IITA : Un produit biologique "Aflasafe" réduit l’aflatoxine sur l’arachide et le maïs

Image: Senego

 

 

Dakar (SÉNÉGAL), 22 mars 2017 – Les effets des aflatoxines sur la santé, l’agriculture et le commerce en Afrique sont considérables. L’aflatoxine est parmi les vecteurs du cancer du foie qui fait chaque année des milliers de victimes dans le monde, mais c’est l’Afrique qui paye le plus lourd tribut avec un taux de 30%, particulièrement dans les pays producteurs de l’arachide, du maïs, du riz entre autres.

 

 

Les aflatoxines sont un poison produit par le champignon Aspergillus flavus que l’on trouve dans le sol et qui infectent les cultures dans les champs, entrainant la perte de vies humaines et de récoltes.

 

 

Face à cette situation catastrophique, les décideurs du continent se sont mobilisés pour mettre en place des initiatives visant à renverser ces effets négatifs dont le cancer par une alimentation saine et sécurisée, à identifier les moyens d’accroitre la production agricole en quantité et en qualité, et à booster les exportations.

 

 

Dans cette disposition de lutte, l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) en collaboration avec la Direction de la protection des Végétaux (DPV) du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural a lancé ce jour à Dakar, aflasafe SN01, un produit biologique de lutte contre les aflatoxines du champ à l’assiette 100% naturel. aflasafe SN01 réduit systématiquement la contamination du maïs et de l'arachide par les aflatoxines. Des tests d’efficacité du produit aflasafe SN01menés dans le bassin arachidier du Sénégal au cours des 5 dernières années ont permis une réduction du taux d’aflatoxine jusqu`à plus de 95% à la récolte et pendant le stockage.

 

 

Ce produit biologique homologué par le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été mise en place grâce à la collaboration de l’IITA avec le Service de recherche agricole du Ministère de l'Agriculture des États-Unis (USDA-ARS), la DPV avec l’appui d’autres partenaires nationaux.

 

 

L’objectif de cet évènement de lancement officiel d’ aflasafe SN01est d’abord de le faire connaître au grand public, ensuite identifier des partenaires au niveau local prêts à assurer sa production et sa commercialisation, et surtout sensibiliser les agriculteurs sur l’efficacité du produit. Ce lancement se situe dans le cadre du Projet de Transfert de Technologie et de Commercialisation d’Aflasafe (ATTC) mis en œuvre par l’IITA dans 11 pays africains, à travers sa Plate-forme d’Incubation d’entreprises (BIP), et qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurité sanitaire des aliments en Afrique à travers l'utilisation d'Aflasafe®. Le Sénégal fait partie du premier groupe de pays bénéficiaires de ce projet.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Invitation à vous inscrire à la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) du 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun et des évènements connexes

La Facilitation européenne du PFBC est heureuse de vous informer que la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) se tiendra à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Save the date : La 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) - 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun

La Facilitation européenne du PFBC et le Gouvernement du Cameroon se sont accordés pour fixer la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) : Le 100e membre du PFBC !

Yaoundé le 14 juin 2017. Conformément à l’engagement pris à KIGALI en novembre 2016, le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) a officiellement rejoint les 99 membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) qui œuvrent pour la promotion de la gestion durable des ressources et l’amélioration des conditions de vie des Populations.

En savoir plus...

Un nouveau Chef à la tête du Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC

Martial Nkolo, économiste de l’environnement prend les rênes du Projet régional GIZ d’Appui à la COMIFAC en ce début du mois d’aout 2017.

En savoir plus...

Flegt: République du Congo et le rapport annuel 2016 de presse de l'UE sur les progrès VPA

La République du Congo et l'UE ont publié un rapport conjoint sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'Accord de partenariat volontaire en 2016.

 

En savoir plus...

Flegt: La FAO renforce son soutien pour promouvoir le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO) intensifie le soutien pour le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao avec le lancement officiel de deux nouveaux projets qui renforceront le rôle de la société civile et du secteur privé dans l'amélioration de la forêt application de la loi, la gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) dans le pays.

En savoir plus...

Flegt: Les mises à jour de mise en œuvre et l'application de Règlement sur le bois de l'UE

ClientEarth examine comment la RBUE a été mis en œuvre et est appliquée dans chaque pays, et a compilé info- des séances d'information sur certains États membres. Les info-séances d'information sur les principaux détails définis de chaque mise en œuvre de l'approche de la législation et de l'application d'un État membre.

En savoir plus...

Flegt : Le programme FLEGT FAO-UE lance un nouvel appel à notes conceptuelles dans les pays VPA

Le programme FLEGT FAO-UE accepte maintenant notes conceptuelles des institutions gouvernementales, de la société civile, peuples indigènes et tribaux et les organisations du secteur privé dans les pays engagés dans les accords de partenariat volontaire (APV) avec l'Union européenne. Subventions jusqu'à 110 000 USD sont disponibles par le biais du programme pour soutenir les processus VPA en cours dans les pays ciblés.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030