IISD-Faits Marquants de la conférence de Bonn sur les Changements Climatiques

 

 

Samedi, la Conférence de Bonn sur les changements climatiques s’est poursuivie avec de nombreuses consultations informelles dans le cadre du SBI et du SBSTA, et des consultations de l’APA sur l'organisation des travaux. Des ateliers en session sur les liens entre le Mécanisme technologique et le Mécanisme financier, et sur le FSV dans le cadre du processus de l’ICA se sont également tenus dans la matinée. Un événement de bilan a été organisé dans l'après-midi.

 

 

Le Co-Président Jo Tyndall a présenté un exposé sur la proposition des Co-Présidents: de se réunir dans un seul groupe de contact le 23 mai pour examiner les points 3 à 7 de l'ordre du jour; de fournir des questions d'orientation d’ici lundi soir pour des discussions ciblées et techniques des 24 et 25 mai; d’examiner le point 8 après une séance d'information du Secrétariat sur les implications juridiques de l'entrée en vigueur rapide; et d’examiner les résultats de la session mercredi, ce qui pourrait inclure des demandes de soumissions et du travail intersessions, y compris des ateliers techniques.

 

Les Parties ont accueilli favorablement la proposition dans l’ensemble. Certaines ont suggéré deux groupes de contact parallèles et d'autres ont mis en garde contre la tenue de plus de deux réunions simultanément. Alors que certains ont soutenu l'organisation d'ateliers intersessions, d'autres ont exprimé des préoccupations concernant les incidences financières et la participation. D'autres Parties craignaient que les ateliers de l’APA puissent déboucher sur des points relevant des OS et dont l’examen ne progresse pas de la même manière que ceux de l’APA. Les Co-Présidents fourniront des informations sur le mode de travail le 23 mai en matinée et commenceront le travail.

 

Au cours de l’évènement sur l'inventaire dont le but était d’assurer la cohérence et l'exhaustivité de la mise en œuvre. La Présidente de la CdP 21, Ségolène Royal, a suggéré l'élaboration d'une feuille de route pour identifier les domaines dans lesquels des progrès ont été accomplis. Elle a ajouté que la feuille de route devrait indiquer les raisons pour lesquelles les progrès ont été plus lents dans certains domaines et permettre d’élaborer une méthodologie pour faire avancer les travaux sur toutes les questions de manière cohérente.

 

Décrivant la CdP 22 comme une «CdP axée sur l'action», Hakima El Haite, Président entrant de la CdP 22, a fait savoir que la Présidence de la CdP 22 tiendra des consultations informelles pour rassurer les Parties sur la coordination permanente et le travail équilibré des différents organes.

 

Le Président du SBSTA, Carlos Fuller, a souligné le consensus sur le report des délibérations sur le champ d’application de l'examen périodique afin de permettre à l'APA de débattre du bilan mondial. Le Président du SBI, Tomasz Chruszczcow, a noté que les événements prescrits contribuent à améliorer la cohérence entre les questions transversales.

 

La Co-Présidente de l’APA, Sarah Baashan, a appelé à une approche coordonnée avec les organes subsidiaires sur les questions telles que les communications sur l’adaptation et leur registre.

 

Les organes constitués de la CCNUCC, le FEM et le GIEC ont présenté leurs travaux en rapport avec le résultat de Paris.

 

La Thaïlande, au nom du G-77/CHINE, a plaidé pour l'équilibre et la cohérence entre l'APA et les OS. Le représentant a déclaré que le Groupe s’attend à une élaboration «substantielle» par le CPRC pour adoption à la CdP 22. La Colombie, au nom de l’AILAC, et la Malaisie, au nom des LMDC, a souligné le travail sur la session 2018 du dialogue axé sur la facilitation.

 

L’Australie, au nom du GROUPE DE COORDINATION, a appelé à des discussions sur l'entrée en vigueur rapide, et les Maldives, au nom de l'AOSIS, ont insisté sur la nécessité d'une entrée en vigueur accélérée.

 

L'UE a demandé des éclaircissements sur les questions nécessitant un travail plus approfondi, tandis que la République démocratique du Congo, au nom des PMA, a souligné le besoin de clarté sur la manière de faire le bilan des progrès accomplis. La Suisse, au nom du GIE, a appuyé la tenue d’ateliers intersessions et les PMA ont identifié les domaines pour les ateliers techniques.

 

Faisant référence aux points 5 (registre des CDN) et 6 (Registre des communications sur l’adaptation) de l’ordre du jour du SBI, le Mali, au nom du GROUPE AFRICAIN, a demandé qu’ils soient examinés parallèlement et que les discussions soient dirigées par les mêmes co-animateurs; et a ajouté que «nous travaillons pour la création d’un registre des CDN, et non pour deux».

 

YOUNGO a accueilli favorablement les travaux effectués au cours de cette session sur ACE et le Forum de Durban sur le renforcement des capacités.

 

CAN a appelé à l’identification des produits livrables pour la CdP 22, y compris les modalités du dialogue axé sur la facilitation.

 

 CJN! a demandé instamment d’accorder une importance égale au traitement de l’adaptation et de l'atténuation.

 

Laurence Tubiana, Présidence de la CdP 21, a identifié la nécessité d'une vision claire sur le programme de travail de la CdP 22, tandis qu’El Haité a souligné l'importance de l'égalité et de la coopération entre tous les organes subsidiaires.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC