Journée internationale de la Terre nourricière

 

« Aujourd’hui, en cette Journée internationale de la Terre nourricière, je lance un appel à tous les peuples du monde pour qu’ils fassent entendre leurs voix. Exprimez-vous au nom de notre planète, car elle est notre unique foyer. Prenons soin de notre terre nourricière, afin qu’elle puisse continuer à prendre soin de nous, comme elle l’a fait pendant des millénaires» Ceci est une invitation à la protection de notre planète Terre lancée par le Secrétaire Général des Nations Unies  M. Ban Ki-moon, à l’ occasion de la célébration de la Journée internationale de la Terre célébrée ce 22 Avril.

 

Célébrée à travers les artères des villes de près de 180 pays par plus d’un milliard de personne, elle se tient dans un contexte où on assiste de plus en plus, à un Boum démographique en zone urbaine des différents pays. Les conséquences sont énormes sur la biodiversité et sur l’écosystème à cause des activités anthropiques vectrices d’émission des gaz à effet de serre, à savoir le développement industriel, les automobiles, construction des infrastructures routières, maritimes et habitat au détriment des forêts, ce contribue au réchauffement climatique.

 

En plaçant cette célébration sous le thème « Des villes vertes », les organisateurs ont voulu interpelé les habitants de notre planète à un changement de comportement et à plus de contribution pour aider les villes et les communautés à travers le monde, à accélérer la transition vers un avenir plus durable. Cet objectif concorde avec la vision du père fondateur de cette évènement, le Sénateur américain Gaylord Nelson, qui dès le 22 Avril 1970, encourageait déjà les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l'environnement dans leurs communautés.

 

Cette journée internationale de la terre a été une occasion de plus, de mettre l’Homme face à ces responsabilités et de l’amener à réfléchir défis de la préservation de l’environnement et le développement de l’énergie renouvelable.

 

L’espoir est porté vers les célébrations avenir, pour pousser l’homme à modifier son comportement vis-à-vis de notre terre, afin qu’un jour les populations puissent respirer l’air frais à plein poumon sans le risque de chopper une maladie respiratoire, d’entendre chantonner les oiseaux, de regarder éclore les bourgeons, de sentir le doux rayon du soleil sans le risque de se faire bruler, de boire l’eau douce de nos sous-sol sans le risque de se faire contaminer et de vivre en harmonie avec l’écosystème.

 

Dans la presse :

 

Thème 2014 : « Des villes vertes »

Journée Mondiale.Com

 

Campagne « Des villes vertes » -La campagne « Des villes vertes » aide les villes et les communautés à travers le monde à accélérer leur transition vers un avenir plus durable.

 

 

Images credits : http://www.journee-mondiale.com/112/journee-mondiale-de-la-terre.htm  et http://www.google.de/imgres?imgurl=http://cybermag.cybercartes.com/wp-content/uploads/2011/04/Carte-Journ%25C3%25A9e-Internationale-de-la-Terre.gif&imgrefurl=http://cybermag.cybercartes.com/le-22-avril-cest-la-journee-de-la-terre/&h=300&w=499&tbnid=0-ks0mM4mtIH0M:&zoom=1&tbnh=90&tbnw=150&usg=__HEA_KCC9GE6raSKzu9nb_TJs5pI=&docid=bJQ3oOM4yOZx6M&client=firefox-a&sa=X&ei=F9hXU-r8H8GvO5ymgSA&ved=0CFEQ9QEwAw&dur=544

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COMIFAC : Création et mise en ligne de SUIVI CONVERGENCE

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC vient de se doter d'une plate-forme électronique en ligne de suivi-évaluation de la mise en œuvre du Plan de convergence et autres initiatives sous-régionales. Cette plate-forme encore appelée SUIVI CONVERGENCE fait partie de la gamme d'outils du dispositif de suivi évaluation de la COMIFAC.

En savoir plus...

IITA : Un produit biologique "Aflasafe" réduit l’aflatoxine sur l’arachide et le maïs

Dakar (SÉNÉGAL), 22 mars 2017 – Les effets des aflatoxines sur la santé, l’agriculture et le commerce en Afrique sont considérables. L’aflatoxine est parmi les vecteurs du cancer du foie qui fait chaque année des milliers de victimes dans le monde, mais c’est l’Afrique qui paye le plus lourd tribut avec un taux de 30%, particulièrement dans les pays producteurs de l’arachide, du maïs, du riz entre autres.

En savoir plus...

FAO-21 mars 2017 : Journée internationale des forêts

Chaque année, la Journée est consacrée à un thème particulier décidé par le Partenariat de collaboration sur les forêts. En 2017, le thème sera les forêts et l'énergie. Une occasion de rappeler que le bois énergie est une source d'énergie renouvelable majeure pour la planète. La FAO estime que le bois fournit au monde environ 40% de l'approvisionnement global actuel en énergie renouvelable.

En savoir plus...

A la reconquête des forêts

Bien vouloir regarder un excellent documentaire de Gil KEBAILI sur la façon dont les opérateurs forestiers mettent en œuvre des pratiques responsables (FSC) dans le bassin du Congo et concilient développement économique, prise en compte des droits des populations locales et autochtones et préoccupations écologiques, avec l’exemple de la société IFO (Interholco) ..

En savoir plus...

FAO #LoveForests: Concours de vidéos pour la Journée internationale des forêts 2017

Publiez une vidéo de votre forêt pour la Journée internationale des forêts ! Les vidéos qui auront obtenu le plus de préférences seront réaffichées sur le compte Twitter @FAOForestry, et au cours de la Journée internationale des forêts, le 21 mars, les meilleures vidéos seront présentées sur le site web de la FAO et sur les réseaux sociaux de la FAO...

En savoir plus...

Tandf online: Rôle des ressources forestières dans les inégalités de revenu au Cameroun

La présente étude est axée sur les revenus forestiers des ménages dans le voisinage des concessions forestières au Cameroun. Les contributions des concessions forestières à l'économie et au bien-être des ménages ont été mesurées et les facteurs explicatifs de l'hétérogénéité déterminés. Nous utilisons l'indice de Gini pour évaluer la répartition des revenus forestiers des ménages et leur influence sur le bien-être et les inégalités de revenu parmi les ménages dépendants des forêts.

En savoir plus...

Pour des Accords de Partenariat Volontaires (APV) au service des Forêts, des Peuples et du Climat Recommandations de la société civile sur le futur des APV

La note fournit un aperçu sur les progrès accomplis après une décennie de mise en œuvre y compris la participation multipartite, une transparence accrue et la réduction de la déforestation illégale. Elle suggère des pistes concrètes pour relever les défis et intensifier les efforts actuels notamment à travers l'application accrue de lois justes, une meilleure cohérence des politiques et la prise de décision inclusive. Si les changements proposés sont pris en compte, les APV pourront continuer de contribuer efficacement à l'amélioration de la gouvernance, à la protection des forêts et au renforcement des moyens de subsistance locaux durables.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030