Bienvenue à notre nouveau partenaire, « Greater Virunga Transboundary Collaboration » !

 

 

 

Greater Virunga Transboundary Collaboration devient officiellement membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC)

 

Kigali (Rwanda), le 27 mai 2014 - Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) est devenu officiellement membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) et s’engage à respecter le cadre de coopération du PFBC visant à promouvoir la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale.

 

Le Dr Muamba Tshibasu Georges, Secrétaire exécutif, est persuadé que Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) peut partager sa précieuse expérience en tant que programme de collaboration transfrontalière développé en période de conflit armé et profitera de sa coopération avec le Partenariat pour favoriser la reconnaissance de son modèle transfrontalier pour une collaboration plus efficace. En outre, Greater Virunga Transboundary Collaboration (GVTC) a récemment signé un protocole d'accord tripartite entre CIRGL, CEPGL et GVTC pour une action synergique pour la paix, la sécurité, la conservation et le développement.

 

A propos de la Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC)

 

La Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC) est un mécanisme transfrontier de gestion stratégiques et collaborative du paysage du Grand Virunga. Né d’activités informelles entre le personnel des aires protégées transfrontières, GVTC est devenue une entité formelle avec une forte volonté politique des trois pays de la République démocratique du Congo, le Rwanda et l’Ouganda.

 

Accomplissements

Du interactions informelles du personnel du parc à travers les frontières à la légalisation de l’attente de la Collaboration Grand Virunga transfrontières, ce sont les jalons de la collaboration transfrontalière :

 

♦  2011 : ? La légalisation de la Collaboration Grand Virunga transfrontières par un traité signé par les chefs d’Etat de la République démocratique du Congo, le Rwanda et l’Ouganda. Cette étape est en train, mais en attendant signatures.

 2010 : Plan raffinés transfrontières stratégique quinquennal.

 2009 : Institutionnalisation de la collaboration transfrontalière des Virunga par le Grand Conseil interministériel.

 2008 : Déclaration ministérielle de Rubavu pour la collaboration transfrontalière Grand Virunga.

 2008 : Création d’un Secrétariat exécutif pleinement opérationnel, provisoirement basé à Kigali, pour coordonner la mise en œuvre de la 10-Année transfrontières Plan stratégique.

 2007 : Acquisition de quatre années de financement du Royaume des Pays-Bas pour mettre en œuvre la collaboration transfrontalière et le partage des revenus de soutien et des entreprises de conservation à travers le paysage du Grand Virunga.

 2006 : Année 10-transfrontières Plan stratégique autorisant la création d’un secrétariat permanent.

 2005 : protocole d’accord tripartite sur les recettes du tourisme partage par les groupes transfrontaliers du tourisme des gorilles.

 2005 : Déclaration ministérielle tripartite de Goma sur la gestion transfrontalière des ressources naturelles du réseau de zones protégées transfrontalières du Rift Albertin Central.

 2004 : protocole d’accord trilatéral entre les trois autorités des aires protégées sur la conservation de collaboration de la Banque centrale du Rift Albertin transfrontalière réseau de zones protégées.

 

Initiatives

 

Pour être efficace et efficiente, la plus grande collaboration transfrontalière des Virunga a connu une série de priorités et identification des projets afin de réussir à améliorer la conservation des espèces, des habitats et des services écologiques qui contribuent à l’accroissement des avantages socio-économiques, grâce à la collaboration transfrontalière efficace.

Découvrez ce que le Grand Virunga transfrontières Collaboration fait dans les domaines de la collaboration régionale, la gestion des ressources naturelles transfrontières, les moyens de subsistance, l’utilisation des terres, et de plaidoyer et de sensibilisation

 

Mandat

Le GVTC est guidé par un plan stratégique de dix ans ainsi que la mise en œuvre d’un plan de cinq ans qui fixe comme objectif l’amélioration de la conservation des espèces, des habitats et des services écologiques qui contribuent à l’accroissement des avantages socio-économiques, grâce à la collaboration transfrontalière efficace.

Le Secrétariat Exécutif a pour mandat de recueillir des fonds au nom des trois aires protégées pour soutenir les initiatives transfrontières. Actuellement, le Secrétariat exécutif met en œuvre un projet de quatre ans financé par le Royaume des Pays-Bas l’spécifiques pour renforcer la collaboration transfrontalière, les mécanismes de partage des recettes et des entreprises communautaires.

Comme dicté par le plan stratégique actuel, les paramètres géographiques pour les travaux de la GVTC comprennent l’écosystème transfrontalier du Central Albertine transfrontalière réseau de zones protégées partagé par huit aires protégées, notamment : Parc National des Virunga et des Sarambwe Réserve Naturelle en RDC ; Mgahinga Gorilla National Park, Bwindi Impenetrable National Park, Queen Elizabeth National Park, Rwenzori Mountains National Park, Semuliki National Park et Kibale National Park en Ouganda, et Parc National des Volcans au Rwanda.

 

Structure

La fondation de la plus grande collaboration transfrontalière des Virunga est fondée sur des équipes de travail transfrontalier au niveau politique et la politique au niveau technique.

Ces entités interagissent sur une base régulière avec les comités techniques régionaux réunissant deux fois par an et les chefs d’État a proposé de se réunir une fois tous les deux ans.

 Chefs d’États
 Ministères nationaux (niveau politique)
 Transfrontières de base du secrétariat (niveau de mise en œuvre)
 Transfrontières Secrétariat exécutif (niveau technique)
 Comité régional de recherche
 Comité Régional de Tourisme
 Comité Régionale pour la conservation communautaire et d’entreprise
 Comité Régionale pour la Sécurité et application de la loi
 Organigramme de la Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga

 

Pour en savoir plus, bien vouloir consulter le lien ci-après:  Collaboration Transfrontières du Grand Virunga (GVTC)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FERN-Nos forêts, nos vies : Récits d’espoir et de résilience recueillis auprès de communautés forestières à travers le monde

Les récits portent la voix de femmes libériennes qui luttent pour le droit de posséder et de gérer des terres qui leur reviennent de droit, des populations autochtones guyaniennes qui résistent à des entreprises tentant de saisir leurs forêts, des communautés rurales laotiennes qui s’adaptent aux transformations profondes de leur mode de vie ancestral, ou encore des Ghanéens obtenant enfin justice face aux exploitants forestiers.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019