Quatrième Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale: La Lutte Anti-Braconnage(LAB) » et « Les aires marines protégées(AMP) mobilise à Libreville

 

Bien vouloir télécharger:

 

(1) l'Appel de Libreville à la valorisation du métier de l’Ecogarde – Appel adressé aux décideurs nationaux, aux partenaires financiers et techniques de la conservation, aux opérateurs du secteur privé, à la société civile et à la communauté internationale 

 

(2) Rapport final de la quatrième Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale

 

docs/news/Juin-Aout-2013/JAPIV.jpgDu 09-10 juillet 2013, s’est tenue à Libreville-Gabon, une importante rencontre baptisée « Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale ». Rendue à sa quatrième édition, elle était placée sous le triple patronage de la Commission Économique des États d’Afrique Centrale (CEEAC), la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et la Convention d’Abidjan. Cette rencontre a connu la présence très remarquée du Ministre des eaux et forets de la République Gabonaise, Monsieur Gabriel TCHANGO, venu rehausser l’image du JAP IV, qui se tenait dans un contexte où on note une avancée significative du braconnage dans la sous région Afrique Centrale et un retard en matière de la conservation des écosystèmes marins et côtiers  caractérisé par le faible nombre d’Aires Marines déclarées ou protégées.

 

Organisée par le Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC), autour du thème : « La Lutte Anti-Braconnage(LAB) » et « Les aires marines protégées(AMP) »etde l’objectif général « célébrer les aires protégées en Afrique Centrale en échangeant sur les expériences et en menant des réflexions sur leurs modes de création et de gestion », prenaient part à cette rencontre, des professionnels de l’ensemble des pays de l’Afrique centrale, membres du RAPAC susceptibles d’influencer la création et la gestion durable des zones de conservation de la biodiversité terrestre et marine.

 

L’approche développée pour la gestion de cette JAP IV 2013, était basée sur des présentations et des débats pendant les sessions plénières, autour des thèmes majeurs suivants :

 

♦ Expérience de la lutte anti braconnage (LAB) dans la sous-région,

♦ Les outils de suivi de la lutte anti braconnage (LAB) et application de la loi,

♦ Les éco gardes et la lutte anti braconnage (LAB),

♦ La Gouvernance et la lutte anti braconnage (LAB),

♦ Gestion de la biodiversité marine et côtière, menaces et dispositifs de conservation,

♦ Échanges des données, synthèse des connaissances et cartographie,

♦ Planification côtière et cohérence entre secteurs dans un espace multi-usage,

♦ Visibilité des résultats.

 

Durant ces deux jours de réflexion approfondie autour du thème central, les participants ont formulé des recommandations visant à : améliorer les conditions de travail des écogardes pour des meilleurs résultats, renforcer l’administration judiciaire en matière d’application des lois sur la faune sauvage, développer des mesures incitative pour encourager les agents de la conservation à l’instar des prix, encourager les états à créer des aires protégées marines.

 

C’est sur cette note de recommandation et de lecture de la déclaration finale que les participants se sont séparées le dernier jour avec l’espoir de voire les répercutions positif de cette JAP dans les différents pays.

 

L’intégralité du compte rendue de cette rencontre est consignée dans un communiqué final qui peut être consulté sous le lien ci-après:  Communiqué Final de la quatrième Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale (JAP IV 2013)

 

Relire sur le site web du RAPAC:

 

1ère Journée des AP le 09 Juillet 2013   :

 

 

2ème journée des AP le 10 Juillet 2013:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020