Gouvernement du Gabon: Noël Nelson MESSONE, nouveau Ministre en charge des Eaux et Forêts

Gouvernement du Gabon: Suite aux élections municipales et départementales du 14 décembre 2013 remportées par le Parti démocratique gabonais (PDG), le cabinet du Premier Ministre Raymond NDONG SIMA a été changé par celui de l’économiste Daniel ONA ONDO. Le ministère des Eaux et Forêts n’a pas échappé à ce remaniement tant dans sa dénomination qu’au niveau du principal manager. Désormais, il sera intitulé Ministre de la Forêt, de l’Environnement et de la Protection des ressources naturelles et le numéro 1 est le diplomate émérite Noël Nelson MESSONE. Monsieur Gabriel TCHANGO a été nommé Ministre du Commerce des Petites et Moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Développement des Services. La passation des charges entre les deux hommes d’Etat, se déroulement entre jeudi et vendredi de la semaine en cours.

 

A chaud, nous essayons de faire le portrait du nouveau Ministre de la Forêt, de l’Environnement et de la Protection des Ressources Naturelles.

Né le 22 décembre 1960 à Ovan dans la province de l’Ogooué Ivindo, Noël Nelson MESSONE a fait de brillantes études. Il est titulaire d’un doctorat d’économie politique de l’Université du Kentucky et d’un master en diplomatie et commerce international, de la « Patterson School of Diplomacy and International Commerce », de Lexington dans le Kentucky, ainsi que d’un autre diplôme de l’Université de Paris-Sorbonne Nouvelle. 

 

Celui qui était il y a deux jours, le Représentant permanent du Gabon auprès des Nations Unies, a été élu le 4 septembre dernier Président de la Quatrième Commission chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation de cette institution internationale. Il avait présenté ses lettres de créance au Secrétaire Général des Nations Unies le 23 février 2011.

 

Avant cette fonction, M. MESSONE était, depuis 2010, Ambassadeur du Gabon auprès des États du BENELUX et de l’Union européenne, tout en siégeant au Sénat du Gabon où il été élu en 2009.

 

De 2007 à 2009, M. Nelson MESSONE a été Ministre Délégué des affaires étrangères du Gabon, après avoir occupé les fonctions de Conseiller politique principal auprès du Secrétaire Général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Paris (2003-2007). Auparavant, il était le Directeur Régional de l'Afrique de l'ouest pour Agence. Nelson MESSONE avait occupé d’autres postes importants y compris au sein du US Peace Corps au Gabon.

 

Plusieurs dossiers attendent le nouveau Membre du Gouvernement sur sa table notamment la lutte contre le braconnage, la transformation plus poussée du bois, la gestion durable des ressources naturelles, la révision du code forestier, la reforme et la délocalisation de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts à Makokou, etc. Son prédécesseur a initié quelques reformes qu’il poursuivra. En bon diplomate, il mettra certainement tout en œuvre pour que le siège régional de l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux(OIBT), sollicité par le Gabon lors de la 49ème session du CIBT tenue à Libreville du 25 au 30 novembre dernier soit acquis.

 

En savoir plus...

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Afriquenvironnementplus- Adaptation aux changements climatiques : le Fonds d’Adaptation octroi le Congo une enveloppe de 5 milliards francs CFA

La République du Congo bénéficie du Fonds d’adaptation une enveloppe de 5 milliards de FCFA pour matérialiser le projet de renforcement des capacités d’adaptation au changement climatique des communautés vulnérables du Bassin du fleuve Congo, en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

En savoir plus...

La boucle est bouclée: Le Cameroun emboite le pas à la RCA et au Tchad et signe les Protocoles Spécifiques !

Tout commence en décembre 2016 à Douala au Cameroun avec la 1ère Réunion des Experts Pays du Cameroun, de la RCA et du Tchad relative à l’élaboration des Protocoles Spécifiques (PS) aux Accords binational BSB et tripartite de Lutte Anti Braconnage Transfrontalier, notamment, le Protocole Spécifique de Lutte Anti Braconnage relatif à l’Accord de Coopération Tripartite Cameroun-RCA-Tchad de N’Djamena et le Protocole Spécifique Ecodéveloppement relatif à l’Accord de Coopération Binational Cameroun–Tchad.

En savoir plus...

AFORPOLIS A ne pas manquer - Appel à résumés

Cette conférence est organisée en collaboration avec l'Université de Göttingen en Allemagne et l'Union internationale des instituts de recherche forestière (IUFRO). La conférence se tiendra à Accra, au Ghana, du 14 au 17 septembre 2020.

En savoir plus...

Synthèse numéro 6 des rapports d'Observation Indépendante Externe du Système Normalisé d'Observation Indépendante Externe (SNOIE)

De Juin à Août 2019, six (6) missions de vérification d’allégations d’activités forestières illégales ont été réalisées dans les régions de l’Est et du Sud. Les rapports de ces missions produits ont été soumis au Ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), aux délégations régionales du Sud et du Littoral au Cameroun. Au cours des missions, des infractions présumées ont été relevées par ces OSC membres du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), certifié ISO 9001 :2015. Trouvez la liste des infractions présumées et les auteurs présumés en téléchargeant la synthèse de ces rapports de dénonciation....

En savoir plus...

Le PFBC mobilise à Shanghai, Chine : Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea Facilitateur du PFBC renforce le dialogue du Bassin du Congo avec les principaux acteurs chinois du secteur Forêt-Bois

Du 21 au 15 novembre 2019, Shanghai (Chine), le Ministre d'État Francois-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC, a participé au Forum international sur les chaînes d’approvisionnement vertes des produits de l’industrie forestière., en anglais : “Together towards Global Green Supply Chains - A Forest Products Industry Initiative”. (Flyer disponible en téléchargement). Le Conseil d’Administration et l’Assemblée de l’Association technique internationale des Bois tropicaux (ATIBT) se sont tenus en marge du Forum.

En savoir plus...

Forestnews.cifor - Malgré sa taille, le Bassin du Congo attire moins de fonds que les autres grandes zones forestières.

L'étude montre que les forêts d'Afrique centrale ont reçu 2 milliards de dollars de sources bilatérales (52,5 %) et multilatérales (47,5 %), l'Allemagne représentant 25 % du financement, suivie par l'Union européenne et le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM). La plupart des fonds sont allés à la République Démocratique du Congo (40 %), au Tchad (17 %) et au Cameroun (14 %).

En savoir plus...

Woodbois : 115ième membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo !

Bruxelles, Belgique, le 30 septembre 2019 : Woodbois Ltd. rejoint officiellement le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Dans le cadre du processus d'adhésion, Woodbois a présenté les documents requis et s'est engagée à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour la promotion de la gestion durable des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale.

En savoir plus...

Communique final des travaux de la dixième réunion du SGTAPFS

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui technique et financier de la Coopération allemande à travers le projet GIZ d’appui régional à la COMIFAC, a organisé du 05 au 09 Novembre 2019 à Kigali au Rwanda, la dixième réunion du Sous- Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage (SGTAPFS). Bien vouloir télécharger le communiqué final de la réunion…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019