IIED : un rapport pose les jalons de la recherche en gouvernance forestière entre la Chine et l’Afrique

Vous pouvez télécharger le rapport China-Africa Forest Governance Learning Platform, Rapport d’un évènement de lancement et perspective

 

IIED a publié un rapport qui identifie les recherches qui pourraient mettre en lumière les effets positifs et négatifs des investissements chinois dans les forêts africaines, et de montrer comment améliorer la gouvernance du commerce du bois.

 

Le rapport de l’IIED rend compte de la première rencontre première rencontre de « China-Africa Forest Governance Learning Platform », un nouveau groupe qui vise à assurer que de tels investissements sont durables du point de vue environnemental et profitent aux communautés locales.

 

Les participants à la plateforme proposent que la recherche porte sur les points suivants :

 

♦Écarts entre les données relatives aux exportations de produits forestiers africains et leurs importations par la Chine.

Directives, normes, principes et législation en vigueur en Afrique et en Chine qui affectent les activités des entreprises forestières chinoises dans les pays africains

Pratiques et modèles d’échelles et types de gestion forestière efficace, et question connexes telles que les régimes foncier et forestier, en Chine et dans les pays africains

Analyse multisectorielle pour comprendre l’impact des investissements chinois dans des secteurs autres que le forestier sur la gouvernance forestière

Commerce du bois et investissements forestiers impliquant des sociétés chinoises en Afrique – Études de cas et enquêtes de journalistes chinois.

Réglementions du marché intérieur chinois et priorités des consommateurs et potentiel à encourager les sociétés chinoises à appliquer des principes de gestion forestières durables.

 

« La relation sino-africaine se consolide et présente un potentiel énorme – à travers la recherche, le dialogue et une action commune – en faveur des forêts et des droits et intérêts forestiers des communautés locales » a déclaré James Mayers, Responsable du Groupe Ressource naturelles de l’IIED.

 

« Beaucoup reste à faire pour améliorer le respect de la législation qui protège les forêts et les intérêts des communautés locales, et de nombreux efforts doivent encore être consentis pour encourager la création d’entreprises durables et la mise au point de programmes de vérification de l’origine légale des produits ligneux », a-t-il ajouté. « Nous espérons que d’autres acteurs rejoindrons la China-Africa Forest Governance Learning Platform, en vue du déploiement de ce potentiel exceptionnel. »

 

Vous pouvez télécharger le rapport China-Africa Forest Governance Learning Platform, Rapport d’un évènement de lancement et perspective

 

Vous pouvez consulter le texte complet sur le blog y relatif publié par James Mayers China in Africa’s forests

 

Contact : Pour obtenir un entretien, veuillez contacter Lila Buckley (lila.buckley@iied.org) +44 (0)203463 7399+44 (0)203463 7399

 

L’International Institute for Environment and Development (IIED) est un institut de recherche indépendant et à but non lucratif. Créé en 1971 et basé à Londres, l’IIED apporte expertise et leadership dans la recherche et la mise en œuvre en matière de développement durable (voir www.iied.org).

 

La Version anglaise de cet article disponible sur le lien ci-après fait foi : Report sets stage for China-Africa forest governance research

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

SEP2D : Lancement de la seconde revue de l'évaluation mondiale de l'IPBES par les gouvernements et les experts

L’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques) lance une revue externe de l’évaluation mondiale de la biodiversité jusqu’au 29 juin 2018 (documents disponibles depuis le 14 mai). Le souhait de l’IPBES est que cette démarche concerne le plus large panel de réviseurs : « experts intéressés et qualifiés, y compris scientifiques, décideurs, praticiens et autres détenteurs de connaissances ».

En savoir plus...

FNUF : Le Forum sur les forêts achève ses travaux en adoptant une stratégie de communication sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l’ONU sur les forêts

Pendant une semaine, le Forum a examiné, à titre prioritaire, la mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts qui offre un cadre global d’action pour assurer une gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres en général, et pour mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts.  La planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an.

En savoir plus...

Mise en œuvre du Protocole de Nagoya. Les juristes et experts chargés de politiques publiques de l’espace COMIFAC outillés pour l’élaboration des mesures APA

15 juristes et experts chargés de politiques publiques ont été formés sur les connaissances en matière de formulation et d’élaboration de mesures législatives, administratives et de politique générale relative à l’APA.

En savoir plus...

Harmattan : La gouvernance climatique au Cameroun

La multiplication des événements climatiques extrêmes (sécheresses, inondations) du fait de la hausse de la température mondiale a conduit les États de la planète à mettre la question du changement climatique sur leur agenda politique. Le Cameroun n’en fait pas exception. Traiter de la gouvernance climatique au Cameroun conduit nécessairement à analyser comment se construit l’action publique de lutte contre le changement climatique au Cameroun. Elle apparaît comme une configuration d’action publique multi-niveaux. Ainsi, la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique en constitue l’arène climatique globale.

En savoir plus...

L’Afrique centrale parle aux parties du FNUF sur la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les Forêts (2017-2030)

Le Gabon et la République du Congo font des déclarations forte sur le point concernant les discussions générales (point 6) et sur les remarques de clôtures… la COMIFAC rehaussée dans le plaidoyer des Ministres au FNUF 13...

En savoir plus...

Afdb : Afrique de l’Ouest : le 3 ème Forum sur le financement climatique et des énergies propres s’achève à Abidjan sur un succès

La troisième édition du Forum sur le financement climatique et des énergies propres en Afrique de l’Ouest (WAFCCEF-3, sigle en anglais) a eu lieu jeudi 12 avril 2018 à l’auditorium Babacar Ndiaye de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence de représentants d’institutions internationales, de promoteurs privés, d’experts en énergie ainsi que de nombreux enseignants-chercheurs et étudiants.

En savoir plus...

Entrée diplomatique et politique réussie du Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de la Belgique du PFBC

Du 19 au 20 avril 2018, le Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC a effectué une mission à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Entre autres au programme de cette importante mission, une table ronde des Chefs de Missions des partenaires du PFBC, une visite du Facilitateur au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, des réunions avec les partenaires techniques et les représentants des différents collèges du PFBC au tour de la nouvelle vision et orientation stratégique de la Feuille de route de la Facilitation du Royaume de la Belgique du PFBC.

En savoir plus...

Le Facilitateur du PFBC à la rencontre des acteurs de la société civile et du Secteur privé…

Durant sa mission du 19 au 20 Avril 2018, Le Facilitateur du PFBC a rencontré successivement les acteurs de la société civile et du Secteur privé..

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018