évaluations des besoins en capacités, ainsi que dans les activités liées à la phase initiale de la formation, le renforcement des capacités et la surveillance des forêts. Cette correspondance vous propose un aperçu des étapes franchies dans le cadre de cet important projet. Veuillez partager ce message avec vos collègues et contacts. »

En savoir plus...

Événement de haut – Niveau - COP 23: Qui paierait pour la préservation des forêts du Bassin du Congo pour sa contribution à l'équilibre du système climatique mondial! - Meeting Room de Brum - BULA ZONE 3 - 14 Novembre 2017 à 18 à 19h30

L’objectif de cette session parallèle de haut niveau qui regroupera les ministres des pays membres de la COMIFAC et des autres pays partis, la CEEAC et les représentants des organisations internationales, est de présenter les efforts des pays en matière de conservation, de gestion durable et sa contribution à la lutte contre les changements climatiques.  

En savoir plus...

Le Bassin du Congo mobilise à la COP 23 autour de son Pavillon

Message du Secrétariat Exécutif de la COMIFACLa COMIFAC vous remercie pour votre visite à son stand (D.03 – Zone Bonn) mais aussi à tous ceux qui ont été présents lors des réunions matinales quotidiennes de la COMIFAC qui ont été organisées à la salle Montréal durant la première semaine de la COP23.  Ce fut un plaisir d'échanger avec vous. 

En savoir plus...

Douala (Cameroun) a accueilli le 24 octobre 2017 la 3e Réunion du Conseil du PFBC

Bien vouloir télécharger le Compte Rendu de la troisième Réunion du Conseil du PFBC, tenue à Douala le 24 octobre 2017 (La version anglaise sera disponible sous peu)

En savoir plus...

Facilitation UE du PFBC: Communiqué Final de la 17e Réunion des Parties (RdP) du PFBC

La 17e RdP du PFBC consolide le renforcement de la gouvernance du PFBC engagé sous la Facilitation européenne, adopte les priorités à moyen terme (2018-2022), à titre pilote un système de priorités annuelles du PFBC… Bien vouloir télécharger le communiqué final y compris les recommandations des streams…

En savoir plus...

10 ans du Fonds d’adaptation - Pionnier de la finance d’adaptation et d’actions concrètes

À qui profite le Fonds d’Adaptation ? Quelle est la part de l’Afrique centrale ? L’analyse des pays bénéficiaires du Fonds d’adaptation présente une récolte assez maigre pour l’Afrique centrale. Il est temps de nous questionner sur les goulots d’étranglement de cette absence accrue de la sous-région dans le cadre de la mobilisation de ces ressources. Il ne se fait pas tard et un sursaut est encore possible à travers le Direct Access !

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030