12 Mai journée Mondiale des oiseaux migrateurs : « Unifier nos voix pour la conservation des oiseaux »

cms

 

 

Bonn, 23 janvier 2018– L’année 2018 marque un nouveau départ pour la Journée mondiale des oiseaux migrateurs, car elle unifie à présent les principaux corridors migratoires des oiseaux, ou voies de migration, de la planète, à savoir les voies de migration d’Afrique-Eurasie, d’Asie orientale/Australasie et celles des Amériques. Par ailleurs, afin que les célébrations soient encore plus réussies et pertinentes pour les défenseurs des oiseaux du monde entier, la JMOM aura maintenant deux principaux jours de célébration dans l’année (les deuxièmes samedis de mai et d’octobre) et pourra en outre toujours être fêtée tout au long de l’année, à chaque fois que des oiseaux migrateurs sont présents dans une localité donnée.

 

Par conséquent, 2018 constitue une année de transition importante dans l’histoire de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs. En rassemblant encore davantage de personnes à travers le monde, la JMOM a pour objectif d’atteindre un public plus large et d’amplifier son message en faveur de la conservation des oiseaux. En tant que nouvelle plateforme internationale unifiant les efforts dans le monde entier, la JMOM renforcera l’éducation et la sensibilisation sur la nécessité de protéger les oiseaux migrateurs et leurs habitats, à tous les niveaux et dans toutes les régions du monde.

 

La JMOM dédie 2018 à ses principales voies de migration et à la nouvelle coopération entre celles-ci

 

Avec pour thème « Unifier nos voix pour la conservation des oiseaux » en 2018, « Année de l’oiseau », la JMOM cible clairement et distinctement le développement de sa nouvelle identité et la nécessité que les personnes du monde entier célèbre la JMOM afin de communiquer d’apprendre les uns des autres, à travers les frontières et entre les différentes voies de migration. Grâce aux activités organisées sur ces trois voies de migration et à l’échange d’informations qui s’ensuit, la JMOM espère augmenter le niveau de sensibilisation sur les menaces générales et spécifiques auxquelles les oiseaux sont confrontés. En comparant leurs expériences et leurs inquiétudes, en partageant leurs histoires et leurs activités, les citoyens du monde entier feront entendre davantage leur voix et feront raisonner leurs actions plus fort, à travers les voies de migration, soulignant le fait que la conservation des oiseaux est en effet un sujet mondial.

 

EFTA, l’AEWA et l’EAAFP (Partenariat sur l'itinéraire aérien Asie orientale/Australasie), les trois principales organisations supervisant les activités de la JMOM sur leur voie de migration respective, vont travailler ensemble afin de publier des mises à jour régulières et diffuser des informations sur l’avancement du nouveau site web mondial et du système d’inscription pour les évènements qui seront opérationnels pour les célébrations de mai.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Proposition de plan d’action pour l’amélioration de la transparence dans les processus APV FLEGT et REDD+

Dans l’optique de contribuer à l’amélioration de la transparence dans les processus APV FLEGT et REDD+, un plan d’action triennal (2018-2020) a été proposé par les acteurs du secteur forêt et environnement, réunis à un atelier pour l'évaluation de la transparence dans les deux processus (APV et REDD+).

En savoir plus...

Conférence Internationale « La recherche pour la conservation de la Biodiversité et des Services Ecosystémiques (CIBES 18)

Aux lendemains de la publication des résultats de la première évaluation Afrique de l’IPBES, s’est tenue à Kinshasa du 24 au 26 juillet 2018, une conférence internationale sur le thème : « la recherche pour la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques. Etat des lieux, enjeux et solutions pour la RDC », CIBES 18 en sigle. Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

COMMUNIQUE FINAL : Atelier d’évaluation participative de la transparence dans le secteur forestier et environnemental au Cameroun

Du 03 au 04 juillet 2018, s'est tenu dans la salle de conférence Chalet Bantu de l’hôtel Le Paradis à Kribi, un atelier d’évaluation participative de la transparence dans le secteur forestier et environnemental au Cameroun.

En savoir plus...

Rapport annuel 2017 de la Fondation pour le Trinational de la Sangha-FTNS

Du 1er janvier au 31 décembre 2017, le bilan risque d’être long à dresser, tellement les actions menées sont nombreuses et variées ! Que retenir donc parmi la multitude de projets mis en œuvre dans le complexe transfrontalier du TNS ?

En savoir plus...

Radiookapi-Haut-Uele : la délégation chargée d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens à Dungu

La délégation déployée lundi 23 juillet dans le territoire de Dungu pour le lancement de l’opération d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens et éprouve d’énormes difficultés pour remplir sa mission.

En savoir plus...

Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux, Belgique devient le 108e membre du PFBC

C’est avec beaucoup de plaisir que la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC et l'ensemble des partenaires du PFBC accueillent chaleureusement l’adhésion de Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux qui s’engage à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC.

En savoir plus...

REDD+ au Cameroun : 850 millions de Fcfa pour cinq projets développés au sein des Communes/Groupements de communes par Le PNDP

Dans le cadre de l’implémentation du processus REDD+ et de la lutte contre les changements climatiques au Cameroun, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) participe comme acteur majeur, au niveau national avec la mise en œuvre des projets pilotes REDD+ et accompagne le gouvernement à travers le Secrétariat Technique REDD+ à la réalisation des études et réflexions, à l’élaboration des outils et documents de stratégie pour l’implémentation du processus REDD+ au Cameroun.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier national de lancement de la Composante CAMEROUN du projet régional CBSP-Partenariats pour la conservation de la biodiversité : financement durable des systèmes d’aires protégées dans le Bassin du Congo-PIMS 3447

L’atelier national de lancement de la composante Cameroun du Projet Régional s’est tenu le 5 juillet 2018 à l’Hôtel Djeuga Palace à Yaoundé. Au terme des présentations et des échanges, les participants ont formulé les recommandations suivantes :A l’endroit du PNUD: Prendre le « lead » en vue de coordonner le plaidoyer en vue de la signature et la mise en place de l’agence de gestion des aires protégées...A l’endroit du MINFOF: Relancer le projet de création de l’agence de gestion des aires protégées...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018