IIED : un rapport pose les jalons de la recherche en gouvernance forestière entre la Chine et l’Afrique

Vous pouvez télécharger le rapport China-Africa Forest Governance Learning Platform, Rapport d’un évènement de lancement et perspective

 

IIED a publié un rapport qui identifie les recherches qui pourraient mettre en lumière les effets positifs et négatifs des investissements chinois dans les forêts africaines, et de montrer comment améliorer la gouvernance du commerce du bois.

 

Le rapport de l’IIED rend compte de la première rencontre première rencontre de « China-Africa Forest Governance Learning Platform », un nouveau groupe qui vise à assurer que de tels investissements sont durables du point de vue environnemental et profitent aux communautés locales.

 

Les participants à la plateforme proposent que la recherche porte sur les points suivants :

 

♦Écarts entre les données relatives aux exportations de produits forestiers africains et leurs importations par la Chine.

Directives, normes, principes et législation en vigueur en Afrique et en Chine qui affectent les activités des entreprises forestières chinoises dans les pays africains

Pratiques et modèles d’échelles et types de gestion forestière efficace, et question connexes telles que les régimes foncier et forestier, en Chine et dans les pays africains

Analyse multisectorielle pour comprendre l’impact des investissements chinois dans des secteurs autres que le forestier sur la gouvernance forestière

Commerce du bois et investissements forestiers impliquant des sociétés chinoises en Afrique – Études de cas et enquêtes de journalistes chinois.

Réglementions du marché intérieur chinois et priorités des consommateurs et potentiel à encourager les sociétés chinoises à appliquer des principes de gestion forestières durables.

 

« La relation sino-africaine se consolide et présente un potentiel énorme – à travers la recherche, le dialogue et une action commune – en faveur des forêts et des droits et intérêts forestiers des communautés locales » a déclaré James Mayers, Responsable du Groupe Ressource naturelles de l’IIED.

 

« Beaucoup reste à faire pour améliorer le respect de la législation qui protège les forêts et les intérêts des communautés locales, et de nombreux efforts doivent encore être consentis pour encourager la création d’entreprises durables et la mise au point de programmes de vérification de l’origine légale des produits ligneux », a-t-il ajouté. « Nous espérons que d’autres acteurs rejoindrons la China-Africa Forest Governance Learning Platform, en vue du déploiement de ce potentiel exceptionnel. »

 

Vous pouvez télécharger le rapport China-Africa Forest Governance Learning Platform, Rapport d’un évènement de lancement et perspective

 

Vous pouvez consulter le texte complet sur le blog y relatif publié par James Mayers China in Africa’s forests

 

Contact : Pour obtenir un entretien, veuillez contacter Lila Buckley (lila.buckley@iied.org) +44 (0)203463 7399+44 (0)203463 7399

 

L’International Institute for Environment and Development (IIED) est un institut de recherche indépendant et à but non lucratif. Créé en 1971 et basé à Londres, l’IIED apporte expertise et leadership dans la recherche et la mise en œuvre en matière de développement durable (voir www.iied.org).

 

La Version anglaise de cet article disponible sur le lien ci-après fait foi : Report sets stage for China-Africa forest governance research

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Mise en ligne site web de SEP2D

Le site web de SEP2D, tant attendu, est enfin en ligne. Vous y trouverez des informations relatives au programme SEP2D, mais également la liste des lauréats aux appels à projets.

 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030