Le groupe de travail pour la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification en Afrique centrale (GTCCD) tient sa cinquième réunion à Bangui

 

Au terme des travaux, les participants ont formulé 15 recommandations, incluant entre autres : (1) au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et à la CEEAC de mobiliser les ressources financières pour l’organisation d’un atelier de renforcement des capacités des PF CNULD sur l’utilisation du Portail PRAIS ; (2) aux partenaires au développement d’appuyer financièrement et techniquement la mise en œuvre de la feuille de route 2012-2013 du GTCCD tant au niveau sous-régional que national ; (3) au PFBC de mener le plaidoyer et le lobbying auprès des partenaires au développement pour l’appui à la GDT et au GTCCD 

 

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/GTCCD/COMIFAC Photo de famille GTCCD 4.jpg

Bangui - République Centrafricaine, du 18 au 20 avril 2012 - S’est tenue la cinquième réunion du Groupe de travail pour la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification en Afrique centrale (GTCCD). Elle était organisée sur convocation de Monsieur Raymond Mbitikon, Secrétaire Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC). Présidée par Monsieur Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC et modérée par Monsieur Chouaibou Nchoutpouen, Expert Biodiversité et Désertification du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, les travaux de Bangui ont rassemblé les points focaux des pays membres de la COMIFAC. Y ont également pris part les représentants des Organisations et Institutions sous-régionales et internationales suivantes: la Facilitation du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), la Commission de l’Élevage, du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques (CEBEVIRHA), la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) et la COMIFAC. (Photo du GTCCD4 -  @ rapport final)).

 

La cinquième réunion du GTCCD de la COMIFAC s’est déroulée en quatre phases: (1) Cérémonie d’ouverture ; (2) Présentations et échanges en plénière ; (3) Travaux en groupes et (4) Restitution et adoption des recommandations. La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par trois allocutions : le mot de circonstance de Monsieur le Facilitateur Délégué du PFBC, l’allocution de Monsieur le Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC et le Discours d’ouverture de Madame le Directeur de Cabinet, représentant Monsieur le Ministre de l’Environnement et de l’Écologie en République Centrafricaine.

 

Dans son mot de bienvenue, le Facilitateur Délégué du PFBC, Monsieur Cléto NDIKUMAGENGE, a remercié le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC pour avoir invité la facilitation du PFBC à participer à cet atelier. Poursuivant son propos, il a fait allusion à la gouvernance au niveau des partenariats comme gage pour promouvoir la mise en œuvre de la CNULD et le renforcement du plaidoyer au niveau de l’Afrique Centrale. Enfin, il a réaffirmé la disponibilité du PFBC à continuer de faire le lobbying pour la gestion durable des terres en Afrique Centrale et pour l’appui au GTCCD.

 

Le Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC, Monsieur Martin TADOUM, prenant la parole, a rappelé l’engagement politique et les efforts des pays d’Afrique Centrale pour la gestion durable des terres et la lutte contre la désertification. Il a souligné que ces efforts se traduiraient par l’adhésion de tous les pays de l’espace COMIFAC à la CNULD, l’adoption par chaque pays de son PAN pour la lutte contre la désertification, l’adoption du Programme d’Action Sous-régional pour la lutte contre la désertification en Afrique Centrale (PASR-LCD/AC), la prise en compte de la désertification dans le plan de convergence de la COMIFAC notamment dans l’axe 3, la création du GTCCD, etc. Il a aussi rappelé les réalisations du GTCCD. Poursuivant son propos, il a fait allusion à l’alignement des PAN et l’élaboration du 5ème rapport sur la mise en œuvre de la CNULD qui sont pour le moment les actions urgentes au sein de cette convention pour lesquelles les pays de la sous région devront prendre des dispositions adéquates en vue de leur réalisation.

 

Madame le Directeur de Cabinet, représentant Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Environnement et de l’Écologie en République Centrafricaine, avant d’ouvrir les travaux, a exprimé les remerciements du gouvernement à l’endroit de la GIZ qui a accepté d’appuyer financièrement la tenue de cette réunion. Enfin, elle a souhaité plein succès aux travaux et a déclaré ouverte la cinquième réunion du GTCCD.

 

Après la cérémonie d’ouverture, s’en sont suivies la présentation des participants, la présentation des objectifs de l’atelier, l’adoption de l’ordre du jour et les communications en plénière.

 

Au terme des travaux, les participants ont formulé 15 recommandations, incluant entre autres : (1) au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et à la CEEAC de mobiliser les ressources financières pour l’organisation d’un atelier de renforcement des capacités des PF CNULD sur l’utilisation du Portail PRAIS ; (2) aux partenaires de développement d’appuyer financièrement et techniquement la mise en œuvre de la feuille de route 2012-2013 du GTCCD tant au niveau sous-régional que national ; (3) au PFBC de mener le plaidoyer et le lobbying auprès des partenaires au développement pour l’appui à la GDT et au GTCCD ; (4) aux PF CNULD du Burundi, du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, du Rwanda et de Sao Tomé &Principe d’entrer en contact avec leur Point Focal Opérationnel du FEM afin de mobiliser les 30 000 USD prévues pour les consultations nationales devant permettre d’identifier les projets prioritaires.

 


Bien vouloir télécharger :

 

♦ Le Communiqué Final de la cinquième réunion du Groupe de travail pour la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification en Afrique centrale (GTCCD)

 

♦ La Feuille de route du GTCCD (2012-2013)

 

♦ Synthèse des - ACTIONS IDENTIFIEES POUR LA MISE EN OEUVRE DE QUELQUES DECISIONS DE LA DIXIEME CONFERENCE DES PARTIES A LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION (CNULD) (CdP10)

 

(Photo du GTCCD4 -  @ rapport final)).

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Ecologiste : Guilaume Pitron. La guerre des métaux rares

La face cachée de la transition énergétique et numérique : écologie, économie, géopolitique, voici une enquête saisissante sur les "métaux rares" devenus indispensables dans notre société actuelle.  Préface d'Hubert Védrine. Paru en janvier 2018.

En savoir plus...

Expertisefrance : Un groupe de travail pour mieux mesurer les progrès faits en matière d’ODD en Afrique

Les 5 et 6 janvier 2018, Expertise France, avec l’appui de l’INSEE et d’AFRISTAT a organisé la première réunion du groupe de travail sur les indicateurs de suivi des Objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre du projet d’appui au suivi des ODD en Afrique (SODDA) financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Janvier 2018

Ce mois-ci, le parc a connu une augmentation spectaculaire du braconnage ! Deux événements majeurs ont été détectés. Dix carcasses d'éléphants braconnés ont été découvertes dans le parc et sa périphérie, un nombre qui nous stupéfait tous.

En savoir plus...

cop23: La Semaine Africaine du Climat va façonner les stratégies d'actions climatiques

ONU Changements climatiques Infos, 14 fév. 2018 - Organismes publics et entreprises privées sont conviés à la première Semaine Africaine du Climat du 9 au 13 avril 2018, à Nairobi au Kenya, pour aider à concevoir et mener l'action climatique.

En savoir plus...

JOURNÉE MONDIALE DU PANGOLIN 2018

La célébration de la Journée mondiale du Pangolin 2017 (18 février) est un événement international qui se célèbre chaque année le troisième samedi du mois de février. Elle vise à assurer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur les pangolins.

En savoir plus...

UICN : Massacre des éléphants à la RFBL

Le grand braconnage (particulièrement pour les ivoires afin d’alimenter la grande demande sur le marché illicite) frappe en ce début d’année 2018 la Réserve de faune de Binder Léré (RFBL) situé dans le Mayo-Kebbi Ouest (Départements de Léré et Binder) avec un bilan très lourd. Pour l’instant, il fait état de 19 éléphants tués entre le 18 et le 30 janvier 2018 dont les carcasses identifiées.

En savoir plus...

Cameroun - Insécurité : Six militaires du BIR et deux civils tués au Parc National de Bouba Ndjidda, région du Nord

Ils sont tombés dans une embuscade tendue par des braconniers dans la nuit du 8 au 9 février 2018. Six militaires du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) et deux villageois qui leur servaient de guides ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi au Parc National de Bouba Ndjidda selon des sources auprès de la 3e région militaire interarmées du Nord.

 

En savoir plus...

environews-rdc-Actualités, Forêt : Forêt : Kinshasa et Brazzaville s’accordent pour promouvoir les tourbières de la cuvette centrale

Le Ministre  de l’Environnement et développement  durable  de la RDC, Amy Ambatobe,  et son homologue  de la République du Congo,  Arlette Soudan  Nonault ont échangé  ce samedi  à  Kinshasa, sur la nécessité  de mettre en place une coordination pour la protection et la valorisation  des tourbières, récemment  découvertes par les scientifiques en RDC et au Congo Brazzaville.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018