COMIFAC - GTBAC 12: L’Afrique centrale se dote d’une position commune pour la première réunion du Comité intergouvernemental pour le Protocole de Nagoya

 

Outre cette position commune, le GTBAC 12 évalue la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et  la feuille de route 2011 du GTBAC  en matière de promotion des PFNL. Il identifie les actions à mener pour la mise en œuvre des décisions de la réunion des parties (MOP5) du Protocole de Cartagena  et  les besoins du transfert des expériences des pays de l’Afrique centrale sur APA à ceux de l’Afrique de l’Ouest et enfin formule 9 recommandations fortes. Tels sont les principaux résultats de la  onzième réunion du GTBAC.

 

Bien vouloir télécharger le Communiqué Final du GTBAC 12

 

Du  28 au 31 Mai 2011 s'est tenue à Douala au Cameroun, la douzième réunion du Groupe de Travail Biodiversité d'Afrique Centrale (GTBAC) sur la mise en œuvre des décisions de la dixième Conférence des Parties (CdP10) à la Convention sur la diversité biologique et la cinquième réunion des parties au protocole de Cartagena sur la prévention des risques Biotechnologiques (RdP5) et la prochaine réunion du Sous Groupe de Travail Produit Forestier Non Ligneux.

 

docs/news/nov-dec2009/photos-de-famille-gtbac-10.jpgY ont pris part, les représentants des pays de l’espace COMIFAC suivant : Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RCA, RDC, Tchad et Sao tome & Principe, les Représentants des organisations internationales et de la société civile (FAO, ICRAF, UICN, REFADD, RAPAC), le représentant du projet GIZ d’appui à la COMIFAC, des membres du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC  et le représentant de la Facilitation du PFBC.  L’atelier a été  organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui financier du projet GIZ d’Appui à la COMIFAC, de l’Initiative pour le renforcement des capacités en matière d’accès aux ressources Biologiques / génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation (APA) pour l’Afrique et de la FAO (Photo Famille GTBAC 10).

 

Deux des objectifs spécifiques du GTBAC 12 consistaient à  (1)  Faire l’état des lieux des activités liées à l’APA dans les différents pays de la COMIFAC afin de voir comment renforcer les capacités pour la mise en œuvre  du protocole APA au niveau national ; (2) Répartir les membres du GTBAC en groupe thématiques  pour assurer la mise en œuvre du Protocole APA et de toutes les décisions de la COP10 à l’échelle sous-régionale et nationale; (3) Identifier les actions à mener pour la mise en œuvre des décisions de la réunion des parties (MOP5) du Protocole de Cartagena ; (3) Évaluer la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et de la feuille de route 20011 du GTBAC ; (4) Préparer la première réunion du Comité Intergouvernemental sur le protocole APA qui se tiendra du 6 au 10 juin 2011 à Montréal, précédée d’une réunion de consultation du 4 au 5 juin et d´une réunion africaine le 3 juin.

 

Durant quatre jours ponctués de nombreuses communications en plénières, les participants ont écouté des exposés autour de huit axes à savoir: (1) Evaluation de la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et de la feuille de route 2011 du GTBAC  (2) État d’avancement du processus APA dans les pays. (3) Activités relatives à l’exportation du Prunus Africana (4) Objectif de la participation au GTBAC 12 du Point Focal APA du Sénégal (5) Domestication des PFNL (6) Etat d’avancement de la feuille de route du GTBAC en matière de promotion des PFNL (7) Restitution  des résultats de la participation du GTBAC au comité consultatif régional du PFBC à Bujumbura (8) Préparation des journées d’action et des médias sur la biodiversité des forêts d’Afrique centrale.

 

A l'issue des travaux intenses en plénière et en groupes, les participants ont adopté un communiqué final. De façon générale, le GTBAC 12 évalue la mise en œuvre des recommandations du GTBAC 11 et  la feuille de route 2011 du GTBAC  en matière de promotion des PFNL. Il identifie les actions à mener pour la mise en œuvre des décisions de la réunion des parties (MOP5) du Protocole de Cartagena  et  les besoins du transfert des expériences des pays de l’Afrique centrale sur APA à ceux de l’Afrique de l’Ouest et enfin formule 9 recommandations fortes. Tels sont les principaux résultats de la  onzième réunion du GTBAC. 

 

En conclusion, les discussions constructives et les résultats concrets de cette douzième réunion ont confirmé la contribution importante que le GTBAC se veut d'apporter pour garantir la mise en application des recommandations de Nagoya en Afrique centrale.

 

Pour mieux comprendre les enjeux de cette réunion, bien vouloir télécharger:

 

Communiqué Final

 

Sous-groupe de travail PFNL en Afrique Centrale : Etat d’avancement de la feuille de route du GTBAC en matière de promotion des PFNL

 

ICRAF : Domestication  des PFNL


Présentation des résultats sur le GTBAC et les autres GT de la COMIFAC issus de la 9è réunion du CCR-PFBC, tenue à Bujumbura (Burundi) du 25-27 Mai 2011

 

Relire les conclusions du GTBAC 11

 

Si vous souhaitez de plus amples informations, veuillez contacter M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU (cnchoutpouen@yahoo.fr)

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COMMUNIQUE FINAL : atelier sous régional de préparation des échéances futures sous la CCNUCC.

Du 28 au 30 Août 2017 à l’Hôtel la concorde de Brazzaville en République du Congo, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a organisé, avec l’appui technique et financier du Fonds pour l’environnement Mondial et la Banque Mondiale à travers le Projet Régional REDD+, du Projet régional GIZ d’appui à la COMIFAC, de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et du Gouvernement Congolais, un atelier sous régional de renforcement des capacités et de préparation des échéances futures sous la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030