Une mission conjointe contre l’exploitation illégale au Cameroun

Paris le 20 juillet 2009 - Si des progrès dans la gestion forestière durable ont été enregistrés au Cameroun , l’exploitation illégale du bois reste un problème majeur. Suite à la publication d’un nouveau rapport des Amis de la Terre (1), l’ONG a invité l’Association des producteurs africains (IFIA) et les importateurs et distributeurs de bois exotiques (Le Commerce du Bois) à participer à une mission sur le terrain, afin de mieux comprendre les impacts écologiques et sociaux de l’exploitation illégale de bois et de discuter avec les autorités camerounaises des moyens de l’enrayer.
Télécharger le communiqué de presse publié par Amis de la Terre, IFIA et Le Commerce du Bois

Alors que le Cameroun s’apprête à signer un partenariat avec l’Union Européenne pour lutter contre le commerce de bois illégal, l’ONG et les représentants des deux Associations Professionnelles ont constaté sur le terrain, dans la région de Nanga Eboko, l’ampleur des problèmes: coupes à l’intérieur d’une réserve forestière, utilisation frauduleuse de titres d’exploitation, complicité de certaines administrations locales ou encore destruction de plantations villageoises. Les résultats de cette mission ont été présentés aux autorités du Ministère des Forêts et de la Faune. L’IFIA et LCB ont fait valoir l’impact très négatif sur les marchés des pratiques de certaines entreprises forestières internationales ou nationales, dénoncées par les Amis de la Terre dans leurs rapports. Nous avons également fait part de notre souhait de voir les communautés villageoises victimes de ces abus indemnisées et qu’un moratoire sur les « petits titres »(2) soit adopté. Le Ministère des Forêts et de la Faune s’est engagé à apporter des réponses dans les prochains jours
sur ces questions.

Pour Samuel Nguiffo, directeur des Amis de la Terre Cameroun : « L’exploitation de bois illégal ne profite pas aux populations locales mais surtout elle contribue à leur appauvrissement en les privant d’une ressource qui pourrait être gérée durablement ».

Pour Sylvain Angerand, chargé de campagne pour les Amis de la Terre France : « Les coupes de bois illégal que nous avons constatées sur le terrain et montrées aux entreprises sont principalement à destination du marché européen. Il est donc urgent que l’Union Européenne crée un cadre législatif rigoureux. »

Pour Eric Boilley, directeur de LCB et porte parole de la fédération européenne du Commerce du Bois : « Il est indispensable que le Ministère des Forêts du Cameroun nous aide à faire la différence entre le légal et l’illégal et combatte efficacement ce dernier. Car il n’est pas normal que sur le marché, les opérateurs s’engageant dans des politiques d’achats responsables, soient pénalisés par des acheteurs et des producteurs peu scrupuleux. Nous prenons quant à nous nos responsabilités pour empêcher l’importation de bois illégal dans l’esprit de notre charte environnementale».

Hervé Bourguignon, directeur de l’IFIA ajoute : « L’exploitation illégale du bois crée une concurrence déloyale avec les entreprises engagées dans la gestion durable. A court terme, c’est l’avenir même de la filière bois au Cameroun qui est menacé alors que le secteur est largement engagé dans la certification forestière. Par ailleurs, il est impératif de créer le cadre juridique sécurisé qui permettra aussi aux nationaux de bénéficier de titres d’exploitation pérennes à même de leur assurer un avenir ».

Les Amis de la Terre, l’IFIA et Le Commerce du Bois se sont engagés à assurer le suivi de ce dossier et à poursuivre le dialogue avec l’administration camerounaise pour construire une filière bois durable qui contribue au développement des populations locales.

Contact presse:
Amis de la Terre: Caroline Prak, chargée de communication, téléphone portable: (06) 86 41 53 43 ou caroline.prak@amisdelaterre.org
Le Commerce du Bois: Eric Boilley, Le Commerce du Bois , 01 44 75 58 58 ou lecommercedubois@wanadoo.fr
IFIA Herve Bourguignon, IFIA, 01 43 42 42 00 ou hervebourguignon@wanadoo.fr
---------------

(1) « Cana Bois : pillage des zones protégées au Cameroun au profit du marché européen » - juin
2009 et « Importer légalement eu Europe du bois coupé illégalement au Cameroun » - mai 2008
http://www.amisdelaterre.org/Les-Amis-de-la-Terre-verbalisent.html
(2) Les « petits titres » correspondent à des autorisations de récupération ou d'enlèvement de bois
prévue par la loi lors de la création d'une route ou d'un projet de développement (ex:palmeraie). Sur le
terrain, nous avons constatées que ces « petits titres » permettaient en réalité de blanchir du bois
illégal. Les volumes récoltées grâce à ces « petits titres » sont en progression régulière et
représentent un volume important du total récolté au Cameroun .

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Libreville a accueilli le 16 mai 2017 la 2e Réunion du Conseil du PFBC

La gouvernance axée sur les résultats du PFBC en marche : La 2e Réunion du Conseil du PFBC consolide les acquis, crédibilise la réforme de la gouvernance et prépare activement la 17e Réunion des Parties du PFBC. Libreville (Gabon), 16 mai 2017 -  S’est tenue la deuxième Réunion du Conseil du PFBC.

En savoir plus...

Étude diagnostique sur la foresterie communautaire en République du Congo

L’étude diagnostique se penche sur les opportunités et les contraintes pour le développement de la foresterie communautaire en République du Congo. Elle entend apporter des éclairages sur le cadre institutionnel et juridique notamment les textes et acteurs clés pertinents en matière de foresterie communautaire; dresser un état des lieux des droits fonciers des communautés locales; identifier les opportunités et contraintes de renforcement des droits fonciers coutumiers et d’accès à la foresterie communautaire, ainsi que des capacités organisationnelles et techniques des communautés forestières, et fournir des recommandations pour éclairer la mise en oeuvre du projet CoNGOs en République du Congo.

En savoir plus...

IISD : Conférence de Bonn sur le changement climatique - Mai 2017

La Conférence de Bonn sur les changements climatiques s'est poursuivie lundi. Des consultations informelles se sont déroulées tout au long de la journée pour discuter des questions soulevées par le Groupe de travail spécial sur l'Accord de Paris (APA), l'Organe subsidiaire de mise en œuvre (SBI) et l'Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (SBSTA).

En savoir plus...

IISD : Résumé du Forum énergétique de Vienne 2017

Le Forum de l'Énergie de Vienne (FEV) 2017 intitulé « L'énergie durable pour la mise en œuvre des ODD et l'Accord de Paris » s'est tenu du 9 au 12 mai 2017 à Vienne, en Autriche. L'événement a rassemblé environ 1 650 participants venus de 128 pays, dont le Premier Ministre de Tuvalu, et plusieurs ministres d'Égypte, d'Inde, de Jordanie, du Maroc et du Swaziland, des dignitaires et représentants de haut niveau d'organisations internationales et non gouvernementales, universitaires, de la société civile et du secteur privé.

En savoir plus...

Climate Action Tracker : La croissance lente des émissions mondiales de la Chine et de l'Inde, les politiques de Trump allégeront les émissions américaines

Le leadership mondial sur le climat change : Les développements positifs sur l'utilisation du charbon en Chine et en Inde sont susceptibles de réduire la croissance prévue des émissions de carbone dans le monde d'environ deux à trois milliards de tonnes d'ici 2030 par rapport aux prévisions faites il y a un an, a déclaré Climate Action Tracker (CAT) aujourd'hui.

En savoir plus...

Rapport de situation sur les mesures d'atténuation appropriées au niveau national (MAAN). Mise à jour semestrielle 2017

Ce rapport de mise à jour semestriel commence par une vue d'ensemble des MAAN par nombres au Chapitre 1, comme dans les rapports de situation MAAN précédents. Le chapitre montre que le nombre total de MAAN soumis au Registre de la CCNUCC continue d'augmenter avec le temps, et la part des MAAN qui ont reçu un soutien financier reste constante mais relativement faible depuis la dernière mise à jour.

En savoir plus...

CCNUCC : Adaptation au climat, Risque de catastrophe et développement. Évènement à Bonn les 16 et 17 mai

Une réunion axée sur des solutions pour identifier les opportunités permettant d'intégrer l'adaptation au changement climatique, les Objectifs de Développement Durable (ODD) et la réduction du risque de catastrophe se tiendra lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique en mai.

En savoir plus...

ITTO-CITES spectroscopie de réflectance dans le proche infrarouge (NIRS) pour surveiller le commerce de l'acajou

Cette vidéo illustre l'application spectroscopie de réflectance dans le proche infrarouge (NIRS) pour l'identification du bois, qui est actuellement utilisée comme base pilote au Brésil pour l'identification de l'acajou (Swieteniamacrophylla), grâce au soutien technique et financier de l'OIBT, dans le cadre du Programme OIBT-CITES pour la mise en oeuvre des Listings des espèces ligneuses tropicales du CITES.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030