PFBC-Hommage au Dr Ibrahim Sambo Soulémane

 

 

Bien vouloir télécharger la Note d’Hommage au Dr Ibrahim Sambo Soulémane 

 

 

C’est avec grande douleur et tristesse que le Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale d’Afrique Centrale (RIFFEAC) ainsi que ses partenaires techniques et financiers ont appris le décès du Dr Sambo Ibrahim Soulémane, le 31 mars 2015 à Yaoundé, Cameroun, de suite d’une longue maladie.

 

 

le Président du Conseil d’administration du RIFFEAC, M. Jean-Claude Nguinguiri «C’était un compagnon irremplaçable qui a été au four et au moulin aussi bien pendant la création du RIFFEAC en 2001 à Libreville, Gabon que pendant sa phase de croissance (2011 à ce jour).»

 

Le Professeur Francis Tarla, coordinateur à l’intérim du RIFFEAC « Un grand homme de cœur, très déterminé dans l'esprit  qui pouvait voir des possibilités là où d'autres voyaient des obstacles. »

 

 

Dr Sambo a été le Coordonnateur régional du RIFFEAC de mai 2011 au 31 mars 2015. Durant cette phase de croissance. il a aussi coordonné le projet de renforcement des capacités des membres du RIFFEAC pour la formation en gestion durable des concessions forestières, financé par l’OIBT ainsi que le Projet d’appui au renforcement de l’adéquation formation-emploi (PARAFE) dans le secteur forêt/environnement en Afrique Centrale, financé par l'Agence française de développement (AFD).

 

 

 

 

L’équipe de l’Université LAVAL a connu pour la première fois le Dr SAMBO en 2005 au cours de la première rencontre organisée à l’Université de Kinshasa entre le RIFFEAC et les représentants de l’Université LAVAL. La réunion de Kinshasa et la rencontre qui a suivi avec la Représentation de la FAO en RDC a permis au Département des Forêts de la FAO à Rome de financer une étude sur la relance de l’enseignement forestier en RDC.

 

 

Le rapport technique de la FAO co-écrit en mai 2006 par Dr Sambo et le professeur à la retraite de l’Université Laval, Jean Tomlinson, a été le document d’appui pour convaincre le programme régional de l’Afrique du centre et de l’ouest (PRACO) de l’Agence canadienne de développement international, intégrée depuis mars 2013 au sein du Ministère des affaires étrangères, du Commerce et du Développement Canada (MAECD), de financer le projet d’appui à la formation en gestion des ressources naturelles dans le Bassin du Congo (FOGRN-BC) de juillet 2008 à décembre 2014.

 

Le plein succès de la mise en œuvre de ce projet a convaincu le FFBC d’accorder un don de financement du projet PEFOGRN-BC-Phase I (de juillet 2011 à décembre 2014) en vue d’élargir le modèle du projet FOGRN-BC testé dans trois pays représentatifs du bassin du Congo (Cameroun, Gabon et RDC) dans l’ensemble de 10 pays membres de la COMIFAC. Comme membre du PFBC, le RIFFEAC sous la coordination du Dr Sambo a participé activement à toutes les réunions du PFBC pour animer le marché des idées sur la formation en collaboration avec l’Université Laval et le Centre d’Enseignement et de Recherche en Foresterie de Sainte-Foy Inc. (CERFO). 

 

 

 

La réussite du projet PEFOGRN-BC-Phase I par le RIFFEAC et ses institutions membres en partenariat avec le CERFO et l’Université LAVAL, a permis au FFBC d’étudier le financement d’une deuxième phase du projet.  Lors de la mission d’évaluation de cette phase II par le Secrétariat du FFBC à la Banque Africaine de Développement (BAD), effectuée du 11 au 20 mars 2015 au Cameroun, le Dr Sambo nonobstant son état de santé très précaire, a su se rendre disponible pour participer à quelques séances de travail clef.

 

C’est pour dire que le Dr Sambo a travaillé pour le RIFFEAC jusqu’aux derniers moments de sa vie. Nous lui disons tous un grand merci pour ce don de soi pour une cause noble qui l’animait de voir le RIFFEAC remplir adéquatement sa mission de plate-forme de formation forestière et environnementale en Afrique centrale.

 

En vue de perpétuer la mémoire du Dr Sambo, une proposition est faite  à l’Assemblée générale du RIFFEAC de dédier une bourse annuelle de mobilité de 5,000 $, dénommée Dr Ibrahim Sambo Soulémane, qui sera accordée par le RFFEAC, pour permettre à un (e) étudiant (e) finissant (e), sélectionné (e) sur base de l’excellence de son dossier académique d’effectuer un stage sous régional de perfectionnement de 6 mois dans son domaine d’étude. 

 

 

Damase Khasa, professeur titulaire à la faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval, Québec, Canada

Photos: Internet

 

 

Bien vouloir télécharger la Note d’Hommage au Dr Ibrahim Sambo Soulémane ci-dessous :

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Vers plus de Co-Management, Partenariat Public et Privé en Afrique centrale

Deux articles scientifiques recommandent des partenariats Public et Privé pour améliorer la conservation de la biodiversité des forêts du Bassin du Congo; la gestion des aires protégées et faciliter un soutien financier et technique à long terme…

En savoir plus...

Le collège de la société civile en marche pour la tenue d’une journée spéciale le 18 décembre 2019

Thème: "Les forêts du Bassin du Congo à la croisée des chemins entre Conservation – Gestion et Développement Durable – Changements Climatiques et Investissements en milieu forestier : Rôle de la société civile et attentes des communautés riveraines"

En savoir plus...

Voaafrique-Le Cameroun et le Nigeria préoccupés par la sécurité de leur frontière commune

Les Gouverneurs des régions du Cameroun et États du Nigeria, des responsables administratifs et de sécurité ont discuté de la sécurité sur leur frontière commune pendant deux jours à Yaoundé mi-juillet.

En savoir plus...

CAWHFI NEWS N°004

La phase actuelle du projet CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) mise en œuvre par l’UNESCO, grâce au soutien financier de l’Union européenne s’achèvera en mars en 2020. Un des résultats majeurs attendus à son terme est le lancement du processus d’inscription de nouveaux sites de la sous-région sur la Liste du patrimoine mondial.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019